Retrouvez ici des ressources complémentaires utiles à la coopération. De nouvelles thématiques ou types de contenus peuvent être créés sur demande.

Ajouter une ressource complémentaire
Il y a 22 fiche(s) correspondante(s) à vos filtres .

Animation - Initiation arduino pour les ados

Type de ressource concernée : Fiche pédagogique
Thématique de la ressource : Fabrication numérique
Description de la ressource : Une fiche pédagogique pour animer un atelier initiation pour les ados en Fab Labs

Objectifs de la séquence :
  • Connaître focntionnement de base d?un arduino et de ses composants principaux
  • Savoir être autonome dans l'apprentissage de l?Arduino
  • Avoir la capacité et l?envie de poursuivre en auto-apprentissage accompagné l?arduino au sein du Fab Lab.
Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://github.com/RomainLalande/fiches_peda_fablabs/blob/master/Initiation_Arduino.md
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Grégoire Simonnet, Julien Rat
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
AnimationInitiationArduinoPourLesAdos (Ressources complémentaires)
créée le 26.10.2017 à 15:17, mise à jour le 26.10.2017 à 15:18.

Archipel, lisières et virus

Type de ressource concernée : Fiche méthodologique
Thématique de la ressource : Autre
Description de la ressource : Notions connexes à la compostabilité, pour un futur article, qui mériteraient d’être traitées à part entière :

Archipel – décentralisation / amenée avec pédagogie par « Osons les jours heureux » → ex groupe de travail « voilier atelier qui va d’îles en iles et les relie entre elles. Rôle outiller les îles mais leur permettre de dialoguer.


Les lisières : la vie est sortie e terre sur les rivages, pas au milieu e l’océan ni au milieu de la terre ; on est sorti de la forêt entre foret et savane,… Les évolutions se passent en général dans les lisières. Souvent les structures qui grossisent imaginent pouvoir évoluer de part leur centre. Si ce n’est plus le rôle du PDG mais le rôle de ses « marges instituantes » qui vont expérimenté, et en cas de succès, vont devenir les nouvelles références. Si un système souhaite évoluer, il va devoir s’appuyer sur ces marges instituantes : remettre en cause la centralité, expérimenter, et intégrer les expé réussies dans leur centralité. Les grosses structures ne permettent plus les marges institutantes et du coup risquent de mourir.

Les virus – l’archipe appliqué au vivant : ils se répartissent le génome, ils ont tous des petit bout de virus qui ont de l’ADN un peu singulier, et quand ils se rencontrent ils sont capables de reproduire un gênome, mis quand ils sont seuls ils n’on qu’un bout. Chacun porte un tout petit bout : si il meurt c’est pas grave et plusieurs modes de reproduction : collange avec petites mutation, refactorisation avec les membres présents (on recompose, remixe avec le sprésents en profitant de chaque muation individuelles).
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande (infos Laurent)
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
ArchipelLisieresEtVirus (Ressources complémentaires)
créée le 12.02.2018 à 14:55, mise à jour le 12.02.2018 à 14:55.

Conditions favorables et freins à l'écoute

Type de ressource concernée : Texte
Thématique de la ressource : Participation | Animation | Coopération
Description de la ressource : Ce document liste quelques conditions favorables et freins à l'écoute active.
Auteur.trice(s) de la ressource : Cré-sol
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
    ConditionsFavorablesEtFreinsALEcoute (Ressources complémentaires)
    créée le 18.11.2017 à 20:36, mise à jour le 18.11.2017 à 20:36.

    Dialoguer ou discuter ? Une différence de taille !

    Type de ressource concernée : Texte
    Thématique de la ressource : Fabrication numérique
    Description de la ressource : Un court texte sourcé de Thomas pour réfléchir au quotidien à la différence entre un dialogue ou une discussion.
    Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : http://www.thomasw.fr/posts/dialogue.html
    Auteur.trice(s) de la ressource : Thomas Wolff
    Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
    Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
    DialoguerOuDiscuterUneDifferenceDeTaill (Ressources complémentaires)
    créée le 30.08.2017 à 12:03, mise à jour le 30.08.2017 à 12:03.

    Gestion de ses mails et Infobésité...Tout le monde peut y arriver !

    Type de ressource concernée : Texte, Support de formation, Fiche pédagogique
    Thématique de la ressource : Autre
    Description de la ressource : Éviter l'infobésité liée aux mails

    L'infobésité :
    L'infobésité c'est le fait de recevoir trop d'informations (mails, réseaux sociaux,...) et de ne pas savoir les gérer. C'est l'équivalent du surmenage.
    Comme pour le surmenage, à nous de trouver une organisation qui soit saine pour nous-même.
    Définition : https://fr.wikipedia.org/wiki/Surcharge_informationnelle

    Parfois que ce soit au quotidien ou au retour de congés, de réunion ou de week-end, un surplus de mail peut créer un stress.
    Si nous ne pouvons pas avoir d'influence sur les envois que l'on nous fait, nous avons en revanche un pouvoir sur notre manière de les gérer.


    Pourquoi s'occuper de l'infobésité :
    On reçoit beaucoup d'informations
    On a accès à des informations à l'infini
    Plus qu'on ne peut en traiter

    Quelques trucs et astuces d'hygiène organisationnelle

    Alterner les moments « en flux / hors flux »
    Choisir un moment pour « dépiler » ses mails et les catégoriser
    Sortir les tâches issues des mails de sa boite mail (Programmer les tâches)
    Éviter d'être en permanence en flux et dans une surabondance d'informations

    Aller chercher l'information plutôt que de la subir
    Lorsque je choisis d'être "dans le flux d'information", je peux m'arranger pour en extraire les tâches et les pièces jointes. Ainsi, c'est moi qui vais vers l'information ensuite et non l'inverse.
    En dehors des moments choisis pour consulter mes mail ou me plonger dans le flux d'information, j'évite d'en être notifié.

    Catégoriser ses mails au moment où on les consulte :
    Ceux que je jette directement
    => Je les supprime
    Ceux auxquels je peux répondre en moins de deux minutes
    => J'y réponds directement
    Ceux qui me demanderont plus de temps
    => je les programme dans mon agenda ou dans une liste de tâche (en ligne ou sur papier)

    Utiliser des filtres
    Selon les cas, créer des listes de discussion pour filtrer plus rapidement
    Possible de les filtrer (leur assigner automatiquement une étiquette, les envoyer dans des dossiers, etc.)

    Définir des règles d'usage des mails :
    Pour soi
    Pour les personnes qui nous en envoient en fonction des différents collectifs (si les autres respectent les règles d'usage, cela me sera bénéfique)

    Trier par discussion groupée (fil de discussion)
    NB: 7 mails reçus dans ta boite de réception ( stocké ) génèrent l'équivalent de la consommation d'une ampoule de 100 W pdt 24h.
    Auteur.trice(s) de la ressource : Noemie WARTELLE
    Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
    Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
    GestionDeSesMailsEtInfobesiteToutLeMo (Ressources complémentaires)
    créée le 18.12.2017 à 16:49, mise à jour le 19.12.2017 à 11:48.

    Kit de survie pour la conduite coopérative de réunions

    Description de la ressource : Quelques éléments de base, trucs et astuces à avoir en tête pour instaurer des réunions au fonctionnement coopératif !
    Cette fiche est régulièrement mise à jour en fonction des expérimentations et apports de nouveaux contributeurs.
    Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher ; Cré-sol
    Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
    Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
      KitDeSurviePourLaConduiteCooperativeDeR2 (Ressources complémentaires), écrite par SarahGaucher
      créée le 30.01.2018 à 11:30, mise à jour le 30.01.2018 à 11:30.

      La compostabilité

      Type de ressource concernée : Audio
      Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance, Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Structures et architecture, Participation | Animation | Coopération, Fabrication numérique, Autre
      Description de la ressource : Une intervention de Laurent Marseault (http://www.outils-reseaux.org) lors d'un accompagnement DLA en Touraine en 2015.
      Laurent y énonce les principes de compostabilité auxquels répondent les organismes vivants.
      Édifiant !
      Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://cloud.artefacts.coop/index.php/s/GvZ9wpM2aFzIAoQ
      Auteur.trice(s) de la ressource : Laurent Marseault
      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
      Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        LaCompostabiliteLaurentMarseault (Ressources complémentaires)
        créée le 25.12.2017 à 10:44, mise à jour le 25.12.2017 à 10:50.

        La participation - outils et postures

        Type de ressource concernée : Diapositive
        Thématique de la ressource : Participation | Animation | Coopération
        Description de la ressource : Présentation réalisée lors d'une formation autour de la participation et de la mobilisation des habitants (groupe d'élus et de techniciens autour d'un projet de MJC)
        Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.slideshare.net/LalandeRomain/la-participation-outils-et-postures
        Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        LaPaticipationOutilsEtPostures (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
        créée le 02.09.2017 à 15:12, mise à jour le 26.10.2017 à 14:48.

        Les (biens) Communs à l'heure du numérique

        Type de ressource concernée : Diapositive
        Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
        Description de la ressource : Support de présentation utilisé pendant la webschool sur les communs pendant le Temps des Communs.
        Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.slideshare.net/LalandeRomain/les-biens-communs-lheure-du-numrique-webschool-octobre-2015
        Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        LesBiensCommunsALHeureDuNumerique (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
        créée le 02.09.2017 à 15:38, mise à jour le 02.09.2017 à 15:38.

        Les Communs, candidats aux municipales 16 propositions pour tout de suite

        Type de ressource concernée : Texte
        Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
        Description de la ressource : Proposition du réseau francophone autour des communs lors des élections municipales de 2013.
        Licence : CC BY
        Les Communs existent quand l'action collective vient transformer une ressource en un moteur de cohabitation, de démocratie et de co-construction d'un futur partagé.
        En proposant de ne pas réduire la lecture du monde à une approche binaire entre marché et puissance publique, les Communs ouvrent une nouvelle perspective politique. En s’appuyant sur la capacité des communautés, collectifs citoyens, à porter de l’innovation et de la transformation sociale, les Communs sont susceptibles d’enrichir nos démocraties représentatives et de contribuer aux transitions que nos sociétés doivent inventer.
        Les Communs sont porteurs d’une vision d’une société solidaire et créative. Ils offrent aussi des outils pour l’action dans les territoires.
        Les municipalités constituent un espace privilégié d’expérimentation concrète de l’apport des Communs dans la société. Une politique des Communs à l'échelle des villes, c'est accentuer la participation des habitants et créer une dynamique collective pour agir et décider ensemble. Les 16 propositions qui suivent constituent des briques élémentaires, issues d'expériences qui méritent d'être étendues. Elles peuvent aider à définir, appuyer ou intensifier une politique des Communs à l’échelle des villes.
        Ni programme, ni revendications, les propositions suivantes ont pour raison d'être de montrer le dynamisme de communautés existantes, et de souligner combien une politique publique pourrait créer un terreau favorable à son extension. Elles sont structurées en trois ensembles, selon le rôle que peut jouer la municipalité dans cette mise en action des Communs. Chaque
        proposition est illustrée d'exemples, tirés d'une liste bien plus longue d'initiatives municipales. Nous invitons les candidats aux Municipales à s’emparer de ces propositions dans leurs programmes électoraux et les futurs élus à convertir ces propositions en actions. Nous invitons les citoyens à utiliser ces propositions pour faire leur choix électoral, et dans tous les cas pour s'emparer ici et maintenant de ces idées de pratiques collaboratives.
        Auteur.trice(s) de la ressource : Réseau francophone autour des Communs, VECAM
        Licence d'utilisation la ressource : Autre licence libre (préciser en description)
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        LesCommunsCandidatsAuxMunicipales16Propo (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
        créée le 02.09.2017 à 15:07, mise à jour le 02.09.2017 à 15:07.

        Les freins et leviers de la coopération

        Type de ressource concernée : Texte
        Thématique de la ressource : Participation | Animation | Coopération
        Description de la ressource : Dès lors que l'on souhaite coopérer, on se trouve face à certains freins concernant notre mode de fonctionnement, notre posture vis à vis des autres et envers nous-même.
        Ce document, non exhaustif, liste les principaux freins rencontrés dans les collectifs souhaitant fonctionner en coopération... ainsi que les principaux leviers sur lesquels s'appuyer !
        Auteur.trice(s) de la ressource : Groupe accompagnement DLA coopération 2015, Sarah Gaucher, Romain Lalande
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        LesFreinsEtLeviersDeLaCooperation (Ressources complémentaires)
        créée le 31.08.2017 à 10:20, mise à jour le 31.08.2017 à 10:20.

        Les licences creative commons

        Type de ressource concernée : Texte, Support de formation
        Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
        Description de la ressource :
        • Une licence permet de protéger les droits d’auteur et leurs propriétés intellectuelles. Le droit Français protège automatiquement le « nom d’auteur », lorsque l’œuvre est utilisée l’auteur est obligatoirement cité. Si celui-ci ne précise aucune dérogation l’œuvre ne pourra être ni vendue, ni modifiée, ni partagée.

        Afin de faciliter la diffusion des œuvres, les auteurs peuvent utiliser des licences correspondant à différents niveaux de protection. Ces licences s’adressent aux auteurs souhaitant partager et faciliter l’utilisation de leur création par d’autres, autoriser gratuitement la reproduction et la diffusion (sous certaines conditions), accorder plus de droits aux utilisateurs, faire évoluer une œuvre et enrichir le patrimoine commun.

        • Creative Commons est une organisation à but non lucratif qui a pour dessein de faciliter la diffusion et le partage des oeuvres tout en accompagnant les nouvelles pratiques de création à l’ère numerique. Creative Commons propose des contrats-type ou licences pour la mise à disposition d’œuvres en ligne. Inspirés par les licences libres, les mouvementsopen source et open access, ces licences facilitent l’utilisation d’œuvres (textes, photos, musique, sites web, etc). Ces licences s’adressent aux auteurs souhaitant : partager et faciliter l’utilisation de leur création par d’autres autoriser gratuitement la reproduction et la diffusion (sous certaines conditions) accorder plus de droits aux utilisateurs en complétant le droit d’auteur qui s’applique par défaut faire évoluer une oeuvre et enrichir le patrimoine commun (les biens communs ou Commons) économiser les coûts de transaction légaliser le peer to peer de leurs œuvres.

        Une licence libre est un contrat juridique qui confère à toute personne morale ou physique, en tout temps et en tout lieu, les quatre possibilités suivantes sur une œuvre : la possibilité d'utiliser l'œuvre, pour tous les usages ; la possibilité d'étudier l'œuvre ; la possibilité de redistribuer des copies de l'œuvre ; la possibilité de modifier l'œuvre et de publier ses modifications.


        Exemple de la licence CC by SA

        Creative Common: Licence qui autorise le partage et l'utilisation des creations ou oeuvres.
        By: A condition de citer l'auteur
        Share Alike: Et publier sa création dans les même conditions.
        Auteur.trice(s) de la ressource : Manon DERCLE & Roxane LANNOY
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        LesLicencesCreativeCommons (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
        créée le 31.01.2018 à 17:42, mise à jour le 31.01.2018 à 17:42.

        Numérique et participation : de la posture aux outils

        Type de ressource concernée : Fiche méthodologique
        Description de la ressource : Issu du livret réalisé dans le cadre de la maison de projet accessible ici.

        La participation : pour bénéficier d’une expertise d’usages

        Lorsque l’on aborde la participation des habitants, il est important de savoir quelle est notre intention, et donc notre attente vis à vis de chaque participant. Une démarche de participation aboutie saura articuler harmonieusement
        les différentes expertises techniques (issues majoritairement des institutions et des professionnels) et les expertises d’usage (issues majoritairement des futurs usagers).
        Si l’expertise technique est facilement reconnue comme une composante de la prise de décision, l’arbitrage final devra, dans une démarche participative, s’appuyer au même titre sur les expertises d’usages, souvent dévalorisées. Un projet
        ayant pour ambition de se placer au service des usagers s’appuiera donc sur la prise en compte de cette double expertise à travers une démarche de participation visant un arbitrage éclairé des réalités « sensibles » du terrain.

        Susciter la participation : une question de posture

        La participation est une culture qui se développe dans l’action. C’est en expérimentant que se réduit le fossé qui peut exister entre décisionnaires et usagers. Un certain nombre d’éléments de postures et de savoir-être vont néanmoins pouvoir faciliter la participation dès le départ :
        • Être capable de partager le pouvoir - Toute démarche de participation revient à partager (à des degrés variables) le pouvoir de décision «Participer c’est prendre du pouvoir et faire participer c’est accepter d’en perdre» (1)
        • Être capable d’écouter - Être «en attention plutôt qu’en intention» et laisser la place à d’autres points de vue. Ne pas être guidé par ses certitudes, la participation n’a d’intérêt que si elle sert de guide effectif à l’élaboration d’une vision collective d’un sujet (2) .
        • Être capable de faire des propositions ambiguës - Coopérer avec différents acteurs (faire sincèrement participer) c’est œuvrer collectivement pour parvenir à des fins acceptables par tous. Il faut dans cette optique se garder de faire des propositions tellement bien ficelées qu’elles vont enfermer la réflexion dans « la bonne solution » que l’on détiendrait dès le départ. Mieux vaut donc partir de propositions, mais bien veiller à ce qu’elles ne soient pas totalement finalisées pour laisser la place aux idées des autres au sein d’un cadre organisationnel souple qui saura évoluer au gré de la contribution des uns et des autres (2) .

        Installer un cadre de participation adapté

        Pour être en capacité à mobiliser, il faut faire jouer les bons leviers et définir un cadre de participation adapté :
        • aux enjeux : de la simple consultation lorsqu’ils sont faibles à un dispositif au long-court plus ouvert lorsqu’ils sont importants,
        • à la culture participative locale : faire vivre d’abord de toutes petites expériences irréversibles de participation réussies, qui vont créer une relation de confiance et une culture locale de la contribution propice à permettre des
        démarches de plus grande envergure.

        La participation est une culture qui se développe au fur et à mesure. Les expériences positives vont susciter des envies et les expériences négatives de la méfiance. Il vaut donc mieux ne rien faire que de mettre en place une participation ratée, non-émancipatrice, car cela peut avoir un effet pervers de renforcer :
        • les stéréotypes des décideurs sur les habitants (ils ne participent pas)
        • les stéréotypes des habitants sur les décideurs (on ne veut pas vraiment de notre avis)

        On ne peut pas toujours mettre en œuvre de but en blanc une démarche participative aboutie. Ce qui prime sera l’intention à l’origine de la démarche et le degré de participation que l’on souhaite finalement atteindre. Il faudra néanmoins se laisser le temps de susciter la confiance et l’envie des différentes parties prenantes pour tendre vers la co-décision, si tel est l’objectif.

        Afin de mieux visualiser où en est une démarche participative et quels paliers il reste à franchir, on peut se référer à la grille d’analyse des différents niveaux de participation suivante (1)
        • La manipulation : public passif, transmission d’informations partielles
        • L’information : donne de l’information complète de manière transparente et objective
        • La consultation : on récolte des idées que l’on intègre en partie
        • La concertation : on associe une phase de négociation
        • La co-décision : la décision est prise à plusieurs.

        Augmenter la participation grâce à des outils conviviaux

        Les points précédents intégrés, nous pouvons alors outiller la démarche par des méthodes d’animation (des formats) et des outils numériques ou physiques de collecte ou de débat. Les outils numériques sont toujours supports à une animation et se doivent d’être conviviaux afin de ne pas devenir contre-productifs. Un outil convivial doit (3) :
        • être générateur d’efficience sans dégrader l’autonomie personnelle
        • ne susciter ni esclave ni maître
        • élargir le rayon d’action personnelle

        Ces trois conditions permettront aux individus d’être acteurs de la démarche et d’avoir prise sur les outils qui leur sont proposés. Le rôle des outils de participation, qu’ils prennent la forme de méthodes d’animation ou de logiciels n’est pas à minimiser et vous en trouverez les prémisses dans ce livret, qui peuvent être utiles dans le cadre de l’animation de la Maison de Projet.

        (1). Filipe Marques et Cecilia Gutel, SCOP L’engrenage, journée « Participation citoyenne et politique de la ville : vers un
        renouvellement des pratiques » organisée par Ville au Carré en février 2015.
        (2). Association Outils Réseaux - Trucs et astuces pour impulser la coopération
        (3). Ivan Illitch, « La convivialité »
        Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://partage.osons.cc/s/8yJaxts1ZnIRZA3
        Auteur.trice(s) de la ressource : Malvina Balmes, Romain lalande -Coopérative Artefacts
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        NumeriqueEtParticipationDeLaPostureAux (Ressources complémentaires)
        créée le 28.06.2018 à 10:57, mise à jour le 28.06.2018 à 10:57.

        Organiser des opérations libres

        Type de ressource concernée : Fiche méthodologique
        Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
        Description de la ressource : Vous retrouverez ici un début de guide qui pourra vous aider à organiser une opération libre, réalisé durant l'opération libre Chéméré en 2015.

        N'hésitez pas à l'améliorer, c'est aussi disponible en ligne via ce lien sur le wiki des OPL !

        Qu'est-ce qu'une opération libre ?


        Une Opération Libre c'est un week-end (ou plus) qui vise à collecter et libérer les informations et outils d'une commune. Habitants, associations et contributeurs à différents projets libre s'y retrouvent pour ensemble aux (biens) communs et améliorer le quotidien de tous !
        De multiples animations peuvent être proposées, et toutes débouchent sur la libération d’informations, qui sont ensuite rendues accessibles et utilisables par tous, pour tout usage.

        Contenu de la ressource

        • Une opération libre ? Mais qu'y fait-on ?
        • A quoi ça sert ?
        • Quels ingrédients pour que ça marche ?
        • Quels arguments pour convaincre ?
        Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        OrganiserDesOperationsLibres2 (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
        créée le 11.04.2018 à 09:47, mise à jour le 11.04.2018 à 09:47.

        Parabole de l'éléphant

        Type de ressource concernée : Texte
        Thématique de la ressource : Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Participation | Animation | Coopération
        Description de la ressource : La parabole de l'éléphant est une fable indienne qui invite à associer plusieurs points de vue différents plutôt que de rester sur le sien seul. Afin d'avoir une représentation plus juste de la réalité.
        Auteur.trice(s) de la ressource : Alter Ego
        Licence d'utilisation la ressource : CC 0
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        ParaboleDeLElephant (Ressources complémentaires)
        créée le 28.01.2018 à 17:24, mise à jour le 28.01.2018 à 17:24.

        Privés de savoir ? #DATAGUEULE 63

        Type de ressource concernée : Vidéo
        Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
        Description de la ressource : Dans le monde de la recherche scientifique, publier ses travaux est un passage obligé. Cela permet aux chercheuses et chercheurs de faire connaître leur travail mais aussi d'être identifié par leurs pairs et pourquoi pas d'obtenir un poste, à condition d'être publié dans les bonnes revues.

        Sauf que cette mécanique de publication - qui permettait à la base de faire circuler le savoir - est devenue une vraie chasse gardée économique : celle des éditeurs scientifiques. Quelques grands noms comme le neerlandais Elsevier ou le groupe Springer/Nature se partagent un marché juteux et privatisent au passage des travaux scientifiques la plupart du temps financés par des fonds publics.
        Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.youtube.com/watch?v=WnxqoP-c0ZE
        Auteur.trice(s) de la ressource : DATAGUEULE
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        PrivesDeSavoirDatagueule63 (Ressources complémentaires)
        créée le 31.08.2017 à 10:21, mise à jour le 31.08.2017 à 10:21.

        Quelques règles d'usage des mails

        Type de ressource concernée : Texte, Support de formation
        Thématique de la ressource : Autre
        Description de la ressource :
        • Quelques petits trucs pour que ça ait plus de sens (ce ne sont pas des garanties)

        • Un objet clair. Soyez explicites dans l'objet de vos mails, il est important pour vos destinataires de pouvoir se faire une idée du contenu de votre message. Vous facilitez ainsi à  chacun la gestion de ses mails. Evitez donc les objets tels que « une question », « un truc chouette », « urgent ». Vous pouvez en revanche mettre entre crochet la nature du mail suivit de son objet précis comme ceci par exemple « [Urgent] Décision concernant l'avenir du collectif ».
        • Un mail = un sujet. Si votre mail contient plusieurs sujets, préférez plusieurs mails distincts qui favoriseront les échanges et la capacité des destinataires à  s'y retrouver. Il est aussi plus simple de faire en sorte que l'objet de son mail soit explicite s'il ne concerne qu'un sujet.
        • Un sujet en rapport avec le Schmilblick. Avant d'envoyer un mail, assurez vous qu'il est en lien direct avec le sujet qui intéresse la liste de discussion. Vous pourriez être tenté d'y communiquer vos newsletters ou autres informations? mais retenez-vous !
        • Le contenu doit être concis. Plutà´t qu'un long mail, préférez un court paragraphe, si l'information ne tient pas en quelques lignes, préférez les pièces jointes ou les liens vers des documents en ligne. Vous pouvez par exemple joindre un article, faire un lien vers un espace d'écriture partagé comme un pad ou tout autre support cohérent.
        • Externalisez les débats. Souvent, un sujet de discussion va provoquer des débats assez rapides, mais s'ils s'éternisent, n'hésitez pas à  y couper court en proposant d'autres supports plus constructifs. Vous pouvez par exemple utiliser des outils de prise de décision comme Loomio, envoyer un sondage pour provoqué un temps d'échange spécifique (à  distance ou en présence) avec Framadate, ou créez un document d'écriture collaborative et inviter chacun à  y contribuer avec les Pads.
        • Si le sujet change, faites un nouveau mail. Souvent quand le sujet d'un message évolue au fil de la discussion on a tendance à  laisser faire ou à  simplement modifier l'objet, ce qui n'est pas une bonne solution. En effet, mieux vaut créer un nouveau mail et un nouvel objet en synthétisant les précédents éléments de la discussion. Vous contenter de modifier l'objet rendra complexe à  vos destinataires de s'y retrouver en particulier s'ils trient leurs mails par discussion groupée (ou fil de discussion).
        • Utilisez les pièces jointes avec parcimonie. Les pièces jointes légères ne posent pas de soucis, mais préservez l'espace de stockage des messageries de vos destinataires en limitant la taille de vos pièces jointes. C'est également un geste pour la planète : avec une liste de discussion l'espace de stockage utilisé par vos pièces jointes est multiplié par le nombre de destinataires. Vous pouvez par exemple envoyer des pièces jointes volumineuses par des services comme wetransfert.
        • Vide de sens = Rempli de désagréments. N'envoyer pas de mail à  la liste qui n'ai pas de vrai contenus (« merci Didier ») : vous seriez assimilé à  un Troll, et en plus tout le monde s'en fiche ! Si vous vous sentez un besoin irrépressible de faire une blague ou de remercier, contentez vous de répondre uniquement à  votre destinataire.
        • Une idée ou une question demandant une réponse rapide. Sinon, utiliser un autre moyen de communication ou envoyer plusieurs mails..

        En Vrac :
        Objectif du mail = favoriser la lecture
        Penser à  toujours écrire une formule politesse
        Sachant qu'on ne peut pas obliger son destinataire, comment favoriser sa lecture ?
        «si je mets en PJ il/elle ne lira pas« => Oui mais si je mets en corps de mail pas forcément non plus
        Des habitudes de bon usage de mail amène un plus fort taux de lecture
        Un bon usage du mail ne résoudra pas un déficit d'organisation ou bien des comportements humains (ne pas lire le document avant la réunion?;..)

        /!\ Techniquement aucune garantie que le mail arrive instantanément, mais parfois ce n'est pas le cas
        Un spam : il est bien arrivé mais traité comme indésirable. Quelques trucs pour l'éviter
        Eviter certains mots-clefs (Rolex, ...)
        Eviter les majuscules («MESSAGE IMPORTANT«,...)
        Pas arrivé : parfois cela peut prendre du temps

        Un mail n'est pas coercitif, mais en envoyer trop devient coercitif

        Ecologie :
        Ne même plus mettre en pièce jointe,
        Plutôt favoriser un espace de stockage
        Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Sylvain Boyer
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
        QuelquesReglesDUsageDesMails (Ressources complémentaires)
        créée le 19.12.2017 à 11:51, mise à jour le 25.02.2018 à 19:35.

        Rester cohérent dans la durée

        Type de ressource concernée : Audio
        Thématique de la ressource : Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Structures et architecture, Participation | Animation | Coopération
        Description de la ressource : Une intervention de Lilian Ricaud (http://www.lilianricaud.com) en complément de celle de Laurent Marseault (http://www.outils-reseaux.org) lors d'un accompagnement DLA en Touraine en 2015.
        Il y parle de comment les groupes font face au temps qui passe. Comment, au moyen d'une certaine ritualisation on maintient la cohérence des valeurs du groupe ou du projet.
        Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://cloud.artefacts.coop/index.php/s/Ss5eesocjP1iGCK
        Auteur.trice(s) de la ressource : Lilian Ricaud
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        LaComposatbiliteDesProjets (Ressources complémentaires)
        créée le 25.12.2017 à 10:48, mise à jour le 25.12.2017 à 10:57.

        Schéma de la coopération

        Type de ressource concernée : Image
        Thématique de la ressource : Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Participation | Animation | Coopération
        Description de la ressource : Tendre vers la coopération c'est s'attacher à être dans l'efficacité tout en étant connecté à soi et aux autres (écoute des besoins et limites de chacun.e, soi y compris).
        Le schéma de la coopération peut aider à se situer et à prendre du recul sur les situations qui freinent la coopération.
        Auteur.trice(s) de la ressource : Alter Ego
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
          SchemaDeLaCooperation (Ressources complémentaires)
          créée le 25.01.2018 à 12:43, mise à jour le 25.01.2018 à 12:43.

          Trucs et astuces pour coopérer

          Type de ressource concernée : Texte, Support de formation
          Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance, Participation | Animation | Coopération
          Description de la ressource : Un guide réalisé par outils-réseaux dans lequel retrouver des trucs et astuces simples pour impulser et faire vivre la coopération au sein de son réseau.
          Il aborde également certaines notions de manière très pragmatique : pourquoi coopérer ? pourquoi le partage de connaissance est un des ciments de la coopération ? Qu'est-ce que la coopération ?
          Ce guide est un indispensable !
          Auteur.trice(s) de la ressource : Outils-réseaux
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
          TrucsEtAstucesPourCooperer (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
          créée le 31.01.2018 à 17:53, mise à jour le 31.01.2018 à 17:53.

          [Conférence] Communs immatériels : vers des connaissances compostables ?

          Type de ressource concernée : Diapositive
          Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
          Description de la ressource : Conférence animée par Maelle Diné (Cré-sol) et Romain Lalande (Collectif Osons) dans le cadre de la semaine de l'environnement 2018 organisée par l'Université de Tours.
          Au delà de la gestion publique ou privée, les Communs proposent une troisième voie d?appropriation de nos ressources. L?eau, les terres agricoles, les connaissances, les jardins partagés, les logiciels libres? Nous vous proposons d?explorer ce que sont les Communs et ce en quoi ils offrent de nouvelles perspectives de gouvernances.

          Nous confronterons ensemble certains projets locaux à cette notion : l?université et son budget participatif, Ohé du Bateau et sa société coopérative d?intérêt collectif ? et peut-être d?autres si vous le souhaitez !

          Quelques éléments sur la notion de compostabilité via cet article.

          Lien vers les supports utilisés : https://partage.osons.cc/s/zOxX3bY2NRnCuti
          Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://partage.osons.cc/s/zOxX3bY2NRnCuti
          Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande / Maelle Diné
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
          ConferenceCommunsImmaterielsVersDesCon (Ressources complémentaires)
          créée le 21.03.2018 à 08:06, mise à jour le 21.03.2018 à 08:06.

          [Ludique] Partage de connaissance - Copier n'est pas voler ! Nina Paley

          Type de ressource concernée : Vidéo
          Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
          Description de la ressource : Une vidéo ludique sur les communs numériques, le partage de connaissance et leur duplication à l'ère du numérique
          Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.youtube.com/watch?v=XrjCPOVuxHo
          Auteur.trice(s) de la ressource : Nina Paley
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
          LudiquePartageDeConnaissanceCopierNEs (Ressources complémentaires)
          créée le 31.08.2017 à 10:14, mise à jour le 31.08.2017 à 10:14.
          Filtrer par type de ressource