Il y a 141 fiches.

Accompagnement d'un réseau associatif sur la mutualisation d'une fonction employeur

Nature de l'action menée : Accompagnement
Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
Année de mise en oeuvre : 2017
Description de l'action : La mission a consisté à accompagner l'association Biocentre sur 2 sessions de respectivement 5 jours (2 intervenantes) et 9 jours (3 intervenants). Ce réseau de statut associatif est une organisation interprofessionnelle promouvant la filière Bio en région Centre Val de Loire, rassemblant en son sein 7 associations syndicales départementales et les institutions agricoles. Il s'agit donc de faire vivre une organisation complexe, dont le projet associatif ambitieux est élaboré démocratiquement par 7 conseils d'administrations (une quarantaine de bénévoles) et le plan d'actions très concret est mis en oeuvre par une quinzaine de salariés.

La première mission a permis d'initier une démarche de longue haleine :
- récréer des espaces collectifs d'expression et d'écoute mutuelle,
- de revisiter collectivement et de faire évoluer le projet associatif,
- de partager des constats, notamment en matière de culture militante commune et de nature des difficultés rencontrées par les salariés à la mise en oeuvre du plan d'actions.
La seconde mission a permis de mettre en oeuvre une médiation employeurs / salariés et d'initier un travail de priorisation du plan d'actions.
Auteur.trice(s) de la ressource : Alice Oechsner
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
AccompagnementDUnReseauAssociatifSurLaMu (Mémoires d'action)
créée le 13.04.2018 à 13:02, mise à jour le 13.04.2018 à 13:04.

Accompagnement à la création d'un FabLab à Amboise

Nature de l'action menée : Accompagnement
Nombre de participants : Plus de 30 personnes
Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
Niveau d'avancement de l'action : Annulée
Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
Année de mise en oeuvre : 2017
Description de l'action : [Pré-projet présenté ici - projet finalement abandonné (attentes de la collectivité en non-cohérence avec ce qui nous semblait utile] ]
Vous avez répondu à l'appel à projet Tiers Lieu de la région Centre Val de Loire pour financer le projet de création d'un Fablab sur la ville d'Amboise. Cette nouvelle infrastructure tournée vers l'innovation sociale projette d'intervenir dans les quartiers politiques de la ville.
Le PTCE  CoopAxis qui travaille sur le même sujet depuis 3 ans a développé des méthodes de travail qui sont adossées à ses infrastructures (espace de co-working, Fablab, Living Lab etc) et produit des résultats tangibles en matière de création d'emploi et de nouveaux services.
Sur la base de nos expériences, nous vous proposons donc de vous accompagner durant la période de conception du fablab mais aussi pendant le démarrage du projet et de ses actions. L'intervention du PTCE s'organise en complémentarité des forces en présence sur le territoire, elle vise à capaciter les professionnels et les bénévoles qui sont au contact des publics, dans la perspective d'organiser l’accueil et l'accompagnement des porteurs de projet potentiels, qu'il s'agisse des habitants des quartiers ciblés enfants, jeunes et ou adultes.
Auteur.trice(s) de la ressource : Fabien Vidal, Coopaxis
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
AccompagnementALaCreationDUnFablabAAmbo (Mémoires d'action)
créée le 02.09.2017 à 11:31, mise à jour le 02.09.2017 à 14:58.

Accroche décroche

É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
Description de l'outil : JEU : On forme dans l'espace des duos de souris qui se tiennent par le bras, elle forme alors une maison dans laquelle elles sont en sécurité (parce qu'à deux on est plus fort!). Seulement voilà, il y a une souris qui n'est pas accrochée à quelqu'un et un chat rode. Elle doit, pour se protéger, s'accrocher au bras libre d'un des duos de souris mais attention, on ne peut pas être trois souris ensemble, la personne de l'autre coté du duo devra alors se détacher et deviendra la souris en danger. Si le chat touche la souris avant qu'elle s'accroche, elle devient chat et inversement.
Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
AccrocheDecroche (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
créée le 30.08.2017 à 17:47, mise à jour le 30.08.2017 à 17:47.

Accélérateur de projets

Pour quel usage utiliser cet outil ? : Résolution de problèmes, intelligence collective
É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
Description de l'outil : L’accélérateur de projet est une méthode faisant intervenir des pairs pour résoudre un problème donné par un individu lors de la réalisation d'un projet.
Aut·eur·rice·s de la ressource : (1) Cours adapté de : Payette, A. et Champagne, C. Le groupe de codéveloppement professionnel, Sainte-Foy, Les Presses de l’Université du Québec,1997. Publié depuis Moustic sous licence Creative Commons BY-SA (2) Lilian RICAUD, distribué sous licence Crea
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
AccelerateurDeProjets (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
créée le 30.08.2017 à 17:41, mise à jour le 14.09.2018 à 10:21.

Action numérique jeunes Vendôme - Parcours Numériques

Nature de l'action menée : Formation
Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : C'est un vrai désastre, à ne reproduire sous aucun prétexte . . .
Année de mise en oeuvre : 2016, 2017
Description de l'action : La ville de Vendôme souhaitais développer une action de formation pour des jeunes 16-30 ans interessés par le numérique et a fait appel à Artefacts.
Les objectifs de l'action :
  • Sensibiliser aux enjeux du numérique au quotidien et en matière d?accès à l?emploi.
  • Apporter des compétences socles pour appréhender les nouvelles technologies et faire du numérique un facilitateur à l?inclusion et à l?innovation sociale.
  • Créer une appétence à se former dans le domaine du numérique ou initier un intérêt à créer une activité.
  • Valider et préciser l?intérêt et les plus values potentielles de démarches d?appropriation du numérique par les jeunes du quartier des Rottes. Adapter les enjeux sociétaux du numérique au réalités locales.

Du fait des difficultés rencontrées, nous avons assez peu documenté afin de ne pas perdre trop de temps dans une action mal engagée. En revanche, nous avons beaucoup appris suite à de multiples soucis que vous pouvez retrouver dans le bilan joint
Auteur.trice(s) de la ressource : Catherine Lenoble, Malvina Balmes, Romain Lalande
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
ActionNumeriqueJeunesVendomeParcoursNume (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
créée le 02.09.2017 à 14:58, mise à jour le 13.04.2018 à 16:02.

Alice Oechsner de Coninck

Présentation : Formatrice, facilitatrice, accompagnatrice de groupes et animatrice d'événements participatifs depuis 5 ans
Domaines d'intervention : habitat participatif, entrepreneuriat collectif, intégration de parties prenantes autour d'un projet à enjeux (économie, mode de vie, complexité, transversalité...)
Code postal : 37000
Ville : Tours

Téléphone : 0695378378
Email : alice@hpcvl.fr
OechsnerDeConinckAlice2 (Les Contributeurs)
créée le 02.02.2018 à 15:23, mise à jour le 17.09.2018 à 09:31.

Animation - Initiation arduino pour les ados

Type de ressource concernée : Fiche pédagogique
Thématique de la ressource : Fabrication numérique
Description de la ressource : Une fiche pédagogique pour animer un atelier initiation pour les ados en Fab Labs

Objectifs de la séquence :
  • Connaître focntionnement de base d?un arduino et de ses composants principaux
  • Savoir être autonome dans l'apprentissage de l?Arduino
  • Avoir la capacité et l?envie de poursuivre en auto-apprentissage accompagné l?arduino au sein du Fab Lab.
Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://github.com/RomainLalande/fiches_peda_fablabs/blob/master/Initiation_Arduino.md
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Grégoire Simonnet, Julien Rat
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
AnimationInitiationArduinoPourLesAdos (Ressources complémentaires)
créée le 26.10.2017 à 15:17, mise à jour le 26.10.2017 à 15:18.

Animation d'une réunion de parents et animateurs d'une école démocratique

Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
Durée de l'action : Une demi-journée
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
Année de mise en oeuvre : 2018
Description de l'action : Il sʼagissait dʼanimer une réunion entre parents et animateurs de lʼécole démocratique « Objectif 100 % » à Tours.
Lʼidée était de faciliter lʼélaboration et la construction partagée de solutions aux problèmes soulevés lors de la réunion.
Un certain nombre de sujets sensibles avaient préalablement été identifiés :
  • effectifs et ratio adultes /enfants,
  • approche pédagogique libérale ou plus cadrée,
  • résultats mesurables dans la progression des enfants,
  • tarif de la participation aux frais de scolarité,
  • déménagement de lʼécole.
Dans les jours précédent la réunion, un questionnaire avait été soumis aux élèves (appelés « membres »).
Déroulement
13 personnes présentes.
1 – Lʼintervention a débuté par une ouverture sous forme de météo.
2 – Les participants ont ensuite reçu cinq post-it (2 roses, 2 bleus et 1 beige) avec pour consigne dʼécrire
  • 2 choses que jʼaime dans cette école (une par post-it rose),
  • 2 choses que je nʼaime pas dans cette école (une par post-it bleu),
  • 1 chose que je voudrais changer dans cette école (sur le post-it beige).
Ces questions faisaient partie du questionnaire auquel les membres avaient répondu. Cette information nʼa pas été donnée aux participants.
Les participants ont ensuite positionné chaque post-it en les rassemblant par thématique abordée.
3 – Jʼai ensuite demandé aux participants de repérer parmi les post-it exposés, sʼil y en avait avec lesquels ils ne se sentaient pas en accord.
Le seul point sur lequel nʼexistait pas de consensus total au sein du groupe était le rapport entre liberté et cadre.
4 – Nous avons donc eu recours à un débat mouvant sur la base de la proposition « La liberté ne se conçoit que sans contraintes ».
Lʼexpression des uns et des autres a permis de dégager un accord sur le fait que la liberté de chacun ne peut être vécue sereinement par tous que dans le respect d'un cadre minimum et des règles qui l'accompagnent.
5 – Les participants ont alors pris connaissance des réponses données par les membres au questionnaire.
Ils ont échangé sur les réponses apportées par eux même et par les membres.
6 – Sur la base de la proposition « énoncez trois idées permettant de mettre en œuvre, au sein de lʼécole, le principe énoncé à la fin du débat mouvant » nous avons vécu lʼanimation pyramide.
Après les deux premières phases individuelles, les participants étaient regroupés en quatre groupes, puis deux, de manière à aboutir à 6 propositions.
Le caractère vague de la proposition initiale était destiné à faciliter la créativité. Cependant, le nombre de questions de clarification sur cette proposition montre quʼelle nʼétait pas assez explicite pour certains.
À la fin de la pyramide, le groupe a spontanément synthétisé les six propositions.
Ceci a marqué la fin de lʼanimation. Le groupe abordant ensuite, de manière plus traditionnelle, rapidement dʼautres points de lʼordre du jour. En anticipant mieux cette fin de réunion avec le commanditaire, jʼaurais pu mettre en place une clôture digne de ce nom.
Auteur.trice(s) de la ressource : Sylvain Boyer
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
AnimationDUneReunionDeParentsEtPersonnel (Mémoires d'action)
créée le 26.06.2018 à 20:09, mise à jour le 27.06.2018 à 14:02.

Animation d'un séminaire "Co-rédiger nos appels d'offre" pour des acteurs de la politique de la ville

Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
Nombre de participants : Plus de 30 personnes
Durée de l'action : Entre deux et trois jours au total
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
Année de mise en oeuvre : 2017
Description de l'action : Depuis un an et demi un réseau d'acteurs oeuvrant dans le cadre de la Politique de la Ville s'est constitué en Touraine. Il vise notamment à améliorer la qualité de leurs actions, à favoriser les actions collectives et à pouvoir contribuer ensemble à l'évolution des politiques publiques relatives à leur domaine d'activité. Au coeur de ce réseau animé par ID 37, un groupe de cinq structures s'est réuni régulièrement afin de définir leurs objectifs et leur socle commun de valeurs avant de s'ouvrir plus largement à tous les acteurs des quartiers politique de la ville en 2016. Plusieurs rencontres ont déjà été organisées et ont permis de produire un document cadre du réseau ainsi qu'une feuille de route contenant plusieurs actions collectives à mener.

Une des trois actions principales de la feuille de route du collectif est d'aller vers plus de « faire ensemble », en particulier à travers la préparation commune de la réponse au projet contrat de ville 2018-2019. ID 37 fait donc appel à des compétences extérieures dans l'objectif d'animer un séminaire de deux jours qui doit permettre de démarrer une co-construction des réponses à l'appel à projet Contrat de Ville. Le nombre d'acteurs concernés pour ce séminaire est évalué à une trentaine de personnes morales, soit une cinquantaine d'individus, relevant notamment de l'éducation populaire.
Lien vers le cahier des charges initial ou résumer des besoins formalisés au démarrage : https://partage.osons.cc/s/b1koFvdIVlPFHk3
Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : https://partage.osons.cc/s/ZDjWHLs7g3ZpczB
Lien vers la documentation de l'expérience : https://partage.osons.cc/s/EJzZtuhE1PRu7rj
Auteur.trice(s) de la ressource : Alice Oechner, Romain Lalande, Sarah Gaucher, Sylvain Boyer
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
animationdunseminairecoredigernosappels_pagephotos_dscn3442b_20171123192942_20171124101933.jpg
AnimationDUnSeminaireCoRedigerNosAppels (Mémoires d'action), écrite par WikiAdmin
créée le 12.02.2018 à 16:21, mise à jour le 28.06.2018 à 11:40.

Archipel, lisières et virus

Type de ressource concernée : Fiche méthodologique
Thématique de la ressource : Autre
Description de la ressource : Notions connexes à la compostabilité, pour un futur article, qui mériteraient d’être traitées à part entière :

Archipel – décentralisation / amenée avec pédagogie par « Osons les jours heureux » → ex groupe de travail « voilier atelier qui va d’îles en iles et les relie entre elles. Rôle outiller les îles mais leur permettre de dialoguer.


Les lisières : la vie est sortie e terre sur les rivages, pas au milieu e l’océan ni au milieu de la terre ; on est sorti de la forêt entre foret et savane,… Les évolutions se passent en général dans les lisières. Souvent les structures qui grossisent imaginent pouvoir évoluer de part leur centre. Si ce n’est plus le rôle du PDG mais le rôle de ses « marges instituantes » qui vont expérimenté, et en cas de succès, vont devenir les nouvelles références. Si un système souhaite évoluer, il va devoir s’appuyer sur ces marges instituantes : remettre en cause la centralité, expérimenter, et intégrer les expé réussies dans leur centralité. Les grosses structures ne permettent plus les marges institutantes et du coup risquent de mourir.

Les virus – l’archipe appliqué au vivant : ils se répartissent le génome, ils ont tous des petit bout de virus qui ont de l’ADN un peu singulier, et quand ils se rencontrent ils sont capables de reproduire un gênome, mis quand ils sont seuls ils n’on qu’un bout. Chacun porte un tout petit bout : si il meurt c’est pas grave et plusieurs modes de reproduction : collange avec petites mutation, refactorisation avec les membres présents (on recompose, remixe avec le sprésents en profitant de chaque muation individuelles).
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande (infos Laurent)
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
ArchipelLisieresEtVirus (Ressources complémentaires)
créée le 12.02.2018 à 14:55, mise à jour le 12.02.2018 à 14:55.

Associations - s'organiser grâce aux outils numériques

Nature de l'action menée : Formation
Nombre de participants : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
Durée de l'action : Entre deux et trois jours au total
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
Année de mise en oeuvre : 2017
Description de l'action : La plupart des petites associations ont une connaissance superficielle et une utilisation parcellaire des outils numériques. Elles se sont appropriés les outils de communication tels que les emails et, dans une moindre mesure, Facebook. En revanche, elles sont beaucoup moins nombreuses à connaître et à utiliser, sans parler de les maîtriser, d'autres types d'outils numériques.

Dans le même temps, beaucoup de ces associations sont confrontées à des questions d'animation du collectif, de gouvernance, de suivi des actions, etc. Or, de nombreux outils existent qui pourraient répondre sur le plan technique à ces besoins.

L'enjeu de cette intervention est de permettre à ces structures :
  • d'identifier, parmi le panel d'outils existant, ceux qui sont pertinents pour chacune d'entre elles ;
  • de se former à l'utilisation de plusieurs outils numériques simples ;
  • d'apprendre à mettre en adéquation avec leurs besoins les usages et les outils adaptés.

Un espace ressource a été créé durant l'accompagnement : http://osons.cc/outilsnumeriques41/wakka.php?wiki=Page1
Lien vers la documentation de l'expérience : https://partage.osons.cc/s/55me2CY2hu7beIS
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Sylvain Boyer
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
AssociationsSOrganiserGraceAuxOutilsNum (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
créée le 18.12.2017 à 16:27, mise à jour le 25.04.2018 à 15:28.

Atelier aux Grands Voisins - Expérimenter la prise de décision collective sur des budgets

Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
Durée de l'action : Une demi-journée
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
Année de mise en oeuvre : 2018
Description de l'action :

Contexte


Audrey du GARC.ESS, collectif francilien qui accompagne la dynamique de coopération entre les résidents des grands Voisins, a invité Simon Sarazin à partager son expérience en terme de prises de décisions collectives début 2018.

Le format expérimenté

Simon a rapidement proposé de tester « en présentiel » les outils de prise de décision en ligne qu’il expérimente depuis quelques années au sein de collectifs Lillois. En réalité, c’est surtout les méthodes de prise de décision associées à ces outils qui ont été amenées aux participants.

Sur un effectif de 25 personnes, trois groupes ont été constitué autour d’une problématique commune : « Vous avez un budget de 10 000€, et vous devez décider des projets que vous souhaitez financer avec cette somme ».

Au sein de chaque groupe, une méthode différente est proposée :
  • Groupe 1 - Sans méthode : aucune méthode / outil n’est proposé, ils sont laissés totalement libres du mode de prise de décision.
  • Groupe 2 – Avec Cobudget : chacun dispose d’une fraction de la somme, chacun peut proposer un projet s’il le souhaite, et chacun affecte ensuite sa somme sur les différents projets.
  • Groupe 3 – Avec loomio : chacun fait une proposition de projet avec un budget, puis chacun va pouvoir voter pour/pas pour/abstention ou opposition ferme sur chaque projet.

A la fin du délai imparti (20mn), nous avons fait le tour des décision prises avant de terminer par un retour de chacun sur la méthode/outil qu’il avait vécu.
image cobudget_manuel.png (53.1kB)
Fichier source distribués aux participants pour cobudget
image Loomio_manuel.png (85.2kB)
Le fichier source Loomio distribué aux participants
image cobudget_GV.jpg (1.0MB)
exemple de décision co-budget en physique

Les enseignements


Le format a bien fonctionné, les participants en ont retiré que chacun des groupes disposant d’une méthode avaient réussis à prendre une décision, bien qu’elle ne soit pas nécessairement la meilleure.

Le groupe 1 n’ayant aucune méthode, il n’a pas pu prendre de décisions dans les délais impartis, mais a eu l’avantage de prendre le temps de négocier des critères de sélection des projets. Il est donc finalement apparu qu’une solution hybride serait de s’approprier une méthode tout en se mettant d’accord en amont sur des guides afin que les choix correspondent bien à des enjeux exprimés par le collectif.

Un frein a été d’expérimenter ces méthodes sur des projets factices qui ont certainement biaisé l’expérience, mais même avec du recul il semble compliqué de mener ce format sur des sujets de budget réels, qui sont potentiellement des sujets «brûlants».

image G1_GV_sans_methode.jpg (1.3MB)
Le groupe 1 en plein travail
image GV_cobudget.jpg (1.3MB)
Le groupe 2 en pleine action
image GV_Loomio.jpg (1.1MB)
Le groupe 3 en action
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande - sur un concept, une animation et une expérimentation de Simon Sarazin
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
atelierauxgrandsvoisinsexperimenterlapr_gv_loomio.jpg
AtelierAuxGrandsVoisinsExperimenterLaPr (Mémoires d'action)
créée le 18.06.2018 à 10:00, mise à jour le 21.06.2018 à 11:48.

Atelier cohésion d'équipe

Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
Durée de l'action : Une demi-journée
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
Année de mise en oeuvre : 2017, 2018
Description de l'action : Déjà 2 ateliers de cohésion d'équipe ont été organisés au sein de la SCOP Odyssée Création.
Ils ont à chaque fois rassemblé 10 entrepreneur.e.s-salarié.e.s, venu.e.s pour partager un moment convivial et se découvrir autrement que par nos activités professionnelles.

Convaincu.e.s que la coopération naît de rencontres humaines joyeuses et que la confiance nécessaire au travail d'équipe s'acquiert par le plaisir à être ensemble, cet atelier proposait d'expérimenter des jeux coopératifs et créatifs permettant de tisser du lien entre les coopérateurs/trices. Néanmoins, les mêmes jeux ont permis à chacun de tester sa propre posture coopérative. Nous prêtons alors attention à ce que l'activité ne renvoie pas une vision trop contrastée des "bonnes pratiques" (et par comparaison des mauvaises) grâce à une approche qui invite à prendre en compte les avantages et les inconvénients des différente postures.

Veillons à entretenir nos liens car le sentiment d'appartenance à un collectif est un puissant carburant pour développer nos activités respectives ! Et pouvoir se soutenir les un.e.s les autres est une grande force !
Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher ; Alice Oechsner
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
AtelierCohesionDEquipe (Mémoires d'action)
créée le 05.01.2018 à 17:30, mise à jour le 12.02.2018 à 16:32.

Atelier professionnel participatif au festival Terres du Son

Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
Durée de l'action : Une demi-journée
Niveau d'avancement de l'action : Terminée
Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
Année de mise en oeuvre : 2015, 2016, 2017
Description de l'action : Dans le cadre du festival de musique Terres du Son, qui se déroule chaque année au Domaine de Candé à Monts (37) début juillet, une journée spéciale rassemblant des professionnels du milieu culturel est organisée.

Un atelier de 2h à 3h permet à ces derniers d'échanger autour de sujets liés à l'ESS :
- "agir en local et favoriser l'ancrage territorial" (en 2014)
- "le rôle du secteur culturel dans l'ESS et la prise en compte des monnaies locales" (en 2015)
- "la prise en compte d'une alimentation éco-responsable dans nos événements" (en 2016)

Cet atelier se base sur l'implication active des participants. Il est ainsi proposé une animation très participative : débats mouvants, travaux de groupes, jeux de découverte sur les thèmes abordés... La convivialité est un enjeu fort dans le cadre proposé !

Cette journée est également l'occasion d'échanger avec des partenaires, de découvrir des acteurs locaux et de visiter le site du festival en avant-première.
Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
    AtelierProfessionnelParticipatifAuFestival (Mémoires d'action)
    créée le 05.01.2018 à 17:24, mise à jour le 05.01.2018 à 17:24.

    Ateliers de la coopération - à destination d'acteurs associatifs ruraux

    Nature de l'action menée : Formation, Animation d'un temps collectif, Education populaire
    Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
    Durée de l'action : Une semaine au total
    Niveau d'avancement de l'action : Terminée
    Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
    Année de mise en oeuvre : 2016
    Description de l'action : Action assez peu documentée par manque d'intérêt et de participants, mais réponse disponible.
    L'association ID 37 portant le DLA en Indre et Loire organise des ateliers de la coopération en novembre et décembre 2016.
    Ces ateliers, qui se déroulent sur 1⁄2 journée chacun, ont pour but de donner les moyens aux associations de mettre en place des coopérations au sein de leur structure et avec leurs partenaires en accompagnant la mise en place d'outils concrets.
    Il s'agit donc de proposer et expérimenter avec les participants des outils immédiatement mobilisables leur permettant de développer les dynamiques de coopération sur le territoire. Les modules proposés doivent pouvoir être suivis séparément les uns des autres et porter sur des thématiques différentes, chacune d'elles permettant de transmettre des outils spécifiques facilitant la coopération.
    Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Sarah Gaucher
    Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
    Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
    AteliersDeLaCooperationADestinationDAc (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
    créée le 02.09.2017 à 11:53, mise à jour le 02.09.2017 à 15:16.

    Ateliers sur la coopération à l'IUT Carrières Sociales de Tours

    Nature de l'action menée : Formation
    Nombre de participants : Plus de 30 personnes
    Durée de l'action : Une demi-journée, Une journée
    Niveau d'avancement de l'action : Terminée
    Année de mise en oeuvre : 2016, 2017, 2018
    Description de l'action : Chaque année, les 80 étudiants du DUT Carrières Sociales de Tours, répartis en 4 groupes, vivent 1/2 journée de formation sur l'animation coopérative de groupe.

    Dans la suite de l'intervention du Cré-sol sur les pôles de coopération, chaque groupe peut vivre et tester la conduite coopérative de réunion, dans le but de découvrir et goûter à des outils et méthodes utiles. Cet atelier vise à identifier les ingrédients nécessaires à la coopération à travers des temps de jeu, de transmission de connaissances et de mise en situation. Chacun.e peut ainsi commencer à construire son "outilthèque" de la coopération et pourra progressivement l'intégrer dans ses projets menés en collectif.
    Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher
    Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
    Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
      AteliersSurLaCooperationALIutCarrieresS (Mémoires d'action)
      créée le 05.01.2018 à 17:40, mise à jour le 05.01.2018 à 17:40.

      Baleria

      Le nom de votre structure : Comite Départemental de Cyclisme du Loiret
      Votre statut : Salarié.e.s
      De zero à dix, l'informatique je maîtrise... : 7
      Moi et internet... : Je suis au top, ne me manque plus qu'à savoir coder :-)
      Quels outils numériques potentiellement collaboratifs utilisez-vous régulièrement ? : Agenda partagé, Google drive, Docs,Forms,serveur,mail, facebook messenger, dropbox, Gant Project, skype, teamviewer,
      Qu'attendez-vous de l'accompagnement proposé ? : Voir les points ou outils vers lequel je peux me diriger pour ameliorer le fonctionnement de l'association.
      BaleriA (Se connaître - Accompagnement Orléans 2018)
      créée le 18.05.2018 à 09:34, mise à jour le 18.05.2018 à 09:34.

      Bardoux

      Le nom de votre structure : Comité Régional Canoe Kayak
      Votre statut : Salarié.e.s
      De zero à dix, l'informatique je maîtrise... : 8
      Moi et internet... : Faire une recherche et lire mes mail... ça, ça va !
      Quels outils numériques potentiellement collaboratifs utilisez-vous régulièrement ? : Réseaux sociaux, site internet.
      Qu'attendez-vous de l'accompagnement proposé ? : Apporter des connaissances sur des logiciels et outil de communication notamment.
      BardouX (Se connaître - Accompagnement Orléans 2018)
      créée le 18.05.2018 à 15:39, mise à jour le 18.05.2018 à 15:39.

      BARRAULT Sophie

      Le nom de votre structure : FRMJC CENTRE
      Votre statut : Salarié.e.s
      De zero à dix, l'informatique je maîtrise... : 6
      Moi et internet... : Faire une recherche et lire mes mail... ça, ça va !
      Quels outils numériques potentiellement collaboratifs utilisez-vous régulièrement ? : Doodle, google form (sondage,fiche d'inscritpion), drive (partage fichiers), agendas partagés
      Qu'attendez-vous de l'accompagnement proposé ? : Savoirs utiliser des outils collaboratifs pour co-construire
      Quels outils numériques pour développer son projet
      Connaître les différentes formes d'espaces de travail coolaboratifs (visio,conférence...)
      Savoir uitiliser les cartes mentales
      Le numérique...oui mais jusqu'où ? (limites)
      BarraultSophie (Se connaître - Accompagnement Orléans 2018)
      créée le 21.05.2018 à 20:26, mise à jour le 21.05.2018 à 20:26.

      Benoît DE HAAS

      Présentation : Animateur d'ateliers collaboratifs, j'ai une appétence pour les biens communs et pour les défis complexes.
      Code postal : 59000
      Ville : LILLE

      BenoitDeHaas (Les Contributeurs)
      créée le 03.09.2018 à 17:41, mise à jour le 03.09.2018 à 17:41.

      Biocentre : Animation d'une journée "filière"

      Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
      Nombre de participants : Plus de 30 personnes
      Durée de l'action : Une journée
      Niveau d'avancement de l'action : Terminée
      Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
      Année de mise en oeuvre : 2017
      Description de l'action : A l'invitation de l'association Biocentre (Interprofessionnelle de l'agriculture bio en région Centre Val de Loire et association des Groupements d'Agriculteurs Biologiques - FNAB), des producteurs, transformateurs, distributeurs se sont retrouvés une journée pour améliorer leurs démarches de filière.
      En coconstruction avec la conseillère technique, nous avons proposé des ateliers thématiques par filière et des temps d'interconnaissance dans une ambiance conviviale.
      Auteur.trice(s) de la ressource : Alice
      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
      Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
      BiocentreAnimationDUneJourneeFiliere (Mémoires d'action)
      créée le 14.02.2018 à 17:26, mise à jour le 14.02.2018 à 17:26.

      Bocal à poissons, Fishbowl

      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Distribution de la parole, Débat / argumentation, Résolution de problèmes, intelligence collective
      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
      Description de l'outil : L'objectif de l'outil est d'échanger autour d'un sujet ou d'une thématique en sensibilisant à la circulation de la parole.
      • Durée: au moins 30 min
      • Espace: espace libre (en fonction du nombre de personnes)
      • Matériel: Chaises (autant que de participant.e.s + 3)
      • Nb de participants : idéalement de 8 à 25
      • Nb d'animateurs nécessaire : 1

      Déroulement: Les participants sont en cercle, chacun assis sur une chaise (symbolisant la bulle de l'aquarium). 3 chaises supplémentaires sont placées au centre du cercle de manière à former un petit cercle.

      Les règles de prise de parole:
      • pour prendre la parole, il faut venir s?asseoir sur une des chaises libres au centre
      • les personnes assises dans le grand cercle extérieur n'ont pas le droit de prendre la parole, elles sont en écoute active de ce qui se dit au centre
      • il est possible, pour les personnes qui viennent s'asseoir au centre, de répondre/réagir à ce qui vient d'être dit ou d'apporter de nouveaux éléments de réflexion, un nouveau point de
      • à n'importe quel moment une personne de l'extérieur peut se lever et venir s'asseoir au centre, du moment qu'une des trois chaises est encore libre
      • cependant, à partir du moment où la 3e chaise est prise, une des deux autres chaises doit se libérer dans les 30 secondes: une des personnes du centre doit donc se lever et retourner dans le cercle d'écoute
      • ainsi, les trois chaises du centre ne peuvent être occupées simultanément plus de quelques secondes, ce qui permet de réguler les prises de parole.


      Positionnement de l'animateur: L'animateur explique les règles de parole, il indique le temps consacré à cet échange et rappelle par des gestes le temps restant (toutes les 10 min par exemple). Il peut aussi demander à une personne du groupe de jouer le rôle de maître du temps.Il lance le sujet d'échange (de son choix ou de celui du groupe) et laisse ensuite l'échange se dérouler durant le temps imparti.Il garantit que les règles de prises de parole sont bien respectées.

      Source: Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
      Illustration : Co-construire.be
      Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr // La méthode tire son origine du cercle samoan, peuple du pacifique à l'origine de ce cercle de débat
      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
      bocalapoissonsfishbawl_fishbawl.jpg
      BocalAPoissonsFishbawl (Outil d'animation)
      créée le 01.02.2018 à 23:37, mise à jour le 21.05.2018 à 11:49.

      Bopbilibop

      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie
      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
      Description de l'outil : Jeu ayant pour but de créer une dynamique de groupe et un esprit convivial. Il demande également de lâcher prise.
      Les participants sont en cercle. Une personne au centre doit montrer quelqu’un du doigt en le regardant dans les yeux en lui disant le plus rapidement possible « Bopbilibopbopbop ! ». L’autre doit alors dire « BOP ! » avant que la personne du centre ait fini de le prononcer, sinon il prend sa place au centre. En revanche, si la personne du milieu dit seulement « Bop ! » l’autre doit se taire car s’il lui répond « bop » il prend alors sa place au centre.
      Ensuite, l'animateur ajoute des "figures" à faire au fur et à mesure...
      Télécharger le fichier : BopbiliboP_fichierressource_bopbilibop.pdf
      Aut·eur·rice·s de la ressource : Alter Ego
      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
        BopbiliboP (Outil d'animation)
        créée le 14.01.2018 à 16:58, mise à jour le 14.01.2018 à 16:58.

        Chaises surprises !

        Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Résolution de problèmes, intelligence collective, Mise en mouvement / énergie
        É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes
        Description de l'outil : Jeu pour prendre conscience des postures individuelles / collectives ainsi que des freins à la coopération.

        Faire 3 ou 4 équipes avec nom et cri de ralliement. Donner 1 consigne à chaque équipe et leur donner 2 min pour remplir leur objectif.
        Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
        Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
        Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
        ChaisesSurprises (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
        créée le 30.08.2017 à 17:54, mise à jour le 10.10.2017 à 10:45.

        CityKart - parcours de remobilisation 16-25 à argenteuil autour du jeu vidéo libre

        Nature de l'action menée : Formation, Animation d'un temps collectif, Education populaire
        Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
        Niveau d'avancement de l'action : Terminée
        Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
        Année de mise en oeuvre : 2016
        Description de l'action : Le prototype expérimenté avec l?École de la 2ème Chance d'Argenteuil visait à valider l'acquisition de compétences numériques et de gestion de projet nécessaires à une plus grande agilité professionnelle d'un groupe de jeunes raccrocheurs, grâce aux logiciels
        libres et au jeu vidéo.
        Ce prototype devait permettre de formaliser un processus pédagogique appropriable par d'autres acteurs souhaitant s'appuyer sur ces mêmes outils pour soutenir l'agilité professionnelle des jeunes.

        Des visuels ont été dessinés en direct par Mathilde durant les séance et constituent une belle mémoire de l'action, ils sont accessibles via ces liens :

        Des ressources audio ont également été produites :
        Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : http://osons.cc/wakka.php?wiki=PageTest/download&file=TOUSAGILES_K2CE2C_FREE.odt
        Auteur.trice(s) de la ressource : Isabelle Bapteste (rédaction et intervention), Fabrice Villard, Cyrille Giquello, Romain lalande, Jehan, Mathilde, Sébastien
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
        CitykartParcoursDeRemobilisation1625AA (Mémoires d'action)
        créée le 23.01.2018 à 14:44, mise à jour le 24.01.2018 à 12:29.

        Cobudget – décider collectivement de la répartition d’un budget

        Pour quel usage utiliser cet outil ? : Prise de décision et gouvernance
        Description de l'outil :

        Cobudget est un logiciel libre qui permet de décider de répartitions budgétaires de manière démocratique. Chaque participant dispose d’une fraction du budget total qui constitue son « droit de vote ». On peut proposer des « bucket » qui correspondent à des objectifs de budgets nécessaires pour mener à bien des projets. Chacun peut ensuite utiliser attribuer ses fonds aux différents projets, et chaque projet est validé lorsqu’il atteint son objectif.

        Exemple de découverte présentielle des prises de décision liées à ce type d'outils : https://ressources.osons.cc/?AtelierAuxGrandsVoisinsExperimenterLaPr

        Avantages de l'outil :
        • Chacun peut proposer des projets sans contrainte
        • Tout le monde a le même pouvoir de décisions
        • Le montant des budgets des projets est proportionnel au nombre de personnes qu’ils intéressent. Plus le projet nécessite de fonds, plus le nombre de personnes devant y contribuer est important.
        • Oblige les projets à être présentés à l’écrit
        • Facilite une vision d’ensemble par chacun de tous les projets, même ceux qui ne le concerne pas.
        • Peut être utilisé au long court pour affecter un budget annuel
        Inconvénients de l'outil :
        • Impossibilité de modifier les budgets affectés une fois fait
        • Nécessite une gouvernance claire et une bonne compréhension du cadre général et des enjeux de ces attributions budgétaires.

        Lien vers l'outil : http://cobudget.co/
        Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
        cobudgetdecidercollectivementdelareparti_template_cobudget.png
        CobudgetDeciderCollectivementDeLaReparti (Outil numérique)
        créée le 18.06.2018 à 09:25, mise à jour le 08.07.2018 à 10:32.

        Conditions favorables et freins à l'écoute

        Type de ressource concernée : Texte
        Thématique de la ressource : Participation | Animation | Coopération
        Description de la ressource : Ce document liste quelques conditions favorables et freins à l'écoute active.
        Auteur.trice(s) de la ressource : Cré-sol
        Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
        Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
          ConditionsFavorablesEtFreinsALEcoute (Ressources complémentaires)
          créée le 18.11.2017 à 20:36, mise à jour le 18.11.2017 à 20:36.

          Conférence - Améliorer sa communication grâce aux outils numériques

          Nature de l'action menée : Conférence
          Nombre de participants : Plus de 30 personnes
          Durée de l'action : Une demi-journée
          Niveau d'avancement de l'action : Terminée
          Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
          Année de mise en oeuvre : 2018
          Description de l'action : Le DLA 41 souhaite proposer un accompagnement collectif à des associations autour des outils numériques collaboratifs.

          Cet accompagnement fait suite à une demande de la ville de Blois et doit prendre la forme d’une conférence thématique auprès d’un public d’une soixantaine de personnes issues majoritairement de petites associations bénévoles ou employeuses.

          Toutes les ressources liées : https://partage.osons.cc/s/5fJfjjXxXtLdxic
          Lien vers le cahier des charges initial ou résumer des besoins formalisés au démarrage : https://partage.osons.cc/s/Q9YyM2kC2zf2owo
          Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : https://partage.osons.cc/s/xGBAAfbiGPFC7Yd
          Lien vers la documentation de l'expérience : https://ressources.osons.cc/?PageConferenceBlois
          Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
          ConferenceAmeliorerSaCommunicationGrace (Mémoires d'action)
          créée le 25.12.2018 à 13:09, mise à jour le 25.12.2018 à 13:09.

          Conférence participative

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Distribution de la parole
          É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
          Description de l'outil : Pour apporter de l'information
          Structurer l'intervention d'un conférencier

          Le conférencier fait une présentation en 3 x 10 min par exemple. Les participants ne l'interrompent pas mais notent leurs questions/réactions. Au bout des 10 min, un tour de questions/réactions.
          Aut·eur·rice·s de la ressource : Sarah Gaucher
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
          ConferenceParticipative (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
          créée le 30.08.2017 à 17:50, mise à jour le 30.08.2017 à 17:50.

          Cow-Boy

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie
          É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
          Description de l'outil : Jeu de mise en mouvement et de lâcher prise.
          Les participants sont en cercle et une personne au centre dit un nom : la personne en question doit se baisser, ses voisins lui tirer dessus.
          A la fin, on peut rendre le jeu éliminatoire et le dernier restant a droit à 3 minutes de massage collectif.
          Durée : 15 min
          Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
          Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
          Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
          CowBoy (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
          créée le 30.08.2017 à 17:52, mise à jour le 30.08.2017 à 18:06.

          Cécile Hurbault

          Le nom de votre structure : compagnie Jeux de Vilains
          Votre statut : Salarié.e.s
          De zero à dix, l'informatique je maîtrise... : 9
          Moi et internet... : Je suis au top, ne me manque plus qu'à savoir coder :-)
          Quels outils numériques potentiellement collaboratifs utilisez-vous régulièrement ? : On utilise déjà au quotidien : la suite frama, doodle, google agenda, google drive, messenger, skype...
          Comme on cherche à se dégoogliser et à rassembler les outils au même endroit, j'ai fait beaucoup de recherches et j'ai testé déjà : la suite frama, airtable, trello, wrike, slack, omnispace d'Agora project... et aussi plein d'autres dont je ne me souviens plus des noms !
          C'est un sujet sur lequel je me suis déjà beaucoup penchée, et maintenant, il faut qu'on prenne des décisions et qu'on agisse.
          Qu'attendez-vous de l'accompagnement proposé ? : Au-delà même de la question du travail collaboratif, nous voulons rassembler tous nos outils de travail dans un même endroit et essayons d'être le plus possible en libre
          Une première étape est que nous sommes en train d'installer un serveur pour avoir tous nos documents accessibles partout, et non sur un cloud propriétaire qui serait on ne sait où.
          La seconde étape est d'installer sur ce serveur soit un ERP qui regrouperait des modules de travail collaboratif, et la gestion administrative, soit une suite comme Frama.
          On se dirige a priori plutôt vers la suite Frama.
          Nous attendons de ces deux jours d'avoir un temps de réflexion pour confirmer les besoins que nous avons déjà identifié, et aussi de découvrir de nouveaux outils qui correspondraient peut-être encore plus à nos besoins, que ceux que nous avons déjà testé.
          CecileHurbault (Se connaître - Accompagnement Orléans 2018)
          créée le 18.05.2018 à 16:49, mise à jour le 18.05.2018 à 16:49.

          Dessine moi une lune !

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ecoute active et ouverture d'esprit
          É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
          Description de l'outil : C'est un jeu de réflexion

          Chacun son tour, la personne doit dessiner "une lune" dans l'air avec un stylo, ou un bout de bois. Puis donner le stylo à son voisin.
          L'animateur qui détint la règle ( dire Merci lorsqu'on reçoit le stylo ) valide ou non le dessin.
          Aut·eur·rice·s de la ressource : Scoutwiki
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
          DessineMoiUneLune (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
          créée le 30.08.2017 à 18:08, mise à jour le 30.08.2017 à 18:08.

          Diagnostic en marchant avec Umap + formation - Orléans

          Nature de l'action menée : Formation, Accompagnement
          Nombre de participants : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Animation espace public
          Durée de l'action : Une journée
          Niveau d'avancement de l'action : Terminée
          Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
          Année de mise en oeuvre : 2016
          Description de l'action : Organisation d'un diagnostic en marchant au sein d'un quartier prioritaire avec :
          • Ballade urbaine et recueil de paroles d'habitants / techniciens
          • Valorisation des données sur une carte dynamique avec Umap
          • Amélioration de la cartographie  OpenStreetMap sur le quartier
          • Formation des professionnels de la ville à l'usage de Umap
          Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : http://savoirscommuns.comptoir.net/_media/offre_artefacts_-_sans_tarifs.pdf
          Lien vers la documentation de l'expérience : http://savoirscommuns.comptoir.net/cartopartie_dauphine
          Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
          diagnosticenmarchantavecumapcartographie_argonne-avant.png
          DiagnosticEnMarchantAvecUmapCartographie (Mémoires d'action), écrite par WikiAdmin
          créée le 20.08.2017 à 09:22, mise à jour le 02.09.2017 à 14:59.

          Diagnostic en marchant avec Umap - La Riche

          Nature de l'action menée : Accompagnement
          Nombre de participants : Plus de 30 personnes, Animation espace public
          Durée de l'action : Une journée
          Niveau d'avancement de l'action : Terminée
          Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
          Année de mise en oeuvre : 2015
          Description de l'action : Dans le cadre de la concertation autour de son Plan Local d'Urbanisme, la ville de La Riche a fait appel à Artefacts pour animer un diagnostic en marchant afin de récolter les retours de ses habitants en lien avec l'Agence Tourangelle d'Urbanisme.
          Deux ballades sur deux dimanche ont été organisées : l'une en centre ville et l'autre sur la zone plus naturelle à l'ouest. Deux itinéraires étaient chaque fois proposés : un à vélo et l'autre à pied.

          En plus des documents ci-dessous, quatre articles ont été publiés :

          Action menée par Cyrille Giquello et Romain Lalande
          Lien vers le cahier des charges initial ou résumer des besoins formalisés au démarrage : http://osons.cc/osons/wakka.php?wiki=PagePrincipale/download&file=Consultation_Cartopartie__Cooprative_ARTEFACTS.pdf
          Auteur.trice(s) de la ressource : Cyrille Giquello, Romain Lalande
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
          DiagnosticEnMarchantAvecUmapLaRiche (Mémoires d'action), écrite par WikiAdmin
          créée le 20.08.2017 à 09:41, mise à jour le 02.09.2017 à 15:00.

          Dialoguer ou discuter ? Une différence de taille !

          Type de ressource concernée : Texte
          Thématique de la ressource : Fabrication numérique
          Description de la ressource : Un court texte sourcé de Thomas pour réfléchir au quotidien à la différence entre un dialogue ou une discussion.
          Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : http://www.thomasw.fr/posts/dialogue.html
          Auteur.trice(s) de la ressource : Thomas Wolff
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
          DialoguerOuDiscuterUneDifferenceDeTaill (Ressources complémentaires)
          créée le 30.08.2017 à 12:03, mise à jour le 30.08.2017 à 12:03.

          DUNAR - Atelier de sensibilisation / mobilisation d'associations autour des usages numériques collaboratifs

          Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif, Education populaire
          Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
          Durée de l'action : Entre deux et trois jours au total
          Niveau d'avancement de l'action : Terminée
          Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
          Année de mise en oeuvre : 2016
          Description de l'action : Le projet “Développement des usages numériques auprès des associations rurales” (DUNAR) est un parcours à destination des associations du milieu rural pour les préparer et les former à l’intégration des usages numériques collaboratifs.
          Ce parcours s’articule autour d’actions de sensibilisation, d’accompagnement, de formation et d‘appuis techniques.
          Le présent bilan concerne la première phase de sensibilisation, à travers trois journées animées par Artefacts les 18, 19 et 25 juin 2016.
          Cette phase a été l'occasion d'un premier contact de l'équipe avec les associations et des acteurs associatifs... avec de premiers outils numériques simples !
          Au programme : stands de démonstration pour donner à voir l'utilité d'outils numériques pour les associations à travers des exemples concrets et des temps de mini-atelier pour commencer à “mettre les mains dedans” et repartir avec des outils simples à expérimenter collectivement dés le lendemain.

          En complément la fiche d’auto-diagnostic qui était proposée aux participants :
          Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Malvina Balmes, Cyrille Giquello, Stephane Caillaud
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
          DunarAtelierDeSensibilisationMobilisati (Mémoires d'action)
          créée le 02.09.2017 à 11:38, mise à jour le 02.09.2017 à 15:00.

          DUNAR - Coopération et usages numériques pour les associations rurales

          Nature de l'action menée : Accompagnement, Education populaire
          Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
          Durée de l'action : Plus d'une semaine au total, Etalé sur plusieurs mois
          Niveau d'avancement de l'action : Terminée
          Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
          Année de mise en oeuvre : 2017, 2018
          Description de l'action : Dans le cadre du dispositif DUNAR, ID 37 a mené une phase de sensibilisation aux usages numériques associatifs suivie d'un diagnostic des besoins des structures identifiées à cette occasion.

          Suite à ce diagnostic, un certain nombres de besoins ont été identifiés comme des leviers forts pour développer les capacités des associations à coopérer au service de besoins locaux et à maintenir leurs services afin de dynamiser leurs territoires.

          ID37 attend donc aujourd'hui une proposition qui favorise l'émergence de coopérations inter et intra-structures associatives sur le Pays Loire Nature, en particulier à travers l'acquisition d'un socle de compétences numériques utiles à une action collective efficiente.

          Il s'agira donc tant d'accompagner la création d'une communauté locale autonome autour des enjeux du numérique associative ; que de fournir les clefs d'usages numériques collaboratifs répondant aux problématique rencontrées par les participants au sein de leurs structures. L'accompagnement proposé devra prendre la forme d'une expérimentation collective passant notamment par la pratique d'outils numériques.

          Les besoins identifiés s'articulent autour de trois enjeux principaux :
          • Les capacités à coopérer des participants : postures individuelles et outils de facilitation de l'action collective.
          • Les outils numériques organisationnels : pour mieux communiquer en interne et structurer une action collective.
          • Les outils numériques externe : pour mieux communiquer vers l'extérieur et valoriser ses actions.
          Lien vers la documentation de l'expérience : https://partage.osons.cc/s/eEkIIKtjToz7pIF
          Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Sylvain Boyer
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
          DunarCooperationEtUsagesNumeriquesPourL (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
          créée le 16.04.2018 à 08:25, mise à jour le 06.03.2019 à 15:27.

          Débat mouvant

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Débat / argumentation, Ecoute active et ouverture d'esprit
          É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
          Description de l'outil : Cet outil d'une durée de 30 à 45mn environ sert à
          - Introduire les problématiques abordées.
          - Mettre les participants en position active de réflexion et d'interrogation critique.
          - Susciter l"intérêt, l"interrogation et le débat au sein du groupe.
          - Déconstruire les préjugés sur la question.
          - Faire émerger des pistes de réponses.
          Aut·eur·rice·s de la ressource : Multiples, listés dans le lien de la ressource
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
          DebatMouvant (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
          créée le 31.08.2017 à 15:09, mise à jour le 04.09.2017 à 16:25.

          E.T. (ou jeu des baguettes)

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie
          Description de l'outil : Jeu qui suscite la connexion à l'autre.
          Les participant.e.s se mettent par deux ou trois et tiennent deux feutres ou baguettes chinoises entre leurs index. Chaque groupe doit suivre un parcours et réussir à franchir des obstacles ou se lancer des défis, sans faire tomber les baguettes.
          Durée : 10 à 20 min.
          Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
          Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
          Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
          ETOuJeuDesBagettes (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
          créée le 30.08.2017 à 18:11, mise à jour le 28.06.2018 à 17:18.

          Election sans candidats

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Prise de décisions et gouvernance
          É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
          Description de l'outil :

          • il s'agira d'élire un conseil d'administration par exemple sans aucun candidat ne se soit positionner.

          But : aller chercher des personnes qui ne se prévoyait pas de se présenter

          • on commence par définir la fonction du poste ou des postes à pouvoir


          • on clarifie si tout le monde à compris


          • Ce n'est pas une élection à bulletin secret : Toutes les personnes présentes sont éligibles.

          On demande à chacun d'écrire un nom sur le bulletin de vote : xx vote pour yy

          On collecte et visualise sur un tableau le nombre de vote à vue.
          Chacun doit dire pourquoi on a voté pour la personne : expression des qualités

          • On fait un deuxième tour en offrant la possibilité à chacun de changer son vote.
          Aut·eur·rice·s de la ressource : SCOP Le Pavé => http://www.scoplepave.org/pour-decider / Modifié à la marge par le Cré-sol
          Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
          Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
          ElectionSansCandidats (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
          créée le 30.08.2017 à 18:10, mise à jour le 30.08.2017 à 18:10.

          Fan Club

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie
          É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
          Description de l'outil : Un jeu de "pierre - feuille - ciseaux" où les perdants deviennent les Fans des gagnants.
          Durée : 10 à 20 min
          Aut·eur·rice·s de la ressource : FOL 36 http://www.fol36.fr
          Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
          Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
          FanClub (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
          créée le 30.08.2017 à 18:12, mise à jour le 30.08.2017 à 18:12.

          FlexJob

          Code postal : 69002
          Ville : Lyon

          FlexjoB (Les Contributeurs)
          créée le 31.01.2019 à 12:38, mise à jour le 31.01.2019 à 12:38.

          FlickR - créer une bibliothèque d'images

          Pour quel usage utiliser cet outil ? : Album photo
          Description de l'outil :

          Usages outil

           FlickR est un service en ligne qui permet de stocker des photos et d?être utilisé comme une bibliothèque d?images en ligne en utilisant :
          • un système de mots-clés
          • la création de groupes de contributeurs ouverts ou fermés (albums)

           FlickR peut-être utilisé pour mutualiser un grand nombre de photos entre plusieurs utilisateurs autour d?une thématique ou d?un quartier par exemple.

          Intérêts principaux et limites

          Avantages :
          • 1 To d?espace de stockage mis à disposition gratuitement
          • large choix de licences,
          • possibilité de définir un accès public ou privé pour ses photos,
          • fait référence dans la recherche de licence libre,
          • moteur de recherche et référencement efficace

          Inconvénient :
          • nécessite une adresse yahoo pour se créer un compte
          • contribution à un album commun nécessite d?être à l?aise avec le numérique
          • modèle économique basé sur les données des utilisateurs
          Lien vers l'outil : https://www.flickr.com/
          Lien vers le mode d'emploi : https://frama.link/tuto_flickr
          Auteur.trice(s) de la ressource : Coopérative Artefacts (Malvina Balmes / Romain lalande)
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
          FlickrCreerUneBibliothequeDImages (Outil numérique)
          créée le 13.04.2018 à 12:47, mise à jour le 13.04.2018 à 12:49.

          Formation aux usages et outils numériques collaboratifs - Pour le petit faucheux (salle de jazz à Tours)

          Nature de l'action menée : Formation
          Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
          Durée de l'action : Une journée
          Niveau d'avancement de l'action : Terminée
          Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
          Année de mise en oeuvre : 2016
          Description de l'action : Objectif
          • Réaliser un état des lieux des usages numériques existants
          • Définir les attentes et besoins collectivement partagés au sein de l'équipe
          • Choisir des outils numériques adaptés aux besoins et acquérir les compétences permettant leur utilisation efficace
          • Acquérir les éléments de culture générale numérique utiles à la formation (logiciels libres, modes de faire collaboratifs)
          • Découvrir et savoir utiliser des outils et pratiques permettant l'écriture collaborative

          Du fait du format, nous avons surtout utilisé des outils d’animation décrits dans la proposition, sans grand chose d'utile à documenter dans le déroulé. La demande initiale de formation n'était pas en réel accord avec le besoin d'où une certaine difficulter à mobiliser tous le monde le jour J.
          Lien vers la documentation de l'expérience : https://framindmap.org/c/maps/276493/public
          Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
          FormationAuxUsagesEtOutilsNumeriquesColla (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
          créée le 02.09.2017 à 12:01, mise à jour le 02.09.2017 à 15:01.

          Formation Conduite coopérative de réunion et intelligence collective : recette de base et ressources

          Nature de l'action menée : Formation
          Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
          Durée de l'action : Une journée
          Niveau d'avancement de l'action : Terminée
          Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
          Année de mise en oeuvre : 2017
          Description de l'action : Il s'agissait d'une journée de formation organisée par le Mouvement de l'Economie Solidaire (MES) à Paris, à destination des membres de son réseau.
          18 personnes ont participé à cette formation.
          La première partie de la journée a été consacrée à l'animation coopérative de réunions (quels outils, quels freins...)
          La seconde partie de la journée a permis d'expérimenter plusieurs outils d'animation s'appuyant sur l'intelligence collective (pour discuter d'un sujet, collecter les attentes par rapport à un sujet, trouver des pistes de développement d'un projet).
          Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher
          Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
          Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            ConduiteCooperativeDeReunionEtIntelligence (Mémoires d'action)
            créée le 02.01.2018 à 18:02, mise à jour le 12.02.2018 à 18:49.

            Formation des Conseils Citoyens

            Nature de l'action menée : Formation
            Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
            Durée de l'action : Une journée
            Niveau d'avancement de l'action : Terminée
            Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
            Année de mise en oeuvre : 2017
            Description de l'action : Unis-Cité accompagne les quartiers prioritaires d’Orléans dans l'animation des Conseils Citoyens.

            En 2017, Unis-Cité a fait appel au Cré-sol (Sarah Gaucher), pour animer trois sessions d'une journée de formation auprès des Conseils Citoyens et des services civiques en charge de l'animation. Il s'agissait de transmettre des outils d'animation de groupe et faire émerger les attentes des participant·e·s.

            Ces journées ont été appréciées des participant·e·s pour la simplicité des outils proposés, l'animation très dynamique et le cadre suscitant l'écoute et les échanges.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            FormationDesConseilsCitoyens (Mémoires d'action)
            créée le 01.02.2018 à 17:54, mise à jour le 01.02.2018 à 17:54.

            Formation Outils numériques et coopération : vers plus d'efficacité collective

            Nature de l'action menée : Formation
            Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
            Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
            Niveau d'avancement de l'action : Annulée
            Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
            Année de mise en oeuvre : 2018
            Description de l'action : Lancement d'une formation "Outils numériques et coopération : vers plus d'efficacité collective".

            Les documents utiles sont disponibles ici :



            Dates :

            • Les lundi 5 & mardi 6 mars (de 9 h 00 à 12 h 30 & de 13 h 30 à 17 h 00),
            • le lundi 19 mars à distance (de 14 h à 16 h),
            • les jeudi 5 & vendredi 6 avril (de 9 h 00 à 12 h 30 & de 13 h 30 à 17 h 00),
            • le vendredi 20 avril à distance (de 14 h à 16 h),
            • les jeudi 3 & vendredi 4 mai (de 9 h 00 à 12 h 30 & de 13 h 30 à 17 h 00).

            Public

            Tout·e professionnel·le amené·e à travailler en réseau ou impliqué·e dans des projets collectifs.

            Prérequis

            Être capable d?utiliser un ordinateur connecté à internet, c?est à dire :
            • ? savoir consulter et envoyer des mails ;
            • ? savoir naviguer sur internet ;
            • ? savoir utiliser un traitement texte ;
            • ? savoir organiser et retrouver des fichiers sur un ordinateur.

            Objectifs

            • ? Connaître des méthodes d?animation permettant d?instiller plus de participation dans les projets.
            • ? Maîtriser des outils numériques facilitant les pratiques collaboratives au sein des équipes et entre les équipes.
            • ? Disposer d?une culture numérique suffisante pour effectuer des choix éclairés en la matière.


            Contenus

            • ? Culture générale du numérique et du libre,
            • ? Culture générale de la coopération,
            • ? Culture des outils numériques collaboratifs
            • ? Prise en main d?outils numériques collaboratifs
            • ? Favoriser l?appropriation d?outils numériques par un collectif ;
            • ? Méthode d?état des lieux de ses usages et de choix d?outils numériques
            • ? Méthodes et outils coopératifs d?animation / de gouvernance de collectifs
            • ? Risque infobésité : les comprendre et les éviter.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Sylvain Boyer, Romain Lalande (Collectif Osons) // Inspirations multiples dont Outils Réseau et d'autres cités dans les documents
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            FormationOutilsNumeriquesEtCooperationVe (Mémoires d'action)
            créée le 20.01.2018 à 08:52, mise à jour le 25.04.2018 à 17:38.

            Formation Vers une communication bienveillante

            Nature de l'action menée : Formation
            Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
            Durée de l'action : Une demi-journée
            Niveau d'avancement de l'action : Terminée
            Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
            Année de mise en oeuvre : 2017
            Description de l'action : Il s'agissait d'une soirée proposée par la Ligue de l'enseignement de l'Indre à toute personne désireuse de tendre vers une communication bienveillante, et plus particulièrement aux réseaux associatifs ou citoyens.
            15 personnes y ont participé.
            Cette formation très courte (3h de formation + 1h de collation) vise à nous interroger sur nos capacités d'écoute, d'expression de nos ressentis et de communication.
            Elle se base sur l'expérimentation d'exercices très concrets, suivis de temps de débriefing collectif permettant d'identifier les éléments facilitant la communication bienveillante et les freins à celle-ci.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            VersUneCommunicationBienveillante (Mémoires d'action)
            créée le 02.01.2018 à 17:55, mise à jour le 12.02.2018 à 18:57.

            Formation à la coopération - Acteurs politique de la ville

            Nature de l'action menée : Formation, Animation d'un temps collectif
            Nombre de participants : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
            Durée de l'action : Une journée
            Niveau d'avancement de l'action : Terminée
            Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
            Année de mise en oeuvre : 2015
            Description de l'action : Constatant de forts enjeux en terme de coopération pour les structures agissant dans le cadre de la politique de la Ville en vue du futur contrat de ville (comprenant la mise en place des conseils citoyens), Tours Plus a fait remonté un besoin d’accompagnement au DLA. En parallèle, certaines de ces structures ont émis le souhait de se regrouper et de mieux travailler en coopération,
            notamment en réponse à la crise des financements associatifs.
            Le DLA a donc rédigé un cahier des charges concernant un accompagnement collectif de ces structures.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher, Romain Lalande
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            FormationALaCooperationActeursPolitique (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
            créée le 02.09.2017 à 15:19, mise à jour le 02.09.2017 à 15:19.

            Forum ouvert

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Débat / argumentation, Co-production, Résolution de problèmes, intelligence collective
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
            Description de l'outil : Le Forum ouvert permet, sur 1/2 journée à 1 semaine, d'organiser des échanges selon les besoins et envies des participant.e.s : ce sont eux qui proposent les thèmes des ateliers.
            Matériel nécessaire :
            • Un bouquet de fleurs au centre du cercle / petite table
            • Feuilles A4 de couleurs (pour noter les sujets sur la place du marché et la place des actions)
            • Pâte à fixe ou scotch
            • Feutres grosses mines de couleurs
            • 10 à 15 Paper Board + Feuilles de Paper Board
            • Panneaux (voir Préparation)
            • Feuille ou panneau A3 pour les restitutions dans l’espace Journal
            • Boissons et nourriture à volonté pour l’espace Café
            • 1 Micro
            • 1 Sono avec possibilité de lancer de la musique à partir d’un téléphone
            • Feuille de route d'animation des ateliers
            Préparation : Les espaces :
            • Espace plénière : Cercle de chaises (= nombre de participants), table décorée au centre, espace
            du Marché/des Actions (panneaux horaires et espaces), Espace Journal
            • Espaces Ateliers : 10/15 espaces avec environ 15 chaises par espace
            • Espace Café : avec restauration à volonté + espace accueil (inscriptions / doc..)

            Les panneaux :
            • Bienvenue
            • Programme
            • Plan global (carte de l’espace) avec numéro des ateliers Fléchage
            • Indications sur les portes des numéros d’ateliers
            • Place du Marché / Place des Actions -> avec différentes phases horaires et espaces
            • Journal (synthèse sur les panneaux A3 -> avec phases/Horaires et nom du meneur
            • Thématique / Question
            Variantes : Il est possible de s'inspirer du format Forum ouvert en ne gardant que le principe des ateliers librement constitués, notamment lorsque le temps est restreint.
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Alter Ego
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            ForumOuvert (Outil d'animation)
            créée le 10.10.2018 à 12:06, mise à jour le 10.10.2018 à 12:06.

            Framacalc

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ecriture collaborative, Echanger à distance
            Description de l'outil : Framacalc est un véritable tableur en ligne qui permet de travailler à plusieurs et en temps réel sur une même feuille de calcul.
            Lien vers l'outil : https://lite.framacalc.org/
            Lien vers le mode d'emploi : https://lite.framacalc.org/
            Auteur.trice(s) de la ressource : Christelle Cohen, Sandra Gauthier
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
            FramacalC (Outil numérique)
            créée le 18.12.2017 à 16:35, mise à jour le 18.12.2017 à 16:35.

            Framadate

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Trouver une date commune
            Description de l'outil : Permet de proposer plusieurs dates et plusieurs créneaux horaires et de les envoyer à plusieurs membres à l'aide d'un lien.
            Chacun coche selon ses disponibilités, ce qui évite de s'envoyer de nombreux mails.
            La date retenue est ensuite envoyée à chaque personne concernée.
            Pas besoin de créer un compte.
            Lien vers l'outil : http://framadate.org
            Auteur.trice(s) de la ressource : Valérie
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
            FramadatE (Outil numérique)
            créée le 18.12.2017 à 16:35, mise à jour le 18.12.2017 à 16:41.

            FramaForm - Questionnaire et sondage en ligne

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Faire un sondage
            Description de l'outil :

            Usages de l'outil

            Au-delà du simple sondage, nous avons souvent besoin de recueillir les besoins ou les avis d’habitants ou de partenaires. Des outils de questionnaire en ligne vous permettront de concevoir le questionnaire, de l'envoyer et de traiter les données plus simplement et plus rapidement.

            Framaform est une alternative à Google Form, qui permet de créer des questionnaires en lignes rapidement et simplement. Vous pouvez voir et analyser les données ainsi recueillies.

            Framaform peut-être utile pour :
            • lancer une enquête de besoins grand public
            • recueillir des avis sur une réunion ou une formation passée
            • sonder un groupe sur ses besoins et envies
            • lancer une pétition en ligne

            Intérêts principaux et limites

            Avantages
            • Aucune compétence technique particulière n'est nécessaire : il vous suffit de glisser-déposer les champs souhaités
            • compilation des réponses reçues en temps réel (actualisation des graphes en direct et en continu)
            • service gratuit
            • service sans publicité et respectueux de vos données

            Inconvénients
            • l'outil d'analyse des réponses est basique, on ne peut pas faire de traitements poussés. Pour cela, il faudra exporter les données et les re-travailler depuis un tableur.
            • pas (encore) de fonctionnalités collaboratives pour concevoir un formulaire à plusieurs personnes (pour le moment, vous devrez vous connecter à plusieurs sur le même compte)
            • Une inscription au service est nécessaire. Un lien vous sera envoyé sur votre boite de réception, vous devrez cliquer sur ce lien pour valider votre inscription.
            Lien vers l'outil : https://framaforms.org/
            Lien vers le mode d'emploi : https://frama.link/tuto_framaform
            Auteur.trice(s) de la ressource : Nicolas Geiger / Collecti.cc
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
            FramaformQuestionnaireEtSondageEnLigne (Outil numérique)
            créée le 13.04.2018 à 12:40, mise à jour le 13.04.2018 à 12:40.

            Framagenda

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Partage et diffusion d'événements
            Description de l'outil : L'agenda mis à disposition par Framasoft.

            Un très bon texte sur le sujet,
            Lien vers l'outil : https://framagenda.org
            Lien vers le mode d'emploi : https://docs.framasoft.org/fr/nextcloud/
            Auteur.trice(s) de la ressource : Framasoft
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
            FramagendA (Outil numérique)
            créée le 31.12.2017 à 10:10, mise à jour le 31.12.2017 à 10:10.

            FramindMap - Les cartes mentales

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Cartographie, Récolter des fonds
            Description de l'outil :  FramindMap est un outil en ligne libre et gratuit proposé par l’association Framasoft pour réaliser des cartes heuristiques (ou cartes mentales).

             FramindMap permet ainsi d’organiser des idées de manière visuelle et non linéaire pour
            • Faire un brainstorming
            • Ordonner ses idées
            • Apprendre et faire apprendre une leçon
            • Réaliser des classifications
            • Identifier les éléments importants


            Intérêts principaux et limites

            Avantages :
            • permet d'organiser des idées collectivement en cartographiant la diversités des propositions
            • permet de partager des cartes heuristiques en ligne, accessible par un simple lien internet
            • permet de valoriser et de rendre lisibles des informations éclatées en les classifiant
            • C'est un logiciel libre et gratuit utilisable en ligne, par tous et sans installation.
            • Possibilité d’insertion dans un site web

            Inconvénient :
            • demande, si utilisé en direct en réunion, un peu de pratique
            Lien vers l'outil : https://framindmap.org/c/login
            Lien vers le mode d'emploi : https://frama.link/tuto_framindmap
            Auteur.trice(s) de la ressource : Association Tiriad
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
            FramindmapLesCartesMentales (Outil numérique)
            créée le 13.04.2018 à 12:51, mise à jour le 13.04.2018 à 12:51.

            Gestion de ses mails et Infobésité...Tout le monde peut y arriver !

            Type de ressource concernée : Texte, Support de formation, Fiche pédagogique
            Thématique de la ressource : Autre
            Description de la ressource : Éviter l'infobésité liée aux mails

            L'infobésité :
            L'infobésité c'est le fait de recevoir trop d'informations (mails, réseaux sociaux,...) et de ne pas savoir les gérer. C'est l'équivalent du surmenage.
            Comme pour le surmenage, à nous de trouver une organisation qui soit saine pour nous-même.
            Définition : https://fr.wikipedia.org/wiki/Surcharge_informationnelle

            Parfois que ce soit au quotidien ou au retour de congés, de réunion ou de week-end, un surplus de mail peut créer un stress.
            Si nous ne pouvons pas avoir d'influence sur les envois que l'on nous fait, nous avons en revanche un pouvoir sur notre manière de les gérer.


            Pourquoi s'occuper de l'infobésité :
            On reçoit beaucoup d'informations
            On a accès à des informations à l'infini
            Plus qu'on ne peut en traiter

            Quelques trucs et astuces d'hygiène organisationnelle

            Alterner les moments « en flux / hors flux »
            Choisir un moment pour « dépiler » ses mails et les catégoriser
            Sortir les tâches issues des mails de sa boite mail (Programmer les tâches)
            Éviter d'être en permanence en flux et dans une surabondance d'informations

            Aller chercher l'information plutôt que de la subir
            Lorsque je choisis d'être "dans le flux d'information", je peux m'arranger pour en extraire les tâches et les pièces jointes. Ainsi, c'est moi qui vais vers l'information ensuite et non l'inverse.
            En dehors des moments choisis pour consulter mes mail ou me plonger dans le flux d'information, j'évite d'en être notifié.

            Catégoriser ses mails au moment où on les consulte :
            Ceux que je jette directement
            => Je les supprime
            Ceux auxquels je peux répondre en moins de deux minutes
            => J'y réponds directement
            Ceux qui me demanderont plus de temps
            => je les programme dans mon agenda ou dans une liste de tâche (en ligne ou sur papier)

            Utiliser des filtres
            Selon les cas, créer des listes de discussion pour filtrer plus rapidement
            Possible de les filtrer (leur assigner automatiquement une étiquette, les envoyer dans des dossiers, etc.)

            Définir des règles d'usage des mails :
            Pour soi
            Pour les personnes qui nous en envoient en fonction des différents collectifs (si les autres respectent les règles d'usage, cela me sera bénéfique)

            Trier par discussion groupée (fil de discussion)
            NB: 7 mails reçus dans ta boite de réception ( stocké ) génèrent l'équivalent de la consommation d'une ampoule de 100 W pdt 24h.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Noemie WARTELLE
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
            GestionDeSesMailsEtInfobesiteToutLeMo (Ressources complémentaires)
            créée le 18.12.2017 à 16:49, mise à jour le 19.12.2017 à 11:48.

            Gros débat

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Débat / argumentation, Résolution de problèmes, intelligence collective
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
            Description de l'outil : Permettre à chacun de trouver sa place dans un débat avec un grand nombre de personnes, faciliter la réflexion collective et l’orienter vers l’action collective.

            Les participants se répartissent en fonction du thème qu'ils souhaitent aborder. Puis ils ont 3 ou 4 temps pour répondre aux questions : "c'est quoi le problème ?", "dans l'idéal ?", "vos propositions ?" et éventuellement "comment on fait ?"
            Durée: 1h30
            Aut·eur·rice·s de la ressource : http://www.scoplepave.org/
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            GrosDebat (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
            créée le 30.08.2017 à 18:14, mise à jour le 30.08.2017 à 18:14.

            Habitat participatif : Formation Habitat participatif et coopération

            Nature de l'action menée : Formation
            Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
            Durée de l'action : Une semaine au total
            Niveau d'avancement de l'action : Terminée
            Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
            Année de mise en oeuvre : 2014, 2016, 2017
            Description de l'action : L?habitat "participatif" est un objet de coopération d?autant plus significatif qu?il propose de partager son mode de vie et d?investir collectivement son capital individuel. La démarche d?habitat participatif porte donc en elle-même les lourds enjeux de la coopération et de la synergie : faire ensemble pour être plus forts et faire à plusieurs ce que nous serions incapables de faire seuls. Bien sûr, mais comment se mettre au diapason lorsque la question engage autant ?
            Lors de 2 modules de 2 jours, les stagiaires ont pu :
            - Découvrir et approfondir les principes de l?habitat participatif : habiter autrement pour un nouveau vivre ensemble, se réapproprier les responsabilités et les décisions de l?acte de construire, expérimenter le projet coopératif dans l?élaboration collective du projet et dans l?anticipation du voisinage futur, avec ses espaces privés et ses espaces communs, pour développer un habitat adapté à chacun ;
            - Maîtriser le concept d?habitat participatif à travers la découverte de ses différentes dimensions : sociale, organisationnelle, architecturale, juridique, financière et opérationnelle ;
            - Expérimenter de nouveaux outils d?animation, de nouvelles façons de faire ensemble ;
            - Comprendre comment concevoir une telle démarche dans le temps ;
            - Découvrir la posture à prendre dans la démarche pour chacune des parties prenantes.

            Programme :
            MODULE 1 ? le facteur humain, les bases de la coopération, le projet social et économique
            Jour 1 :
            - Création d?un esprit de groupe : posture coopérative, écoute des différents points de vue, débat sans combat, instaurer et préserver la confiance, apporter de la sécurité ;
            - Les grandes phases de l'habitat participatif et les 5 conditions de réussite ;
            - Le Projet social : du groupe de départ à sa composition « idéale », sa définition de la mixité sociale, et de l?élaboration des valeurs communes à leur application dans un groupe projet, puis dans un mode de vie et un voisinage.
            Jour 2 :
            - Organisation du groupe : faire ensemble, organiser un dispositif d?action, apprendre à délibérer et décider collectivement, outils numériques collaboratifs... ;
            - Architecture et programmation immobilière : espaces privés et communs, intérieurs et extérieurs, espaces intermédiaires, approche pédagogique... ;
            - Approche économique et mixité sociale : les grands postes du prix de revient, les leviers de formation des prix, le bilan financier, les économies et les surcoûts de l?habitat participatif...

            MODULE 2 ? l'approche technique et systémique
            Jour 3 :
            - S?associer dans quel but et comment ? Aspects juridiques et opérationnels ; Propriété individuelle et collective, autres statuts : Définition et enjeux des 3 familles de l?habitat participatif et des 2 grands types de sociétés d?habitants, questionnement individuel
            sur le rapport à la propriété et la prise de risque collective, à court moyen et long terme, compatibilité des différente approches juridiques et opérationnelles.
            Jour 4 :
            - Les grandes phases d?une opération d?habitat participatif : devenir collectivement maître d?ouvrage, mobiliser des partenaires, articuler les différentes dimensions du projet résidentiel, choisir le montage opérationnel ;
            - Appropriation des différentes composantes d?un projet : simulation de projet par jeu de rôles et mise en situation.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Alice
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            formationhabitatparticipatifetcooperation_centre-nationnal-de-la-construction-paille.jpg
            FormationHabitatParticipatifEtCooperation (Mémoires d'action)
            créée le 12.02.2018 à 16:50, mise à jour le 14.02.2018 à 17:19.

            Intervention - Conduite coopérative de projet - IUT de Tours

            Nature de l'action menée : Formation, Animation d'un temps collectif, Education populaire
            Nombre de participants : Plus de 30 personnes
            Durée de l'action : Entre deux et trois jours au total
            Niveau d'avancement de l'action : Terminée
            Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
            Année de mise en oeuvre : 2018
            Description de l'action :

            Osons - les fondamentaux de la coopération

            Intervention à l' IUT de Tours - DUT Carrières Sociales - 2ème année

            Contexte général

            Objectif de l'intervention

            Soutenir la mise en œuvre des ateliers pratiques des étudiants à travers des outils, méthodes et expérimentations également mobilisables dans la vie professionnelle :
            • en termes de lien au public : impliquer le public, expérimenter les freins et moteurs à la participation (postures et outils), garder le contact à distance...
            • en termes de gestion de projet : mener le projet à plusieurs efficacement sans perte de temps, impliquer chaque membre du groupe...

            Objectifs pédagogiques

            À partir de leur expérience de groupe de 1re année, les étudiants pourront prendre du recul sur leur posture. Ils expérimenteront de nouveaux outils pour animer la coopération.
            En fin d'intervention, ils auront développé leur capacité à :
            • mobiliser leurs publics
            • impulser la coopération au sein d'un public
            • gérer un projet en mode coopératif

            Organisation de l'intervention

            • Module 1: Le Kit de survie de la conduite coopérative de projet / 3h - 20 élèves - 4 sessions - 1 intervenant par session
            • Module 2 : Grand groupe participatif / 2h - 80 élèves - 1 session - 2 intervenants
            • Module 3 : Approfondissements et retours sur les expériences personnelles / 1h30 - 20 élèves - 4 sessions - 1 intervenant par session
            • Modules optionnels : accompagnement de groupes projet, à la demande / sessions de 2h, 1 intervenant (5 sessions maximum)

            [Module 1] Le Kit de survie de la conduite coopérative de projet

            En alternant expérience vécue et analyse de pratique, nous identifierons les facteurs clés de coopération, tout en nous interrogeant sur nos postures individuelles d'animateurs.

            Contenus :
            • La posture de l'animateur et des autres membres du groupe
            • Les notions de "besoins" et de "limites"
            • écouter avec attention, parler avec intention
            • Exploration des ingrédients et outils de base pour améliorer l'efficacité et la relation à l'autre dans le groupe
              • la distribution de rôles
              • le cadre/l'environnement
              • les prises de parole
              • la diversité des approches
              • la confiance

            [Module 2] Grand groupe participatif

            Nous aborderons des éléments théoriques et expérimenterons des outils suscitant la participation en grand groupe.

            Contenus :
            • Compléments théoriques concernant la coopération en présentiel
            • Les apports et les limites des outils numériques collaboratifs
            • Analyse collective sur retours d'expériences
            • La gestion de projet en méthode agile (notions)

            [Module 3] Approfondissements et retours sur les expériences personnelles

            À l'aune du chemin parcouru, nous revisiterons nos expériences individuelles et nos postures et coconstruirons des contenus invitant à la prise de recul.

            Contenus :
            • Expériences passées positives et négatives,...
            • Outil(s) d'écoute
            • L'importance d'alterner les rythmes
            • Liaisons entre différentes approches

            Synthèse des ressources abordées

            Notre espace ressource : https://osons.cc

            Prises de note

            Méthodes d'animation

            Notions clés

            Trucs et astuces

            Outils numériques

            Retour détaillé sur l'intervention

            [Module 1] Le Kit de survie de la conduite coopérative de projet

            Ce module a été proposé à quatre groupe différents par quatre formateurices en binômes. Nous restituons ici un mix des interventions, les temps vécus peuvent variés en fonction des groupes.

            9h Accueil
            9h15 Programme / intention - 5 min
            • Expérience, travail de posture, trucs et astuces
            • Rappel du programme
            • En équipe, en petits groupes guidés et grand groupe (débrief et partage)
            • clôture à 11h55 pour finir à midi
            • A chaque outil d'animation utilisé, nous prendrons un moment pour en expliquer le but et le pourquoi nous l'avons choisis
            9h20 | Ouverture - 10 min
            A travers un photo-langage via les cartes du jeu Dixit ou des images de shtroumpf.
            9h30 Accords de groupe - 10 min
            Chacun exprime ses besoins en vue de se sentir en sécurité et de se sentir libre de s'exprimer durant les temps que nous passerons ensemble.
            Un intervenant commence avec un de ses besoins qu'il exprime et inscrit sur le paperboard (bienveillance, convivialité par exemple) et tous les étudiants qui le souhaitent se lèvent, prennent un feutre, énoncent leur besoin et l'inscrivent sur le paperboard.
            9h45 Jeu des Chaises surprises - 15 + 25 min
            Nous avons animé une session du jeu des chaises surprise auquel nous avons ajouté deux étapes en amont :
            • Une ligne muette pour constituer 5 équipes (de 7 pers)
            • L'invention d'un nom + un cri de ralliement pour chaque équipe. une fois choisis, chaque équipe dit son nom et pousse son cri de ralliement.
            10h25 Pause - 10 min
            10h35 Tableau de la coopération - 10 min
            Présentation du schéma de la coopération
            10h45 Brainstorming en double file indienne - 10mn
            Animation d'un brainstorming en double file indienne autour de la question "quels sont les freins et les leviers à la coopération au sein d'un groupe ?"
            10h55 Travail en petits groupes - 40 min
            Avec un déroulé écrit sur paperboard :
            • 5mn - Constitution de 5 nouveaux groupes via le jeu des paquets
            • 5mn - Connexion sur un pad d'écriture pour la prise de note
            • 5 mn - Distribution des rôles au sein des groupes
              • Animation / distribution de la parole
              • Scribe
              • Maître du temps
            • 5mn - Réflexion individuelle sur les trucs et astuces qui facilite la coopération en réunion, afin d'augmenter l'efficacité et les qualités relationnelles.
            • 20 mn - Synthèse collective en pop-corn
            11h35 Préparation des restitutions
            Nous invitons chaque groupe à préparer une restitution originale avec la consigne : "A l'aide si nécessaire du matériel disponible dans la salle (paperboard, feutres, cartons, ...), préparez une restitution originale des éléments qui vous semblent essentiels dans ce que nous avons vu ce matin".
            11h45 Restitution Originale
            Une "scène" est préparée et chaque groupe effectue une mini-représentation de sa restitution originale : théâtre avec des boites sur la tête, slam, rap, chant, exposé à l'aide d'un panneau d'affichage, etc. . .
            11h55 Clôture en Pépiterato - 5 min

            [Modules 2 et 3] Déroulé mardi 25 septembre

            Démarrage au format : 80 étudiants en cercle

            9h — 10 min - Introduction
            Rappel de l'intention de la matinée, point sur les horaires, programme, émargement.
            9h10 — 10 min - Ouverture
            Utilisation de l'outil d'animation "So speed dating" (en finissant par "comment je me sens ce matin")
            9h20 — 10 min - Apport de contenus
            Apports de Sylvain :
            • Définir la valeur ajouté du projet
            • Ce qu'illitch nous apprend de la conduite de projet : institutionnalisme, Monopole radical, Contre-productivité et radicalité
            • L'avancement par petits pas et le principe de pareto
            • La compostabilité
            Changement de place et d'intervenant
            Apports de Romain :
            • L'outil idéal
            • un outil = un usage (de l'importance de définir des accords de groupe sur les outils)
            • Quelques truc et astuces pour le pilotage de projets collaboratifs comme :
            9h41 — 5 min - Questions de compréhension / clarification
            Échanges en vu de clarifier les interventions précédentes à travers les questions de clarification des étudiant.e.s.
            9h46 — 15 min (5 x 3 min) - Open Micro
            Nous avons invité les étudiants à partager leurs expériences liées aux sujets abordés juste avant.
            Ce moment a peu fonctionné (groupe trop important, flou entre la disposition en cercle et la séquence d'apport de contenu qui a précédé.
            10h01 — 9 min - La capitalisation / notre espace ressources
            • Présentation des licences creative commons
            • Présentation de notre espace ressource
            10h10 — 15 min - Pause
            10h25 — 10 min - Tous ceux qui
            Animation "tous ceux qui" sur les galères rencontrées par les étudiants dans la gestion de projet / de groupe.
            10h35 — 60 min - Forum ouvert
            Lancement d'un forum ouvert avec 2 séquence : une séquence de trois bocaux à poisson de 35 mn et une séquence d'ateliers en quatre groupes de 30mn.

            Chacun peut proposer un thème. Tout le monde en cercle en silence, on annonce son thème, un intervenant accroche au mur les propositions. Une fois toutes les propositions faites, rassemblées en fonction des types de sujets (types échange débat pour les bocaux à poisson/pour la deuxième séquence pour les autres).

            Propositions faites par les participants :
            • Le travail sans présence physique : Points forts ? Points faibles ? Outils ?
            • Comment gérer la répartition des tâches dans un travail de groupe ?
            • Créer un lieu de vie commun, collectif à tout l'IUT.
            • La bière et l'alcool, pourquoi on en boit (ou pas) ? Comment on gère nos pauses ? Combien ? Quand ? Est-ce que l'assiduité / rigueur dans un projet est nécessaire ?
            • Pourquoi travailler à 10 pendant 4 mois c'est difficile ?
            • Comment gérer quelqu'un qui nous gonfle ? Les affinités dans un groupe, comment créer des affinités avec notre groupe ? Comment gérer les petits groupes d'affinités au sein du groupe ? Peut-on, si oui, comment valoriser un individu faisant peu avancer le groupe ?
            11h35 — 30 min - 3 Bocaux à poissons en parallèle :
            • FRITURE - Sylvain / Romain - Comment gérer quelqu'un qui nous gonfle ? Les affinités dans un groupe : comment créer des affinités avec notre groupe ? Comment gérer les petits groupes d'affinités au sein du groupe ? Peut-on, si oui, comment valoriser un individu faisant peu avancer le groupe ?
            • PANURE - L'assiduité et la rigueur sont-ils nécessaires pour travailler en groupe ?
            12h05 — 10 min - Débriefe des bocaux (uniquement sur le format)
            12h15 - Clôture bilan - évaluation en mode Valise / Poubelle / Machine à laver / Téléphone
            Nous demandons aux participants de faire le bilan de la matinée en notant une idée dans chacune des quatre catégories proposées :
            • Valise : ce que j'emporte avec moi et qui me sera de suite utile
            • Poubelle : ce que je jette et que je ne veux plus revivre
            • Machine à laver : ce qui m'a interpellé mais qu'il faudrait ré-aborder ou modifier pour que ça m'aille pleinement
            • Téléphone : le truc que je vais m'empresser de partager autour de moi
            Ce que contenait la valise
            • Bocal à poisson (mentionné 8 fois)
            • Quelques nouveaux outils (mentionné 4 fois)
            • Le Toucequi (chaise musicale) (mentionné 4 fois)
            • Framasoft et son intérêt (mentionné 3 fois)
            • Ouverture 4 + clôture (Valise poubelle Machine à laver téléphone) (mentionné 2 fois)
            • Outils pour répondre aux problématiques
            • Je prends / Je laisse pour gérer la parole des temps en groupe
            • Jeu PACMAN
            • Ressentis sur certaines situations de groupe
            • Les rencontres avec les intervenants
            • Certains points de coopération
            • L'échange avec Brice
            • Réflexion sur une rencontre inter IUT
            • Discussion du temps 2 sur les personnes qui nous gonflent et répartition des tâches dans un groupe
            • La matinée
            • Technique pour obtenir le silence
            • Communication
            • Les temps de parole
            • Les jeux de débat à thème
            • Les chaussures à doigts de pied
            • Graviter autour du cadre d'une animation
            Ce que contenait la poubelle
            • Etre 80, groupe trop important, c'est pénible et ennuyants, décrochage de l'attention plus facile (mentionné 17 fois)
            • Le bocal à poisson (mentionné 8 fois)
            • Le temps descendant (zzz...), les moments d'apports théoriques (mentionné 5 fois)
            • Le temps 2, trop formel (mentionné 2 fois)
            • J'ai dormi
            • Un peu trop beaucoup long, certains débats intéressants
            • Toucequi, chaise musicale (mentionné 2 fois)
            • Les retards dans le groupe
            • Les rôles : maître du temps, secrétaire, facilitateurs
            • Energizer
            • Manque de temps, créneaux trop court sur le long terme
            • Le temps trop long
            Ce que contenait la machine à laver
            • Bocal à poissons (mentionné 15 fois)
            • Débat (mentionné 2 fois)
            • Les outils numériques (manque d'exemples concrets) ( mentionné 2 fois)
            • Choisir des thèmes pour débattre (mentionné 3 fois)
            • La prise de parole
            • Tout ceux qui (chaises musicales)
            • Lieu de travail (mentionné 2 fois)
            • Temps trop court pour mener les discutions à terme
            • Speed dating
            • Plus adapté pour des 1re année
            • Forme du 2e débat limite le débat
            • La disposition en grand groupe. Compliqué de s'exprimer devant 80 personnes sur la théorie abordée. Peut-être mieux dans des sous groupes. (mentionné 4 fois)
            • 1er temps du 2e matin
            • Temps de savoir descendant (plus visuel) (mentionné 2 fois)
            • Travail de groupe
            • Jeu des chaises surprises
            Ce que contenait le téléphone
            • Collectif OSONS, <3, la rencontre avec OSONS (mentionné 8 fois)
            • Toucequi (mentionné 6 fois), le jeu pour briser la glace
            • La "Frama", ca fonctionne
            • Le Bocal à poisson (mentionné 2 fois)
            • Outils de coopération (mentionné 2 fois)
            • Outil numériques
            • Les débats c'est cool
            • Tous les outils, jeux brise glace
            • Photolangage
            • Ouverture
            • L'idée du projet : comment construire ensemble un lieu de vie commune à tout l'IUT
            • Jeu de partage SO SPEED DATING
            • Remise en question / ressentis sur les travaux en AP et les techniques utilisées
            • L'idée de changer de place pendant la discussion ou entre 2 questions
            • Courbe d'activité (tableau de la coopération ?)
            • Jeux des chaises surprises
            • Les 2 séances en général à raconter en urgence
            • Le tout dernier truc (Valise Poub MAL ?)
            • Retour au format 80 étudiants

            Enseignements - et si c'était à refaire ?

            • Nous agencerions en deux cercles (l'un inscrit dans l'autre) le moment à 80 afin de rapprocher le spersonnes les unes des autres, nous étions trop éloignés et ça a nuit à l'énergie de l'instant.
            • Nous éviterions un temps si long en groupe de 80
            • Nous marquerions physiquement dans l'agencement de l'espace les temps d'apport théorique descendant (20mn) afin de ne pas créer un flou / une incompréhension.

            Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : https://partage.osons.cc/s/sDaLfdzemjbgEx7
            Auteur.trice(s) de la ressource : Collectif Osons
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            interventionconduitecooperativedeprojet_20180919_115331.jpg
            InterventionConduiteCooperativeDeProjet (Mémoires d'action)
            créée le 05.10.2018 à 09:44, mise à jour le 24.10.2018 à 09:53.

            Intégrer les outils numériques et collaboratifs dans le déploiement de son projet

            Nature de l'action menée : Accompagnement
            Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
            Durée de l'action : Entre deux et trois jours au total
            Niveau d'avancement de l'action : Terminée
            Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
            Année de mise en oeuvre : 2018
            Description de l'action : La BGE Loiret pilote le dispositif du DLA sur son département. C?est dans ce cadre qu?elle souhaite proposer un accompagnement collectif à des associations autour des outils numériques collaboratifs.
            Le numérique est perçu comme un levier trop peu intégré par les associations que ce soit pour mieux s?organiser, pour communiquer en interne ou en externe, pour valoriser leurs actions et faciliter la participation de tous au projet. En deux mots : pouvoir, grâce au numérique, faciliter la coopération, par nature au c?ur des structures de l?ESS .
            Afin de tirer pleinement profit de ces outils, les associations bénéficiaires de l?accompagnement auront également besoin de développer une culture numérique suffisante. Elles devront donc être en capacité de choisir de manière éclairée des outils adaptés à leurs besoins à l?issu de l?accompagnement. Cette culture générale du numérique passera par la pratique de premiers outils simples immédiatement mobilisables.
            Enfin, la question de l?appropriation collective des outils par l?ensemble des membres devra être abordée, notamment à travers la mise en place des premiers pas d?une stratégie de déploiement des usages numérique au sein de la structure.
            Lien vers le cahier des charges initial ou résumer des besoins formalisés au démarrage : https://partage.osons.cc/s/La3r5N2jhnycC6b
            Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : https://partage.osons.cc/s/2wDNxKU8WXshuwg
            Lien vers la documentation de l'expérience : https://ressources.osons.cc/?PageAcc45
            Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            IntegrerLesOutilsNumeriquesEtCollaboratifs (Mémoires d'action)
            créée le 30.04.2018 à 16:05, mise à jour le 26.06.2018 à 11:48.

            Issoudun : impliquer la population dans la préparation du chantier international de jeunes bénévoles

            Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
            Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
            Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
            Niveau d'avancement de l'action : En cours
            Degré de réussite de l'action : Résultats encourageants, quelques petites choses à améliorer.
            Année de mise en oeuvre : 2017, 2018
            Description de l'action : Un chantier international de jeunes bénévoles s'est tenu en 2016 à Issoudun : durant 2 semaines, de jeunes étrangers ont participé à la vie de la cité et ont réalisé une fresque murale.
            En juillet 2018, un nouveau chantier est programmé. Les partenaires du projet* ont décidé de lancer une large concertation pour en définir le thème et le lieu. L'occasion également de sensibiliser les habitants sur ce projet et tisser des liens avec la population.

            Les différents espaces-temps d'échanges qui ont été organisés :
            - Des petits-déjeuners "causeries", dans 2 des quartiers "prioritaires" de la ville
            - Un Forum participatif avec quelques associations locales ainsi que des partenaires institutionnels
            - Une animation auprès des lycéens
            - Une journée de sensibilisation/formation auprès de jeunes intégrés dans le dispositif Garantie Jeunes de la Mission locale

            Le bilan de cette première phase de concertation est mitigé : les petits-déjeuners et le forum participatif n'ont pas suscité beaucoup de participation, mais les temps passés avec les jeunes (de la Mission locale et du lycée) sont une vraie réussite, tant dans la participation que dans le contenu des échanges. Ainsi, de nombreuses idées de thèmes ont été collectées auprès des jeunes d'Issoudun.

            La seconde phase de préparation est en cours : définition de la thématique et organisation du chantier.

            *Les partenaires du projet : Le CRIJ, Concordia, la MELI, la Mission locale, le collectif Osons ainsi que la Région et la Ville d'Issoudun.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
            IssoudunImpliquerLaPopulationDansLaPrep (Mémoires d'action)
            créée le 05.01.2018 à 17:06, mise à jour le 05.01.2018 à 17:09.

            Je suis unique

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Brise-glace, interconnaissance
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
            Description de l'outil : Pour mieux se connaître dans un groupe, apporter une dynamique de groupe, valorisation personnelle et découverte de points communs.

            En cercle, chaque participant va venir au centre un à un et dire "Je suis unique car ..." (ex. Je suis unique car j'ai passé 3 ans au Canada). Si, dans le groupe, il y a des personnes concernées par la phrase, celles-ci vont se lever et se rapprocher plus ou moins de la personne du milieu. Plus nous sommes concernés, plus nous nous rapprochons, si nous avons vécu la même chose, nous pouvons même aller toucher l'épaule de la personne.
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeSuisUnique (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
            créée le 31.08.2017 à 15:17, mise à jour le 31.08.2017 à 15:17.

            Jeu de l'objet tournant

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Brise-glace, interconnaissance
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
            Description de l'outil : Pour apprendre à se connaître et créer de la complicité dans un nouveau groupe.
            Les participants se passent un objet en répétant chaque prénom et caractéristique de celles et ceux qui sont passé.e.s avant.
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Fiche partage valeur ajoutée RED 2013
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeuDeLObjetTournant (Outil d'animation)
            créée le 31.08.2017 à 09:44, mise à jour le 31.08.2017 à 09:44.

            Jeu de massage

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Mise en mouvement / énergie
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
            Description de l'outil : Pour renforcer les liens dans un groupe.
            Par deux, les participants se font un massage organisé.
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeuDeMassage (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
            créée le 30.08.2017 à 18:17, mise à jour le 30.08.2017 à 18:17.

            Jeu des attentes

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Co-production
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
            Description de l'outil : Instaurer une dynamique de groupe, récolter les attentes des participants, identifier collectivement les attentes partagées par le groupe.
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeuDesAttentes (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
            créée le 30.08.2017 à 18:18, mise à jour le 30.08.2017 à 18:18.

            Jeu des bonjour

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion, Brise-glace, interconnaissance
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
            Description de l'outil : Pour intégrer un temps de présentation court même en très grand groupe.

            Par 2, les participants se serrent la main en s'échangeant des renseignements.
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeuDesBonjour (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
            créée le 30.08.2017 à 18:15, mise à jour le 30.08.2017 à 18:15.

            Jeu des cerveaux

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie, Ecoute active et ouverture d'esprit
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
            Description de l'outil : Jeu d'interconnaissance, de connexion de groupe et de lâcher prise.
            Les participant.e.s se mettent par groupe de 4. 2 participants se mettent en « miroir ». L'un des 2 doit suivre ce que fait l'autre, tout en répondant aux questions d'un « mathématicien » et d'un « sentimental ».
            Durée : 25 min
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeuDesCerveaux (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
            créée le 30.08.2017 à 18:20, mise à jour le 30.08.2017 à 18:20.

            Jeu des petits paquets

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Groupes aléatoires, Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
            Description de l'outil : Ceci est un petit jeu qui permet de faire des petits groupes rapidement.
            Les participant.e.s sont invité.e.s à déambuler dans l'espace jusqu'à ce que l'animateur.trice frappe dans ses mains et leur demande de se regrouper le plus rapidement possible par groupes : « par couleurs des yeux » par exemple. On leur demande alors de faire des beaux paquets, et de crier d'une seule et même voix « Ici nous avons le groupe des... » « BLEUU !! », et ainsi de suite avec les autres groupes.
            Puis l'animateur.trice retape dans ses mains pour qu'ils reprennent leur marche rapide, avant de refrapper en donnant un nouveau thème de regroupement : « couleur des cheveux », « opinion politique », « couleur de sous-vêtement », « tranche d’âge », « saison de naissance », « métier », « région de naissance »...
            Enfin, l'animateur.trice termine en demandant de se regrouper le plus vite possible par X personnes, selon le nombre de groupes dont il/elle a besoin : « par groupe de 8 », « par groupe de 5 »...

            Positionnement de l'animateur/trice :
            Il est possible de créer une fabulation en expliquant un contexte : nous avons rendez-vous avec l’amour de notre vie, mais à chaque fois nous sommes en retard, et là c’est la dernière fois. Si on est encore en retard, il/elle nous quitte ! Et nous sommes déjà presque en retard alors VIIITTTTEEE !! Il faut alors marcher le plus vite possible dans la salle, en faisant attention au mobilier et aux autres personnes présentes, nous n’avons pas le droit de les toucher.
            Matériel nécessaire : Aucun
            Préparation : Préparer une série de thèmes de regroupement possible.
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Alter Ego
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeuDesPetitsPaquets (Outil d'animation)
            créée le 10.10.2018 à 11:44, mise à jour le 10.10.2018 à 11:44.

            Jeu du noeud

            Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Mise en mouvement / énergie
            É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
            Description de l'outil : Jeu coopératif où l'on doit démêler un nœud fait par les bras des participants.
            Durée : 10 à 20 min (avec les variantes).
            Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
            Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
            Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
            JeuDuNoeud (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
            créée le 30.08.2017 à 18:21, mise à jour le 30.08.2017 à 18:21.

            Kit de survie pour la conduite coopérative de réunions

            Description de la ressource : Quelques éléments de base, trucs et astuces à avoir en tête pour instaurer des réunions au fonctionnement coopératif !
            Cette fiche est régulièrement mise à jour en fonction des expérimentations et apports de nouveaux contributeurs.
            Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher ; Cré-sol
            Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
            Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
              KitDeSurviePourLaConduiteCooperativeDeR2 (Ressources complémentaires), écrite par SarahGaucher
              créée le 30.01.2018 à 11:30, mise à jour le 30.01.2018 à 11:30.

              L'Amibe

              Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs
              É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
              Description de l'outil : Le groupe de participants est encerclé par une corde. L?amibe ainsi formée part à l?aventure en parcourant un chemin semé d?obstacles préalablement créé à l'aide de tables de chaises, etc.
              Aut·eur·rice·s de la ressource : Sarah Gaucher
              Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
              Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
              LAmibe (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
              créée le 30.08.2017 à 17:49, mise à jour le 03.10.2017 à 10:07.

              L'Arbre d'Ostende

              Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion, Brise-glace, interconnaissance
              É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
              Description de l'outil : On s'identifie à un personnage sur l'arbre, on sélectionne celle qui représente son état d'esprit du moment et on l'explique.
              Aut·eur·rice·s de la ressource : Inconnu
              Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
              Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
              LArbreDOstende (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
              créée le 31.08.2017 à 15:22, mise à jour le 31.08.2017 à 15:22.

              Lab numérique - Formation de jeunes à la fabrication numérique

              Nature de l'action menée : Formation
              Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
              Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
              Niveau d'avancement de l'action : Terminée
              Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
              Année de mise en oeuvre : 2017, 2018
              Description de l'action : LA FUN se propose d'intervenir dans la formation Lab'Numeric en accueillant les stagiaires au sein de son  FabLab pour 11 journées (66h) autour des modules B1 (Modélisation) et B2 (Impression et découpe). Nous poursuivons trois objectifs pédagogiques à travers cette proposition :
              • Partager et faire vivre la culture Maker qui nous anime
              • Transmettre des savoirs-être et savoirs-faire autour de la fabrication numérique
              • Favoriser l'autonomie de chacun dans la poursuite de ses apprentissages
              Auteur.trice(s) de la ressource : FunLab - Romain Lalande
              Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
              Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
              LabNumeriqueFormationDeJeunesALaFabric (Mémoires d'action)
              créée le 18.07.2018 à 15:44, mise à jour le 18.07.2018 à 15:44.

              La compostabilité

              Type de ressource concernée : Audio
              Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance, Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Structures et architecture, Participation | Animation | Coopération, Fabrication numérique, Autre
              Description de la ressource : Une intervention de Laurent Marseault (http://www.outils-reseaux.org) lors d'un accompagnement DLA en Touraine en 2015.
              Laurent y énonce les principes de compostabilité auxquels répondent les organismes vivants.
              Édifiant !
              Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://cloud.artefacts.coop/index.php/s/GvZ9wpM2aFzIAoQ
              Auteur.trice(s) de la ressource : Laurent Marseault
              Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
              Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                LaCompostabiliteLaurentMarseault (Ressources complémentaires)
                créée le 25.12.2017 à 10:44, mise à jour le 25.12.2017 à 10:50.

                La participation - outils et postures

                Type de ressource concernée : Diapositive
                Thématique de la ressource : Participation | Animation | Coopération
                Description de la ressource : Présentation réalisée lors d'une formation autour de la participation et de la mobilisation des habitants (groupe d'élus et de techniciens autour d'un projet de MJC)
                Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.slideshare.net/LalandeRomain/la-participation-outils-et-postures
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                LaPaticipationOutilsEtPostures (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
                créée le 02.09.2017 à 15:12, mise à jour le 26.10.2017 à 14:48.

                Le cercle décalé

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Brise-glace, interconnaissance
                É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                Description de l'outil : Ce jeu a pour objectif de permettre aux participants de se présenter de manière décalée, en effectuant un pas de coté.

                Il dure environ 15minutes à travers un cycle simple :
                • Séparer les participants en groupes de 5 ou 6.
                • Les participants se placent en cercle, une personne se place au centre et se tourne vers une personne au hasard.
                • La personne située à l'extérieur pose une question pour apprendre à mieux connaître celle située au centre (ex - "Que fais-tu le matin en te réveillant ? ")
                • La personne au centre ne répond pas pour le moment, mais se tourne vers la personne suivante qui va lui poser une nouvelle question (ex - "Où aimes-tu partir en vacance ?")
                • La personne au centre commence alors à répondre à la première question, ce qui crée un décalage (ex - "Je vais dans ma salle de bain")
                • Le tour continue, en maintenant un décalage d'une personne entre la question posée et la réponse apportée.
                • Dés que la personne au centre se trompe ou lorsque plusieurs tours ont été effectués, une nouvelle personne passe au centre.
                • Le jeu s'arrête quand toutes les personnes de chaque groupe est passée au centre.
                Matériel nécessaire : Aucun.
                Préparation : Répartissez les participants en groupes de cinq personnes.
                Aut·eur·rice·s de la ressource : Romain Lalande, méthode découverte à travers Christine hervy
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                LeCercleDecale (Outil d'animation)
                créée le 18.05.2018 à 10:12, mise à jour le 18.05.2018 à 10:12.

                Les (biens) Communs à l'heure du numérique

                Type de ressource concernée : Diapositive
                Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
                Description de la ressource : Support de présentation utilisé pendant la webschool sur les communs pendant le Temps des Communs.
                Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.slideshare.net/LalandeRomain/les-biens-communs-lheure-du-numrique-webschool-octobre-2015
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                LesBiensCommunsALHeureDuNumerique (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
                créée le 02.09.2017 à 15:38, mise à jour le 02.09.2017 à 15:38.

                Les 6 chapeaux de Bono

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Débat / argumentation, Résolution de problèmes, intelligence collective, Ecoute active et ouverture d'esprit
                É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes
                Description de l'outil : C’est une technique efficace pour examiner sous toutes les coutures telle ou telle décision. Elle nous aide à passer de styles de réflexion habituels à une vue plus complète de la situation.
                Il s’agit de six chapeaux imaginaires différents que vous mettez ou enlevez à votre gré. Chacun d’une couleur différente représente un différent style de réflexion. Changer de chapeaux, c’est changer de pensée.
                Aut·eur·rice·s de la ressource : mieux-apprendre
                Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                Les6ChapeauxDeBono (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
                créée le 31.08.2017 à 15:12, mise à jour le 31.08.2017 à 15:12.

                Les Communs, candidats aux municipales 16 propositions pour tout de suite

                Type de ressource concernée : Texte
                Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
                Description de la ressource : Proposition du réseau francophone autour des communs lors des élections municipales de 2013.
                Licence : CC BY
                Les Communs existent quand l'action collective vient transformer une ressource en un moteur de cohabitation, de démocratie et de co-construction d'un futur partagé.
                En proposant de ne pas réduire la lecture du monde à une approche binaire entre marché et puissance publique, les Communs ouvrent une nouvelle perspective politique. En s’appuyant sur la capacité des communautés, collectifs citoyens, à porter de l’innovation et de la transformation sociale, les Communs sont susceptibles d’enrichir nos démocraties représentatives et de contribuer aux transitions que nos sociétés doivent inventer.
                Les Communs sont porteurs d’une vision d’une société solidaire et créative. Ils offrent aussi des outils pour l’action dans les territoires.
                Les municipalités constituent un espace privilégié d’expérimentation concrète de l’apport des Communs dans la société. Une politique des Communs à l'échelle des villes, c'est accentuer la participation des habitants et créer une dynamique collective pour agir et décider ensemble. Les 16 propositions qui suivent constituent des briques élémentaires, issues d'expériences qui méritent d'être étendues. Elles peuvent aider à définir, appuyer ou intensifier une politique des Communs à l’échelle des villes.
                Ni programme, ni revendications, les propositions suivantes ont pour raison d'être de montrer le dynamisme de communautés existantes, et de souligner combien une politique publique pourrait créer un terreau favorable à son extension. Elles sont structurées en trois ensembles, selon le rôle que peut jouer la municipalité dans cette mise en action des Communs. Chaque
                proposition est illustrée d'exemples, tirés d'une liste bien plus longue d'initiatives municipales. Nous invitons les candidats aux Municipales à s’emparer de ces propositions dans leurs programmes électoraux et les futurs élus à convertir ces propositions en actions. Nous invitons les citoyens à utiliser ces propositions pour faire leur choix électoral, et dans tous les cas pour s'emparer ici et maintenant de ces idées de pratiques collaboratives.
                Auteur.trice(s) de la ressource : Réseau francophone autour des Communs, VECAM
                Licence d'utilisation la ressource : Autre licence libre (préciser en description)
                Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                LesCommunsCandidatsAuxMunicipales16Propo (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
                créée le 02.09.2017 à 15:07, mise à jour le 02.09.2017 à 15:07.

                Les deux ânes

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ecoute active et ouverture d'esprit
                É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
                Description de l'outil : Prendre conscience des notions d'intérêt individuel / intérêt collectif.
                Deux personnes sont accrochées par les bras et doivent aller chercher une chose, à chaque extrémité. Les autres participants observent et débriefent ensuite.
                Durée : 10 min.
                Aut·eur·rice·s de la ressource : Sarah, Coordination française pour la Décennie – www.decennie.org - Réseau Ecole et Non-violence – www.ecole-nonviolence.org
                Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                LesDeuxAnes (Outil d'animation)
                créée le 31.08.2017 à 14:56, mise à jour le 31.08.2017 à 14:56.

                Les freins et leviers de la coopération

                Type de ressource concernée : Texte
                Thématique de la ressource : Participation | Animation | Coopération
                Description de la ressource : Dès lors que l'on souhaite coopérer, on se trouve face à certains freins concernant notre mode de fonctionnement, notre posture vis à vis des autres et envers nous-même.
                Ce document, non exhaustif, liste les principaux freins rencontrés dans les collectifs souhaitant fonctionner en coopération... ainsi que les principaux leviers sur lesquels s'appuyer !
                Auteur.trice(s) de la ressource : Groupe accompagnement DLA coopération 2015, Sarah Gaucher, Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                LesFreinsEtLeviersDeLaCooperation (Ressources complémentaires)
                créée le 31.08.2017 à 10:20, mise à jour le 31.08.2017 à 10:20.

                Les Gares centrales - des espaces de travail collaboratif

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Gestion de projet
                Description de l'outil : La gare centrale est un espace de partage d'information, physique ou virtuel, qui rend visible tous les éléments utiles aux membres d'un collectif pour y agir en collaboration.

                Une gare centrale : des usages multiples


                En fonction de la manière dont elle est conçue, et selon la nature du collectif, la gare centrale peut être à la fois :
                • Un outil de gestion de projet qui rend visible les actions menées par chacun
                • Un moyen de favoriser l'implication de nouveaux membres car il permet de comprendre le fonctionnement et les modalités de contribution au projet commun
                • Un gage de transparence de la gouvernance lorsque l'on y partage les règles et relevé de décision
                • Un aide mémoire qui joue un rôle d'aiguillage vers toutes les ressources utiles au quotidien
                • Un tableau de bord : qui spécifie la liste des outils utilisés par le collectif ainsi que leurs usages
                • Un régulateur d'infobésité qui limite le flux d'information nécessaire et capitalise un grand nombre de ressources au même endroit,

                Que trouve t-on dans une gare centrale ?

                Pour rendre concret l'intérêt d'une gare centrale, voici quelques exemples d'éléments que nous pouvons y trouver.

                Pour favoriser une gouvernance collective

                • Les éléments de définition du collectif et dans lesquels s'inscrit l'action (valeurs, finalité, objet, raison d'être, projet associatif...)
                • Les règles de prise de décision afin de permettre à chacun de contribuer selon les modalités définies collectivement
                • Les modalités de gouvernance et les rôles de chacun qui rend lisible les différents organes qui rythment la vie du collectif et leurs fonctions (groupes de travail, conseil d?administration, comité de pilotage, etc.)
                • L'agenda qui met en avant les prochains temps de rencontre et permet à chacun de savoir quand rencontrer le collectif (réunions formelles, événements,...)
                • L'annuaire ou la cartographie des contributeurs afin de visualiser qui compose le collectif et de prendre contact avec chacun


                Pour conserver la mémoire

                • L'historique du collectif afin de pouvoir s'imprégner de sa culture et des grandes étapes de son développement afin d'ancrer le projet
                • Les différents comptes-rendus, en guise de restitution des actions de chacun et en tant que mémoire vivante de l'action
                • Les relevés de décision qui évitent de se reposer plusieurs fois les même questions et de rendre effectifs les choix effectués

                Pour agir collectivement

                • La liste des différents outils utilisés par le collectif, leurs règles d'usage utilisés par le collectif. Il peut s'agir des outils numériques ou physiques (forums, listes de discussion, mur des projets, affichage de l'agenda, espace de stockage de documents, etc...) et ce peut-être complété par des liens vers des tutoriels.
                • Les modalité de d'implication dans les actions qui permettent à chacun de savoir comment contribuer sur tout ou partie du projet porté par le collectif (référents, fréquence de réunion, prochaine rencontre, modalités de contribution,etc.).
                • La liste des actions menées en cours ou passées afin de rendre visible ce qui se fait et ce qui s'est fait par le passé afin d'agir en ayant une vision d'ensemble.
                • Les ressources partagées par le collectif (bases de données, fiches méthodologiques, rapports d'activités,...)

                Tout cet ensemble n'est pas nécessairement intégré DANS la gare centrale, mais on trouve au moins le lien vers ces informations, qui peuvent utiliser des outils externes.

                La gare centrale est le guichet unique qui nous permettra de retrouver une ressource.


                Avec quels outils créer une gare centrale ?

                De nombreux outils peuvent être utilisés pour des gares centrales, en fonction de la complexité du collectif concerné, de sa taille, du nombre d'éléments à partager et des compétences disponibles.

                En voici quelques exemples classés du plus simple (mais limité en fonctionnalité) au plus complexe (mais pleins de possibles) :
                • Un mur avec des punaises : Ça suffit très bien quand on passe tous dans la même pièce suffisamment régulièrement !
                Illustration : Source - Laurent Marseault le secoueur de cocotiers | https://cocotier.xyz/files/GareCentrale_rolehdb_20181012111340_20181012112231.jpg https://cocotier.xyz/files/GareCentrale_garecentralehdb_20181012111340_20181012112207.jpghttps://cocotier.xyz/files/GareCentrale_demandehdb_20181012111340_20181012112253.jpg

                • Les Pads : avec les papapad. Le  PapaPad est la papa de tous les pads, il est bien utile pour ne pas perdre les liens vers ses pads de comptes-rendu, mais vite limité !
                Illustration : https://partage.osons.cc/s/MphMWRcXhiGTYpX
                Créer un pad : https://framapad.org/

                • Padlet : c'est un principe de "tableau blanc" sur lequel on va pouvoir coller un certain nombre d'éléments. Il deviendra peu lisible dés lors que l'on aura trop de choses à y mettre.
                Illustration de gare sous padlet :
                Créer un padlet : https://padlet.com/

                • Wekan / Trello : ce sont des tableaux de bords adaptés à agencer un plus grand nombre d'éléments que Padlet, notamment car l'outil permet d'organiser plusieurs tableau dédié à une équipe.
                Illustration de gare sous trello : https://partage.osons.cc/s/goFb5XJsHS69sGo
                Créer un tableau Trello : https://trello.com/

                • Agorakit : un outil qui permet de créer une sorte de minisite avec un certain nombre d'outils déjà intégrés (agendas, annuaire, cartographie des membres, etc. Il s'agit 'un logiciel libre. il rencontre une limite dés lors que nos besoins sortent du cadre déjà prévu.
                Illustration de gare sous agorakit :
                Créer un espace agorakit : https://agorakit.org/fr/

                • Yeswiki : c'est un logiciel de création de site webs collaboratifs, facilement modifiable par chacun. Il demande une prise en main plus importante que les autres outil mais s'adapte à tous les besoins du collectif.  YesWiki a été conçu pour rester simple, mais il a été aussi pensé pour que des fonctionnalités cachées, installées par défaut, puissent être activées au fur et à mesure de l'émergence des besoins du groupe.
                Illustration de gare centrale sous yeswiki : http://aiguillage.artefacts.coop/?PagePrincipale
                Créer un wiki : https://colibris-wiki.org/?PagePrincipale


                Sources:
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                garecentraleespacedetravailcollaboratif_assembl.png
                GareCentraleEspaceDeTravailCollaboratif (Outil numérique), écrite par RomainLalande
                créée le 26.10.2018 à 17:01, mise à jour le 14.04.2019 à 13:56.

                Les licences creative commons

                Type de ressource concernée : Texte, Support de formation
                Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
                Description de la ressource :
                • Une licence permet de protéger les droits d’auteur et leurs propriétés intellectuelles. Le droit Français protège automatiquement le « nom d’auteur », lorsque l’œuvre est utilisée l’auteur est obligatoirement cité. Si celui-ci ne précise aucune dérogation l’œuvre ne pourra être ni vendue, ni modifiée, ni partagée.

                Afin de faciliter la diffusion des œuvres, les auteurs peuvent utiliser des licences correspondant à différents niveaux de protection. Ces licences s’adressent aux auteurs souhaitant partager et faciliter l’utilisation de leur création par d’autres, autoriser gratuitement la reproduction et la diffusion (sous certaines conditions), accorder plus de droits aux utilisateurs, faire évoluer une œuvre et enrichir le patrimoine commun.

                • Creative Commons est une organisation à but non lucratif qui a pour dessein de faciliter la diffusion et le partage des oeuvres tout en accompagnant les nouvelles pratiques de création à l’ère numerique. Creative Commons propose des contrats-type ou licences pour la mise à disposition d’œuvres en ligne. Inspirés par les licences libres, les mouvementsopen source et open access, ces licences facilitent l’utilisation d’œuvres (textes, photos, musique, sites web, etc). Ces licences s’adressent aux auteurs souhaitant : partager et faciliter l’utilisation de leur création par d’autres autoriser gratuitement la reproduction et la diffusion (sous certaines conditions) accorder plus de droits aux utilisateurs en complétant le droit d’auteur qui s’applique par défaut faire évoluer une oeuvre et enrichir le patrimoine commun (les biens communs ou Commons) économiser les coûts de transaction légaliser le peer to peer de leurs œuvres.

                Une licence libre est un contrat juridique qui confère à toute personne morale ou physique, en tout temps et en tout lieu, les quatre possibilités suivantes sur une œuvre : la possibilité d'utiliser l'œuvre, pour tous les usages ; la possibilité d'étudier l'œuvre ; la possibilité de redistribuer des copies de l'œuvre ; la possibilité de modifier l'œuvre et de publier ses modifications.


                Exemple de la licence CC by SA

                Creative Common: Licence qui autorise le partage et l'utilisation des creations ou oeuvres.
                By: A condition de citer l'auteur
                Share Alike: Et publier sa création dans les même conditions.
                Auteur.trice(s) de la ressource : Manon DERCLE & Roxane LANNOY
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                LesLicencesCreativeCommons (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
                créée le 31.01.2018 à 17:42, mise à jour le 31.01.2018 à 17:42.

                Les listes de discussion

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Trouver une date commune, Veille (Collectionner, organiser et partager des liens web), Partage et diffusion d'événements, Echanger à distance, Prise de décision et gouvernance
                Description de l'outil : Les listes de discussion consistent en une adresse mail derrière laquelle des utilisateurs peuvent s'inscrire : lorsqu'un mail est envoyé à cette adresse (par exemple nom-de-la-liste@domaine-de-la-liste.fr), l'ensemble des personnes abonnées le reçoivent.
                Lien vers l'outil : http://listes.comptoir.net/
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC 0
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                LesListesDeDiscussion (Outil numérique), écrite par RomainLalande
                créée le 30.08.2017 à 18:29, mise à jour le 31.08.2017 à 15:02.

                Les Pads - etherpad

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ecriture collaborative
                Description de l'outil : C'est un document collaboratif en ligne où chacun peut écrire simultanément:

                • Chacun dispose d'une couleur pour écrire
                • On peut ajouter ou modifier à plusieurs et en direct
                • On peut exporter le document pour en faire des sauvegardes
                • Il est accessible à tout utilisateur disposant du lien

                Créez vos pads : https://framapad.org/
                Un descriptif complet de cas d'usages et de règles d'utilisation utiles : http://savoirscommuns.comptoir.net/pad

                Avantages :
                • Le grand classique des premières expériences irréversibles de coopération.
                • Très très simple d'utilisation, toute participation est directement visible par les autres, beaucoup de possibilités d'export, permet une co-rédaction en synchrone, "wysiwyg" (la mise en page se fait comme dans un traitement de textes classique).
                • Les notes prises sont plus complètes.

                Inconvénients :
                • Créer un pad directement à partir de la barre d'adresse du navigateur peut constituer un obstacle méthodologique important.
                • Selon la qualité de la connexion internet l'expérience peut être totalement contre productive

                Pour aller plus loin : Se créer un compte privé sur Framapad
                En créant un compte sur Framapad.org, vous créez un espace de travail où vous pouvez inviter des utilisateurs (dont l'accès est protégé par mot de passe), créer des pads internes au groupe ainsi formé, et avoir accès à des fonctionnalités d'administration de vos pads : listage, archivage, téléchargement, suppression.
                Un pad créé depuis un compte est donc être réservé, par défaut, aux seuls membres du compte (privé), mais il peut également être ouvert à tous comme les pads publics, ou encore protégé par un mot de passe spécifique.
                ->Tutoriel sur l'intérêt et l'utilisation de pad privé
                Lien vers l'outil : https://framapad.org/
                Lien vers le mode d'emploi : http://savoirscommuns.comptoir.net/pad
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Florence Le Nulzec, Frédéric Renier, Supagro Florac
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                LesPadsEtherpad (Outil numérique), écrite par RomainLalande
                créée le 13.09.2017 à 16:20, mise à jour le 17.05.2018 à 21:22.

                Liberapay : récolter et se répartir des fonds en autonomie

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Prise de décision et gouvernance, Récolter des fonds
                Description de l'outil :

                LiberaPay est un service en ligne basé sur un logiciel libre qui permet de financer des projets ou des individus via des rétributions récurrentes (rythme hebdomadaire). Concrètement, vous choisissez à quelle hauteur vous souhaitez contribuer chaque semaine et la somme correspondante est versée de manière récurrente au projet ou à la personne concernée.

                Lorsqu'il s'agit d'un projet, les différents individus constituant « l’équipe projet » gèrent chacun de manière autonome la part du montant acquis par le projet qu'ils souhaitent s'attribuer en fonction de leurs contributions. A chaque projet de définir la manière dont se décide la répartition de cette somme. L’expérimentation et le développement de tels modes de rétribution est un véritable enjeu pour imaginer de nouveaux modèles économiques autours de communs.

                Il est possible pour des personnes physiques, mais aussi pour des personnes morales d'utiliser ce service dans la mesure où il propose l'édition de factures.

                Le paiement en ligne sécurisé par carte bancaire est proposé via le prestataire mangopay (1,8% de commission lors du versement + 0,18€ forfaitaires). De nouvelles solutions de paiement moins onéreuses seront bientôt proposées.


                Avantages de l'outil :
                • Une révolution quant aux modes de rétribution au sein des collectifs. L’outil et la méthode associée permet de donner à l’individu le pouvoir de décision là où c’était encore quasi impossible : la rémunération.
                • La plate-forme est assez intuitive
                • Le fonctionnement n’est pas compliqué à assimilé une fois expliqué
                • Permet une totale transparence quand à l’usage des fonds associés à un projet, avec potentiellement le suivi d’une roadmap publique communiquée en amont.
                • Permet de décider par le faire, et de faire avancer les projet à la volonté de ses contributeurs
                • Une belle piste pour explorer des modèles nouveaux de rétribution de Communs
                Inconvénients de l'outil :
                • Plate-forme et concept encore peu connu, qui freine certainement les contributions du grand public
                • Encore peu d’usages réels, la communauté autour de la plate-forme n’ayant pas encore atteint une masse critique.
                • Nécessite d’avoir bien définit les règles et les modalités de répartition en amont : chacun pouvant réclamer la somme qu’il lui estime être due, des conflits sont à prévoir si ce n’est pas le cas
                Lien vers l'outil : https://liberapay.com/
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                liberapayrecolteretserepartirdesfondse_liberapay_mastodon.png
                LiberapayRecolterEtSeRepartirDesFondsE (Outil numérique)
                créée le 18.06.2018 à 19:34, mise à jour le 08.07.2018 à 10:34.

                Loomio – donner son avis sur une proposition

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Faire un sondage, Prise de décision et gouvernance
                Description de l'outil :

                Loomio est un outil de prise de décision à distance qui permet de voter et de discuter d’une proposition.


                Loomio permet différents niveaux d’ouverture et de transparence : vision et vote publics ouverts à tous ou limités à un groupe restreint. L’ensemble d’une communauté peut par exemple exprimer un avis sur une proposition tout en réservant le vote à certains contributeurs… mais c’est un outil qui s’adapte à presque tous les modes de prise de décision, à vous de l’adapter à vos envies.


                La durée du vote est définie par chaque groupe et quatre options sont disponibles : accord, désaccord, abstention ou blocage. L’outil est donc particulièrement adapté aux décisions par consentement puisque l’on peut affirmer un désaccord non bloquant ou bien bloquer une décision afin de demander une vrai discussion sur le sujet.


                Vous trouverez un exemple d’usage de Loomio à travers les cas d’ANIS et d'OpenStreetMap France.


                Exemple de découverte présentielle des prises de décision liées à ce type d'outils : https://ressources.osons.cc/?AtelierAuxGrandsVoisinsExperimenterLaPr

                Avantages de l'outil :
                • Outil simple et ergonomique
                • C’est un logiciel libre
                • Permet de rendre visible les décisions à un grand nombre et de les historiser pour en garder des traces ;
                • Il s’adapte à presque tous les usages
                • Permet d’éliminer des temps d’échanges physique toutes les micro-décision pour dégager du temps afin de discuter des sujets de fond.
                • Les votes ne sont pas figés : pendant toute la durée du vote, les discussions peuvent faire évoluer les avis des uns et des autres.
                • Possibilité d’ajouter des pièces-jointes
                • Possibilité d’ouvrir l’espace de discussion dédié à un sujet général avant de permettre le vote sur une décision formulée plus précisément.

                Inconvénients de l'outil :
                • Nécessite des règles de gouvernance très claires afin que le numérique ne constitue pas un frein à la participation de tous, ni une manière de ne pas discuter physiquement  de décision bloquante du fait de la dématérialisation
                • La prise de décision dématérialisée ne correspond pas à tous les groupes ni à tous les sujets.

                Lien vers l'outil : https://www.loomio.org/dashboard
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                loomiodonnersonavissuruneproposition_loomio_osm2.png
                LoomioDonnerSonAvisSurUneProposition (Outil numérique), écrite par RomainLalande
                créée le 18.06.2018 à 07:46, mise à jour le 08.07.2018 à 10:34.

                Mapilary - Service de street view citoyen

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Cartographie
                Description de l'outil : Mapilary est une application qui permet de réaliser des prises de vues géolocalisées de ses itinéraires et de les verser ensuite en ligne.
                Les utilisateurs recréent alors un " StreetView" libre et créé par les citoyens. Il est possible d'utiliser un simple téléphone portable ou des caméras 360°.
                Lien vers l'outil : https://www.mapillary.com/
                Lien vers le mode d'emploi : https://partage.osons.cc/s/gsQwBh6QPx0HFZS
                Auteur.trice(s) de la ressource : Laurence Picado
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                MapilaryServiceDeStreetViewCitoyen (Outil numérique)
                créée le 05.02.2018 à 08:38, mise à jour le 05.02.2018 à 08:38.

                Mariano Kévin

                Le nom de votre structure : Ligue de l'enseignement Centre-Val de Loire
                Votre statut : Salarié.e.s
                De zero à dix, l'informatique je maîtrise... : 7
                Moi et internet... : Je suis au top, ne me manque plus qu'à savoir coder :-)
                Quels outils numériques potentiellement collaboratifs utilisez-vous régulièrement ? : Le package Google, frama, messenger, dropbox, omnispace, skype, trello
                Qu'attendez-vous de l'accompagnement proposé ? : Des outils, techniques à utiliser pour améliorer la communication interne des membres de l'association
                MarianoKevin (Se connaître - Accompagnement Orléans 2018)
                créée le 21.05.2018 à 21:02, mise à jour le 21.05.2018 à 21:02.

                Mieux comprendre pour mieux agir - Infolab citoyen

                Nature de l'action menée : Education populaire
                Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
                Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
                Niveau d'avancement de l'action : Annulée
                Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                Année de mise en oeuvre : 2014
                Description de l'action : Notre projet consiste en une innovation qui permettra de soutenir des dynamiques de co-production des territoires. Les impacts attendus doivent renforcer les capacités d’adaptation des acteurs régionaux. Une démarche d'accompagnement de groupes d'acteurs locaux enrichira leurs pratiques informationnelles au service d’une extension des usages coopératifs.
                Les terrains d’expérimentation envisagés sont Tours, Vierzon et Blois. Chaque groupe disposera d'outils cartographiques et statistiques favorisant l’étude des besoins de leur territoire. Des diagnostics partagés permettront de nouvelles actions collectives en réponse aux besoins identifiés. A terme, chaque groupe sera autonome pour créer de nouveaux indicateurs et mener des enquêtes participatives via la mutualisation d'outils et de compétences. Une démarche de recherche- action formalisera les leviers d’action pour l’essaimage de pratiques bénéfiques à la co-production des territoires régionaux.
                Notre groupe multi-partenarial qui rassemble des ressources humaines, des savoir-faire utiles pour appréhender les données, formera les acteurs à l'usage et à l'analyse de données statistiques et les aidera à capitaliser et partager leurs expériences. Cela nourrira la réflexion nationale relative aux enjeux de la transformation numérique des territoires et la capacité des acteurs de placer l’usage des données au service de leurs missions.
                Auteur.trice(s) de la ressource : ROmain Lalande, Stephane Caillaud, Hervé Paris, Florence Le Nulzec
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                MieuxComprendrePourMieuxAgirInfolabCito (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
                créée le 01.09.2017 à 10:57, mise à jour le 02.09.2017 à 15:02.

                Mon schtroumpf

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion, Brise-glace, interconnaissance
                É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
                Description de l'outil : Pour ouvrir une réunion, un atelier...
                Chaque participant choisi le schtroumpf qui le représente le mieux et prépare un petit descriptif pour se présenter.
                Puis tour de cercle, dans l'écoute et en évitant les réactions.

                Licence : Attention, ce jeu utilise le visuel des shctroumph ... ce qui est strictement interdit, mais on le fait quand même car on est des foufous du droit d'auteur ! Et puis comme on dit ces temps-ci "Qu'ils viennent me chercher" !
                Aut·eur·rice·s de la ressource : SANS
                Licence d'utilisation la ressource : Autre licence libre (préciser en description)
                Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                MonSchtroumpf (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
                créée le 30.08.2017 à 18:57, mise à jour le 06.10.2018 à 09:40.

                Mouche muette

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie, Ecoute active et ouverture d'esprit
                É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
                Description de l'outil : Jeu de mise en mouvement et de confiance.
                Les yeux fermés, les participant.e.s doivent se regrouper autour de la maman mouche en émettant uniquement des sons "Bzzz".
                Durée : 10 à 15 min
                Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
                Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                MoucheMuette (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
                créée le 30.08.2017 à 19:02, mise à jour le 30.08.2017 à 19:02.

                Mumble - échange vocal

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Echanger à distance
                Description de l'outil : Un logiciel pour discuter à distance et à plusieurs via internet !
                Nécessite de disposer d'un serveur ou d'utiliser un serveur public.
                Auteur.trice(s) de la ressource : Sans
                Licence d'utilisation la ressource : CC 0
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                MumbleEchangeVocal (Outil numérique)
                créée le 16.09.2017 à 10:24, mise à jour le 16.09.2017 à 10:24.

                Météo du jour

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion, Brise-glace, interconnaissance
                É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
                Description de l'outil : Cercle d'ouverture pour se centrer et dire comment on se sent à partir d'une métaphore météo (soleil, pluie, brouillard, etc.)
                Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
                Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                MeteoDuJour (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
                créée le 30.08.2017 à 18:54, mise à jour le 30.08.2017 à 18:54.

                Numérique et participation : de la posture aux outils

                Type de ressource concernée : Fiche méthodologique
                Description de la ressource : Issu du livret réalisé dans le cadre de la maison de projet accessible ici.

                La participation : pour bénéficier d’une expertise d’usages

                Lorsque l’on aborde la participation des habitants, il est important de savoir quelle est notre intention, et donc notre attente vis à vis de chaque participant. Une démarche de participation aboutie saura articuler harmonieusement
                les différentes expertises techniques (issues majoritairement des institutions et des professionnels) et les expertises d’usage (issues majoritairement des futurs usagers).
                Si l’expertise technique est facilement reconnue comme une composante de la prise de décision, l’arbitrage final devra, dans une démarche participative, s’appuyer au même titre sur les expertises d’usages, souvent dévalorisées. Un projet
                ayant pour ambition de se placer au service des usagers s’appuiera donc sur la prise en compte de cette double expertise à travers une démarche de participation visant un arbitrage éclairé des réalités « sensibles » du terrain.

                Susciter la participation : une question de posture

                La participation est une culture qui se développe dans l’action. C’est en expérimentant que se réduit le fossé qui peut exister entre décisionnaires et usagers. Un certain nombre d’éléments de postures et de savoir-être vont néanmoins pouvoir faciliter la participation dès le départ :
                • Être capable de partager le pouvoir - Toute démarche de participation revient à partager (à des degrés variables) le pouvoir de décision «Participer c’est prendre du pouvoir et faire participer c’est accepter d’en perdre» (1)
                • Être capable d’écouter - Être «en attention plutôt qu’en intention» et laisser la place à d’autres points de vue. Ne pas être guidé par ses certitudes, la participation n’a d’intérêt que si elle sert de guide effectif à l’élaboration d’une vision collective d’un sujet (2) .
                • Être capable de faire des propositions ambiguës - Coopérer avec différents acteurs (faire sincèrement participer) c’est œuvrer collectivement pour parvenir à des fins acceptables par tous. Il faut dans cette optique se garder de faire des propositions tellement bien ficelées qu’elles vont enfermer la réflexion dans « la bonne solution » que l’on détiendrait dès le départ. Mieux vaut donc partir de propositions, mais bien veiller à ce qu’elles ne soient pas totalement finalisées pour laisser la place aux idées des autres au sein d’un cadre organisationnel souple qui saura évoluer au gré de la contribution des uns et des autres (2) .

                Installer un cadre de participation adapté

                Pour être en capacité à mobiliser, il faut faire jouer les bons leviers et définir un cadre de participation adapté :
                • aux enjeux : de la simple consultation lorsqu’ils sont faibles à un dispositif au long-court plus ouvert lorsqu’ils sont importants,
                • à la culture participative locale : faire vivre d’abord de toutes petites expériences irréversibles de participation réussies, qui vont créer une relation de confiance et une culture locale de la contribution propice à permettre des
                démarches de plus grande envergure.

                La participation est une culture qui se développe au fur et à mesure. Les expériences positives vont susciter des envies et les expériences négatives de la méfiance. Il vaut donc mieux ne rien faire que de mettre en place une participation ratée, non-émancipatrice, car cela peut avoir un effet pervers de renforcer :
                • les stéréotypes des décideurs sur les habitants (ils ne participent pas)
                • les stéréotypes des habitants sur les décideurs (on ne veut pas vraiment de notre avis)

                On ne peut pas toujours mettre en œuvre de but en blanc une démarche participative aboutie. Ce qui prime sera l’intention à l’origine de la démarche et le degré de participation que l’on souhaite finalement atteindre. Il faudra néanmoins se laisser le temps de susciter la confiance et l’envie des différentes parties prenantes pour tendre vers la co-décision, si tel est l’objectif.

                Afin de mieux visualiser où en est une démarche participative et quels paliers il reste à franchir, on peut se référer à la grille d’analyse des différents niveaux de participation suivante (1)
                • La manipulation : public passif, transmission d’informations partielles
                • L’information : donne de l’information complète de manière transparente et objective
                • La consultation : on récolte des idées que l’on intègre en partie
                • La concertation : on associe une phase de négociation
                • La co-décision : la décision est prise à plusieurs.

                Augmenter la participation grâce à des outils conviviaux

                Les points précédents intégrés, nous pouvons alors outiller la démarche par des méthodes d’animation (des formats) et des outils numériques ou physiques de collecte ou de débat. Les outils numériques sont toujours supports à une animation et se doivent d’être conviviaux afin de ne pas devenir contre-productifs. Un outil convivial doit (3) :
                • être générateur d’efficience sans dégrader l’autonomie personnelle
                • ne susciter ni esclave ni maître
                • élargir le rayon d’action personnelle

                Ces trois conditions permettront aux individus d’être acteurs de la démarche et d’avoir prise sur les outils qui leur sont proposés. Le rôle des outils de participation, qu’ils prennent la forme de méthodes d’animation ou de logiciels n’est pas à minimiser et vous en trouverez les prémisses dans ce livret, qui peuvent être utiles dans le cadre de l’animation de la Maison de Projet.

                (1). Filipe Marques et Cecilia Gutel, SCOP L’engrenage, journée « Participation citoyenne et politique de la ville : vers un
                renouvellement des pratiques » organisée par Ville au Carré en février 2015.
                (2). Association Outils Réseaux - Trucs et astuces pour impulser la coopération
                (3). Ivan Illitch, « La convivialité »
                Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://partage.osons.cc/s/8yJaxts1ZnIRZA3
                Auteur.trice(s) de la ressource : Malvina Balmes, Romain lalande -Coopérative Artefacts
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                NumeriqueEtParticipationDeLaPostureAux (Ressources complémentaires)
                créée le 28.06.2018 à 10:57, mise à jour le 28.06.2018 à 10:57.

                Openagenda

                Pour quel usage utiliser cet outil ? : Partage et diffusion d'événements
                Description de l'outil : Un agenda collaboratif et ouvert en ligne, avec beaucoup de fonctionnalité pour l'intégrer à son site web, diffuser sur les réseaux sociaux, etc.
                Lien vers l'outil : https://openagenda.com/
                Lien vers le mode d'emploi : http://savoirscommuns.comptoir.net/openagenda
                Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                  OpenagendA (Outil numérique)
                  créée le 16.09.2017 à 10:26, mise à jour le 18.12.2017 à 16:44.

                  Opération Sanikart - créer un jeu vidéo avec les habitants d'un quartier

                  Nature de l'action menée : Education populaire
                  Nombre de participants : Plus de 30 personnes
                  Année de mise en oeuvre : 2015, 2016
                  Description de l'action : Ce projet consiste à faire évoluer le jeu vidéo Sanikart (jeu de karting open source qui se situe dans les rues du Sanitas, créé à partir du plan du quartier, modélisé en 3D). La surface de jeu initiale sera augmentée par la participation de plusieurs groupes accueillis en ateliers dans différentes structures du quartier du Sanitas. Un événement sera organisé afin de faire une présentation publique du jeu et plus généralement de la réalisation du jeu. Enfin, un manuel de réalisation sera co-écrit par des membres des différents groupes (professionnels et participants aux ateliers) afin d'expliquer les différentes étapes de réalisation d'un jeu 3D, de montrer en quoi il peut être un support d'apprentissage et un outil d'animation sociale, à partir de l'expérience concrète des participants.
                  En plus de la documentation jointe sous forme de livret, retrouvez :
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Cyrille Giquello, Malvina Balmes, Romain Lalande
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                  OperationSanikartCreerUnJeuVideoAvecLe (Mémoires d'action)
                  créée le 02.09.2017 à 15:02, mise à jour le 22.05.2019 à 17:44.

                  Organiser des opérations libres

                  Type de ressource concernée : Fiche méthodologique
                  Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
                  Description de la ressource : Vous retrouverez ici un début de guide qui pourra vous aider à organiser une opération libre, réalisé durant l'opération libre Chéméré en 2015.

                  N'hésitez pas à l'améliorer, c'est aussi disponible en ligne via ce lien sur le wiki des OPL !

                  Qu'est-ce qu'une opération libre ?


                  Une Opération Libre c'est un week-end (ou plus) qui vise à collecter et libérer les informations et outils d'une commune. Habitants, associations et contributeurs à différents projets libre s'y retrouvent pour ensemble aux (biens) communs et améliorer le quotidien de tous !
                  De multiples animations peuvent être proposées, et toutes débouchent sur la libération d’informations, qui sont ensuite rendues accessibles et utilisables par tous, pour tout usage.

                  Contenu de la ressource

                  • Une opération libre ? Mais qu'y fait-on ?
                  • A quoi ça sert ?
                  • Quels ingrédients pour que ça marche ?
                  • Quels arguments pour convaincre ?
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                  OrganiserDesOperationsLibres2 (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
                  créée le 11.04.2018 à 09:47, mise à jour le 11.04.2018 à 09:47.

                  Pac- Man

                  Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Mise en mouvement / énergie
                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
                  Description de l'outil : Jeu pour se mettre en mouvement.
                  Les chaises sont dispersées de manière désordonnée dans l'espace. Chaque participant est assis sur une chaise sauf 1 : c'est Pac Man ! Il va devoir trouver une chaise vide et les autres personnes vont tenter de l'en empêcher en changeant de place pour toujours occuper la chaise "visée" par Pac Man.
                  Durée : 10 min
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Pivoine https://associationpivoine.wordpress.com/
                  Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  PacMan (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
                  créée le 30.08.2017 à 18:52, mise à jour le 30.08.2017 à 18:52.

                  Parabole de l'éléphant

                  Type de ressource concernée : Texte
                  Thématique de la ressource : Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Participation | Animation | Coopération
                  Description de la ressource : La parabole de l'éléphant est une fable indienne qui invite à associer plusieurs points de vue différents plutôt que de rester sur le sien seul. Afin d'avoir une représentation plus juste de la réalité.
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Alter Ego
                  Licence d'utilisation la ressource : CC 0
                  Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                  ParaboleDeLElephant (Ressources complémentaires)
                  créée le 28.01.2018 à 17:24, mise à jour le 28.01.2018 à 17:24.

                  Partager et rendre visible l’information au sein du collectif ROC avec YesWiki - Accompagnement collectif

                  Nature de l'action menée : Formation, Accompagnement
                  Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
                  Durée de l'action : Une journée
                  Niveau d'avancement de l'action : En cours
                  Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                  Année de mise en oeuvre : 2018
                  Description de l'action : ID37 porte le dispositif DLA sur l’Indre et Loire et coordonne le collectif ROC qui rassemble des acteurs de la politique de la ville.
                  Dans ce cadre, ID37 a fait appel à nos services pour animer un séminaire qui a permis de clarifier certains éléments de gouvernance du collectif et de mettre en places certains outils de communication interne en 2017.
                  Si la gouvernance et la vie du collectif font leur chemin, les outils ne sont pas vraiment approprié et peu de personnes sont en capacité de les administrer. C’est dans cette optique qu’ID 37 fait appel à un prestataire pour favoriser l’appropriation collective des outils de communication interne et externe et rendre visible la gouvernance.
                  Le collectif doit pouvoir, à travers cet accompagnement, monter en compétence pour placer le numérique au service de la gouvernance validée lors du séminaire.
                  Les niveaux de maîtrise des potentiels participants étant inégaux, il est demandé de prendre en compte ce facteur dans la formulation de la proposition.
                  Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : https://partage.osons.cc/s/ZrICuRsC30Dzqnt
                  Lien vers la documentation de l'expérience : https://ressources.osons.cc/?PageRoc
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                  PartagerEtRendreVisibleLinformationAuSei (Mémoires d'action)
                  créée le 03.05.2018 à 09:58, mise à jour le 05.10.2018 à 13:38.

                  Participer, collaborer, valoriser : l’utilisation des outils numériques au sein de votre structure

                  Nature de l'action menée : Formation, Accompagnement
                  Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
                  Durée de l'action : Entre deux et trois jours au total
                  Niveau d'avancement de l'action : Annulée
                  Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                  Année de mise en oeuvre : 2017
                  Description de l'action : Suite à un diagnostic de terrain faisant état de manques quant à l'appropriation des usages numériques et de leurs enjeux par les acteurs de l'ESS (salariés et bénévoles), AFILE 77 organise un
                  accompagnement collectif DLA de deux jours à leur destination.
                  L'objectif est d'une part d'opérer une prise de conscience des potentialités du numériques par les participants (en interne et en externe), et d'autre part de pratiquer un certain nombre de ces outils (parmi un panel présenté) afin d'être en capacité de les mettre en œuvre en autonomie de manière pertinente.
                  Au delà, il s'agit pour l'AFILE 77 de permettre aux participants de porter un regard sur leurs usages numériques actuels tout en imaginant la suite et le développement d'usages nouveaux au retour dans leur structures (bien utiliser les leviers potentiels et imaginer des réponses aux freins à prévoir).
                  Dernier élément pointé : l'intérêt même de la valorisation des actions est assez peu perçu par structures de l'ESS.
                  La présente proposition intègre l'ensemble des ces éléments de contexte et y répond au mieux de nos capacités d'intervention.
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Dimitri Robert
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                  ParticiperCollaborerValoriserLutilisati (Mémoires d'action)
                  créée le 06.09.2017 à 14:28, mise à jour le 06.09.2017 à 14:28.

                  PASS' FABCITY MAKERS

                  Nature de l'action menée : Formation, Accompagnement
                  Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
                  Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
                  Niveau d'avancement de l'action : En cours
                  Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                  Année de mise en oeuvre : 2017, 2018
                  Description de l'action : À la fois PASSeport de nouvelles compétences et PASSerelle vers la formation, ce parcours est conçu pour aider les jeunes en marge du système éducatif à découvrir l'univers de la fabrication numérique et la culture maker, susciter des envies et vocations, retrouver élan et confiance en soi se remobiliser vers une formation, un métier ou le développement d'une activité et être soutenu dans la construction de son projet d'insertion.
                  À travers des visites pédagogiques, des journées d'initiation et de documentation, un stage Maker et des ateliers de fabrication, ce sont 102 heures de formation de janvier à novembre 2018 qui sont proposées.
                  Afin de toucher potentiellement différents jeunes dans la durée et d'articuler deux composantes qui nous paraissent essentielles à la culture « maker », le PASS propose 2 parcours :
                  • le parcours FABCITY qui met en valeur la citoyenneté créative et la culture du faire à l'échelle de la ville (Fabriquer, Inventer) ;
                  • le parcours BIBLIOMAKER qui met en valeur la culture open source et la production de connaissance (Informer, Documenter).

                  Retrouvez les documents à disposition :
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Catherine Lenoble - FunLab
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                  PassFabcityMakers (Mémoires d'action)
                  créée le 12.02.2018 à 12:09, mise à jour le 12.02.2018 à 12:09.

                  Photolangage d'ouverture

                  Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion
                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
                  Description de l'outil : Il s'agit de disposer un grand nombre d'images sur une table et d'inviter les participant.e.s à en choisir une qui correspond à leur humeur du moment ou bien qui les inspire ou qui dit quelque chose de leur personnalité.
                  Matériel nécessaire : Il est nécessaire de se constituer une base d'images :
                  • récupérées sur Internet (au format libre bien sûr !)
                  • à partir du jeu Dixit (dessins stylisés - voir illustration ci-dessous)
                  • découpées dans des magazines
                  • ...
                  Préparation : Répartir les images sur une table ou au sol, de façon à ce que toutes soient bien visibles.
                  Variantes : Il est aussi possible d'utiliser les images de Schtroumpf (voir fiche "Mon schtroumpf").
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Sarah Gaucher
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  photolangagedouverture_dixit.jpeg
                  PhotolangageDOuverture (Outil d'animation)
                  créée le 10.10.2018 à 11:32, mise à jour le 10.10.2018 à 11:32.

                  Pouces Clap'

                  Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Mise en mouvement / énergie
                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                  Description de l'outil : Ce jeu a pour but de déconnecter les cerveaux et booster l'énergie des participant·e·s, en un temps très court.

                  Les personnes se mettent 2 par 2, face à face (debout ou assises).

                  Elles commencent par produire un rythme commun en frappant leurs mains sur leur cuisses.

                  Puis, quand elles sont prêtes à commencer, elles vont alterner les gestes suivants :
                  • clap des mains sur les cuisses
                  • main à hauteur de la poitrine avec les poings fermés et les pouces dressés (soit en l'air, soit à gauche, soit à droite, soit en bas)

                  Lorsque les 2 personnes font le même geste de pouces, elles doivent se taper dans les mains l'une l'autre la fois suivante (au lieu de dresser les pouces).
                  Matériel nécessaire : Aucun matériel n'est nécessaire pour ce jeu.
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Sarah Gaucher
                  Licence d'utilisation la ressource : CC 0
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  PoucesClap (Outil d'animation)
                  créée le 27.03.2018 à 15:48, mise à jour le 27.03.2018 à 15:52.

                  Privés de savoir ? #DATAGUEULE 63

                  Type de ressource concernée : Vidéo
                  Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
                  Description de la ressource : Dans le monde de la recherche scientifique, publier ses travaux est un passage obligé. Cela permet aux chercheuses et chercheurs de faire connaître leur travail mais aussi d'être identifié par leurs pairs et pourquoi pas d'obtenir un poste, à condition d'être publié dans les bonnes revues.

                  Sauf que cette mécanique de publication - qui permettait à la base de faire circuler le savoir - est devenue une vraie chasse gardée économique : celle des éditeurs scientifiques. Quelques grands noms comme le neerlandais Elsevier ou le groupe Springer/Nature se partagent un marché juteux et privatisent au passage des travaux scientifiques la plupart du temps financés par des fonds publics.
                  Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.youtube.com/watch?v=WnxqoP-c0ZE
                  Auteur.trice(s) de la ressource : DATAGUEULE
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                  PrivesDeSavoirDatagueule63 (Ressources complémentaires)
                  créée le 31.08.2017 à 10:21, mise à jour le 31.08.2017 à 10:21.

                  Proposition d’intervention de formation - Découvrir de nouveaux outils d’animation et de co - construction

                  Nature de l'action menée : Formation, Accompagnement
                  Nombre de participants : De 6 à 15 personnes
                  Durée de l'action : Entre deux et trois jours au total
                  Niveau d'avancement de l'action : Annulée
                  Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                  Année de mise en oeuvre : 2016
                  Description de l'action : Des mutations organisationnelles sont actuellement à l’oeuvre au sein des services du ministère de l’environnement et visent plus de transversalité entre les équipes et d’efficacité collective. Il s’agit donc pour eux d’être en capacité de co-produire et d’agir plus
                  efficacement en réseau tant en présentiel qu’à distance.
                  Si les modes d’organisation s’adaptent pour permettre ces nouveaux modes de faire, le CVRH d’Arras et le CEDIP requièrent une formation à même de faire monter en compétences ses agents autour savoirs-faire et savoirs-être inhérent à toute pratique collaborative.
                  Au delà, dans un contexte d’incertitude et de changements rapides tant internes (loi NOTRe,...) qu’externe dématérialisation,société en mouvement,...), les agents territoriaux se doivent désormais d’adopter des pratiques plus résilientes. Être en mesure de faire preuve de créativité et d’agilité dans les réponses données aux problématiques rencontrées est indispensable à une efficacité collective durable des équipes.

                  Pour information, tarif annoncé : 3 700 €
                  Offre annulée suite à un changement de personnel dans les services du demandeurs, il ne nous a pas paru pertinent de poursuivre les échange le contexte étant peu propice.
                  Lien vers la réponse au cahier des charges (s'il y a lieu) : http://osons.cc/wakka.php?wiki=PageTest/download&file=POPArchipelCVRHArras.pdf
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Emmanuel VANDAMME, Lilian RICAUD, Romain LALANDE
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                  PropositionDinterventionDeFormationDecou (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
                  créée le 30.08.2017 à 18:38, mise à jour le 02.09.2017 à 15:03.

                  Présentation + Animation d'un atelier lors des prmeières assices des espaces publics

                  Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif, Conférence
                  Nombre de participants : Plus de 30 personnes
                  Durée de l'action : Une demi-journée
                  Niveau d'avancement de l'action : En cours
                  Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                  Année de mise en oeuvre : 2018
                  Description de l'action : Mini-lien pour accéder à cette fiche : https://frama.link/romainRDA

                  Animation d'un atelier "Nouvelles technologies liées aux mobilités : quelles opportunités et quels points de vigilances pour la reconquête de l'espace public ?"

                  Ressources :
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, VECAM
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                  PresentationAnimationDUnAtelierLorsDes (Mémoires d'action)
                  créée le 18.10.2018 à 10:36, mise à jour le 18.10.2018 à 18:57.

                  Présentation miroir

                  Pour quel usage utiliser cet outil ? : Brise-glace, interconnaissance, Ecoute active et ouverture d'esprit
                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
                  Description de l'outil : Cette animation vise à introduire l'écoute active, faire connaissance et créer un espace de travail bienveillant.
                  Les participant.e.s s'installent par deux et se présentent à tour de rôle. La personne qui écoute ne doit pas interrompre l'autre ni réagir verbalement. Elle ensuite invitée à reformuler ce qu'elle a entendu de la présentation de l'autre.
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Alter Ego (modifiée par Sarah Gaucher)
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  PresentationMiroir (Outil d'animation)
                  créée le 27.11.2017 à 14:45, mise à jour le 27.11.2017 à 14:45.

                  Pyramide

                  Pour quel usage utiliser cet outil ? : Débat / argumentation, Brise-glace, interconnaissance, Résolution de problèmes, intelligence collective, Ecoute active et ouverture d'esprit
                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                  Description de l'outil : C'est une technique d’échanges et de partage en petits groupes à partir d’une thématique définie.
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Sarah Gaucher ?
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  PyramidE (Outil d'animation)
                  créée le 31.08.2017 à 09:46, mise à jour le 31.08.2017 à 09:46.

                  Pépitératos

                  Pour quel usage utiliser cet outil ? : Cloture de réunion
                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                  Description de l'outil : Une animation de clôture pour récolter les retours de participants.
                  Chacun donne ses pépites et ses râteaux !
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  PepiteratoS (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
                  créée le 31.01.2018 à 18:21, mise à jour le 31.01.2018 à 18:21.

                  Quelques règles d'usage des mails

                  Type de ressource concernée : Texte, Support de formation
                  Thématique de la ressource : Autre
                  Description de la ressource :
                  • Quelques petits trucs pour que ça ait plus de sens (ce ne sont pas des garanties)

                  • Un objet clair. Soyez explicites dans l'objet de vos mails, il est important pour vos destinataires de pouvoir se faire une idée du contenu de votre message. Vous facilitez ainsi à  chacun la gestion de ses mails. Evitez donc les objets tels que « une question », « un truc chouette », « urgent ». Vous pouvez en revanche mettre entre crochet la nature du mail suivit de son objet précis comme ceci par exemple « [Urgent] Décision concernant l'avenir du collectif ».
                  • Un mail = un sujet. Si votre mail contient plusieurs sujets, préférez plusieurs mails distincts qui favoriseront les échanges et la capacité des destinataires à  s'y retrouver. Il est aussi plus simple de faire en sorte que l'objet de son mail soit explicite s'il ne concerne qu'un sujet.
                  • Un sujet en rapport avec le Schmilblick. Avant d'envoyer un mail, assurez vous qu'il est en lien direct avec le sujet qui intéresse la liste de discussion. Vous pourriez être tenté d'y communiquer vos newsletters ou autres informations? mais retenez-vous !
                  • Le contenu doit être concis. Plutà´t qu'un long mail, préférez un court paragraphe, si l'information ne tient pas en quelques lignes, préférez les pièces jointes ou les liens vers des documents en ligne. Vous pouvez par exemple joindre un article, faire un lien vers un espace d'écriture partagé comme un pad ou tout autre support cohérent.
                  • Externalisez les débats. Souvent, un sujet de discussion va provoquer des débats assez rapides, mais s'ils s'éternisent, n'hésitez pas à  y couper court en proposant d'autres supports plus constructifs. Vous pouvez par exemple utiliser des outils de prise de décision comme Loomio, envoyer un sondage pour provoqué un temps d'échange spécifique (à  distance ou en présence) avec Framadate, ou créez un document d'écriture collaborative et inviter chacun à  y contribuer avec les Pads.
                  • Si le sujet change, faites un nouveau mail. Souvent quand le sujet d'un message évolue au fil de la discussion on a tendance à  laisser faire ou à  simplement modifier l'objet, ce qui n'est pas une bonne solution. En effet, mieux vaut créer un nouveau mail et un nouvel objet en synthétisant les précédents éléments de la discussion. Vous contenter de modifier l'objet rendra complexe à  vos destinataires de s'y retrouver en particulier s'ils trient leurs mails par discussion groupée (ou fil de discussion).
                  • Utilisez les pièces jointes avec parcimonie. Les pièces jointes légères ne posent pas de soucis, mais préservez l'espace de stockage des messageries de vos destinataires en limitant la taille de vos pièces jointes. C'est également un geste pour la planète : avec une liste de discussion l'espace de stockage utilisé par vos pièces jointes est multiplié par le nombre de destinataires. Vous pouvez par exemple envoyer des pièces jointes volumineuses par des services comme wetransfert.
                  • Vide de sens = Rempli de désagréments. N'envoyer pas de mail à  la liste qui n'ai pas de vrai contenus (« merci Didier ») : vous seriez assimilé à  un Troll, et en plus tout le monde s'en fiche ! Si vous vous sentez un besoin irrépressible de faire une blague ou de remercier, contentez vous de répondre uniquement à  votre destinataire.
                  • Une idée ou une question demandant une réponse rapide. Sinon, utiliser un autre moyen de communication ou envoyer plusieurs mails..

                  En Vrac :
                  Objectif du mail = favoriser la lecture
                  Penser à  toujours écrire une formule politesse
                  Sachant qu'on ne peut pas obliger son destinataire, comment favoriser sa lecture ?
                  «si je mets en PJ il/elle ne lira pas« => Oui mais si je mets en corps de mail pas forcément non plus
                  Des habitudes de bon usage de mail amène un plus fort taux de lecture
                  Un bon usage du mail ne résoudra pas un déficit d'organisation ou bien des comportements humains (ne pas lire le document avant la réunion?;..)

                  /!\ Techniquement aucune garantie que le mail arrive instantanément, mais parfois ce n'est pas le cas
                  Un spam : il est bien arrivé mais traité comme indésirable. Quelques trucs pour l'éviter
                  Eviter certains mots-clefs (Rolex, ...)
                  Eviter les majuscules («MESSAGE IMPORTANT«,...)
                  Pas arrivé : parfois cela peut prendre du temps

                  Un mail n'est pas coercitif, mais en envoyer trop devient coercitif

                  Ecologie :
                  Ne même plus mettre en pièce jointe,
                  Plutôt favoriser un espace de stockage
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande, Sylvain Boyer
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                  QuelquesReglesDUsageDesMails (Ressources complémentaires)
                  créée le 19.12.2017 à 11:51, mise à jour le 25.02.2018 à 19:35.

                  Quelques réflexions sur la médiation

                  Type de ressource concernée : Fiche pédagogique
                  Thématique de la ressource : Autre
                  Description de la ressource : Préambule
                  D'une part, on ne traite pas ici de médiation au sens procédural du terme, mais de la médiation en tant qu'outil d'aide à la résolution de conflit.
                  D'autre part, il s'agit uniquement de poser des bases de compréhension du processus, et, en aucun cas, d'une fiche pratique.
                  Définition — On parle de médiation lorsqu'une personne neutre joue un rôle intermédiaire pour aider les parties à trouver un accord mutuellement satisfaisant.
                  En bref
                  Dans le cadre d'une médiation, les parties peuvent réellement confronter leurs intérêts et aboutir à une solution plus avantageuse que s'il n'y avait pas eu de désaccord (notion de désaccord fécond).
                  Le cadre et l'absence de contraintes sont les atouts majeurs de la médiation. Ils sont à la fois le ferment d'une solution mutuellement avantageuse et ce qui va rassurer les parties pour s'engager dans la discussion.
                  Les indispensables pour que cela puisse fonctionner
                  • Aucune des parties ne doit subir de contraintes.
                  • Le médiat·eur·rice n'a pour fonction que de proposer et garantir un cadre rassurant d'échange. Sa contribution à l'élaboration de la solution se limite donc à garantir le cadre et les échanges.
                  • Le cadre doit inclure, non exclusivement,
                    • la confidentialité,
                    • le respect mutuel (verbal et non verbal),
                    • chacun laisse l'autre parler, l'écoute et atend son tour pour parler,
                    • un espace, lieu et temps, dans lequel le médiat·eur·rice est toujours présent.
                  • La médiat·eur·rice doit
                    • pouvoir accueillir les émotions qui peuvent s'exprimer,
                    • se garder de tout jugement,
                    • protéger les deux parties à égalité de traitement dans le respect du cadre convenu.
                  • À certains moment, il peut être plus facile pour certaines personnes de s'adresser à la médiat·eur·rice plutôt qu'à l'autre partie. Cela peut à la fois rassurer l'une ou l'autre partie tout en permettant à l'autre d'entendre en se sentant éventuellement moins agressé. Il est toutefois nécessaire que les parties finissent par se parler en face pour aboutir à un accord mutuellement avantageux.
                  • Et surtout, si des humains ont besoin d'une médiation, c'est qu'ils ou elles souffrent. Il n'y a pas de bons et de méchants mais des gens co-responsables d'une situation de souffrance.
                  Quelques ressources
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Sylvain Boyer
                  Licence d'utilisation la ressource : CC 0
                  Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                  QuelquesReflexionsSurLeMediation (Ressources complémentaires)
                  créée le 06.10.2019 à 18:02, mise à jour le 07.10.2019 à 00:04.

                  Questions à foison

                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                  Description de l'outil : Faciliter l'assimilation d'informations nouvelles
                  La présentation de "l'expert"est interrompue régulièrement par des quiz pendant lesquels les participants se posent des questions entre eux et donnent des réponses.
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Thiagi
                  Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  QuestionsAFoison (Outil d'animation)
                  créée le 31.08.2017 à 09:48, mise à jour le 31.08.2017 à 09:48.

                  Qui se ressemble s'assemble

                  Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Mise en mouvement / énergie, Ecoute active et ouverture d'esprit
                  É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 16 à 30 personnes
                  Description de l'outil : Introduire la notion de diversité constructive.
                  Après distribution d'une lettre / pers, demander de former des groupes de 6 en 30 secondes. Puis, demander à chaque groupe de former le mot le plus long possible avec les lettres qu'il a.
                  Lien vers la fiche méthodologique : http://www.thiagi.fr/thiagipedia/jeux-cadres/
                  Aut·eur·rice·s de la ressource : Thiagi
                  Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                  Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                  QuiSeRessembleSAssemble (Outil d'animation)
                  créée le 31.08.2017 à 09:50, mise à jour le 31.08.2017 à 09:50.

                  Rester cohérent dans la durée

                  Type de ressource concernée : Audio
                  Thématique de la ressource : Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Structures et architecture, Participation | Animation | Coopération
                  Description de la ressource : Une intervention de Lilian Ricaud (http://www.lilianricaud.com) en complément de celle de Laurent Marseault (http://www.outils-reseaux.org) lors d'un accompagnement DLA en Touraine en 2015.
                  Il y parle de comment les groupes font face au temps qui passe. Comment, au moyen d'une certaine ritualisation on maintient la cohérence des valeurs du groupe ou du projet.
                  Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://cloud.artefacts.coop/index.php/s/Ss5eesocjP1iGCK
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Lilian Ricaud
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  LaComposatbiliteDesProjets (Ressources complémentaires)
                  créée le 25.12.2017 à 10:48, mise à jour le 25.12.2017 à 10:57.

                  Romain Lalande

                  Présentation : Passionné par les (biens) communs, j'accompagne les démarches qui y contribuent qu'elles émanent de collectivités, de citoyens ou d'entreprises. Concrètement, il s'agit d'augmenter les capacités de de participation et de co-production ainsi que le partage des connaissances.

                  L'appropriation d'usages et d'outils collaboratifs facilitent cette gouvernance contributive des territoires et des organisations.

                  Je développe cette activité dans la cadre de la SCOP Artefacts et suis entouré de personnes aux compétences complémentaires mobilisables sur ce sujet (gestion stratégique de l'information, sociologie, animation participative, développement informatique).
                  romainlalande_rl1-853x1280-.jpg
                  Code postal : 37000
                  Ville : Tours

                  Téléphone : 0675571171
                  Site Internet : http://osons.cc/
                  RomainLalande (Les Contributeurs), écrite par WikiAdmin
                  créée le 07.09.2017 à 13:52, mise à jour le 21.02.2018 à 16:04.

                  Rémy Saysanavongphet

                  Le nom de votre structure : Jeux de Vilains
                  Votre statut : Salarié.e.s
                  De zero à dix, l'informatique je maîtrise... : 7
                  Moi et internet... : Je suis au top, ne me manque plus qu'à savoir coder :-)
                  Quels outils numériques potentiellement collaboratifs utilisez-vous régulièrement ? : Google drive, agenda etc
                  Qu'attendez-vous de l'accompagnement proposé ? : Découvrir des outils et des façon de communiquer efficacement en interne.
                  RemySaysanavongphet (Se connaître - Accompagnement Orléans 2018)
                  créée le 22.05.2018 à 08:44, mise à jour le 22.05.2018 à 08:44.

                  Réponse à la fondation AFNIC sur le projet CityKart - Refusé

                  Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
                  Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
                  Durée de l'action : Plus d'une semaine au total
                  Niveau d'avancement de l'action : Annulée
                  Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                  Année de mise en oeuvre : 2016
                  Description de l'action :  CityKart, c'est un jeu vidéo gratuit et libre créé via la contribution des habitants : cartographie, prise de photos et retouche image, augmentation du plan en 3D, export vers le moteur de jeu : le quartier devient le circuit et le tout est projeté en extérieur sur un immeuble !
                  Projeté pour la première fois dans l'espace public sur le quartier du Sanitas à Tours en 2013, c'est avant tout un objet de médiation aux usages numériques et à leurs enjeux. Depuis trois ans, le projet est support à de nombreuses interventions qui amènent la contribution d'un large public : ateliers retouche photo, cartographie en famille au centre social, créations sonores ou fabrication numérique avec les jeunes et le  FabLab, site internet dans le cadre d'une formation, démarrage d'actions par les professionnels de l'insertion ou de l'aménagement du territoire, etc.
                  De nombreuses envies de développement du projet sur de nouveaux territoire nous parviennent. L'enjeu est de permettre l'appropriation de cet outil libre par les acteurs socio-culturels et de la cohésion sociale en Francophonie, en réduisant la barrière technique par le développement avec les utilisateurs d'interfaces de création 3D.
                  Pour une présentation synthétique du projet mené à Tours, une vidéo est disponible en ligne :
                  http://citykart.org/ .
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Cyrille Giquello , Olivier Heinry, Romain Lalande
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                  ReponseALaFondationAfnicSurLeProjetCity (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
                  créée le 01.09.2017 à 10:45, mise à jour le 02.09.2017 à 15:03.

                  Sarah Gaucher

                  Présentation : Animatrice de coopérations
                  Code postal : 37000
                  Ville : TOURS

                  Téléphone : 06 75 05 55 01
                  SarahGaucher (Les Contributeurs)
                  créée le 30.08.2017 à 16:40, mise à jour le 30.08.2017 à 16:40.

                  Schéma de la coopération

                  Type de ressource concernée : Image
                  Thématique de la ressource : Outils et grilles de lecture pour aider à décoder les humains , Participation | Animation | Coopération
                  Description de la ressource : Tendre vers la coopération c'est s'attacher à être dans l'efficacité tout en étant connecté à soi et aux autres (écoute des besoins et limites de chacun.e, soi y compris).
                  Le schéma de la coopération peut aider à se situer et à prendre du recul sur les situations qui freinent la coopération.
                  Auteur.trice(s) de la ressource : Alter Ego
                  Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                  Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                    SchemaDeLaCooperation (Ressources complémentaires)
                    créée le 25.01.2018 à 12:43, mise à jour le 25.01.2018 à 12:43.

                    So speed dating

                    Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion, Brise-glace, interconnaissance
                    É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes, Animation espace public
                    Description de l'outil : Les participants vont être amenés à faire connaissance deux par deux à tour de rôle autour de thèmes proposés par l'animateur.ice
                    Matériel nécessaire : Petits cartons avec des thèmes
                    Préparation :
                    Variantes :
                    Aut·eur·rice·s de la ressource : Rhizome-coop
                    Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                    Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                    SoSpeedDating (Outil d'animation), écrite par RomainLalande
                    créée le 31.01.2018 à 17:07, mise à jour le 31.01.2018 à 17:07.

                    Souvenir du futur

                    Pour quel usage utiliser cet outil ? : Co-production, Résolution de problèmes, intelligence collective, Ecoute active et ouverture d'esprit, Prise de décisions et gouvernance
                    É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes
                    Description de l'outil : format de réflexion collective et énergiseur

                    On se projette dans le futur à une date qui suit l'évènement à préparer. chacun écrit les souvenirs de cet événement ou de l'action mise en place. Par exemple comment ça s'est passé, ce qui nous a marqué...

                    Exemple : pour préparer une AG "originale"; on se place au lendemain de l'AG et "rappelez vous ce qui était super hier"
                    Possibilité de rebondir sur les souvenirs des autres

                    Fonctionne en 2 temps :
                    • réflexion personnelle où chacun écrit ses souvenirs,
                    • mise en commun des "souvenirs"

                    => Conseils de Sarah :
                    • Apporter des éléments concrets
                    • Donner une vraie énergie, un élan au groupe
                    • interpréter les souvenirs comme des attentes, des idées, etc.
                    Lien vers la fiche méthodologique : http://moustic.info/2015/wakka.php?wiki=SouvenirDuFutur
                    Aut·eur·rice·s de la ressource : Lilian Ricaud, Stéphane Langlois
                    Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                    Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                    SouvenirDuFutur (Outil d'animation)
                    créée le 31.08.2017 à 09:54, mise à jour le 03.10.2017 à 10:05.

                    Story cubes

                    Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion, Jeux coopératifs
                    É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes
                    Description de l'outil : On utilise les dés du jeu "Story cubes".
                    Au choix :
                    • Chaque personne, à son tour, lance (en les prenant au hasard) un nombre de dés fixé à l'avance, puis doit raconter, en s'utilisant les illustrations des dés, comment elle est venue, ou dans quel état d'esprit elle est.
                    • On lance un nombre fixé de dés, puis, chaque personne doit, à son tour et en utilisant l'illustration d'un dé, participer à raconter une histoire.
                    Matériel nécessaire : Le jeu "Story cubes".
                    Aut·eur·rice·s de la ressource : Sylvain Boyer
                    Licence d'utilisation la ressource : CC 0
                    Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                    StoryCubes (Outil d'animation)
                    créée le 27.03.2018 à 15:53, mise à jour le 27.03.2018 à 15:53.

                    Super Héro

                    Pour quel usage utiliser cet outil ? : Débat / argumentation, Co-production, Résolution de problèmes, intelligence collective
                    É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                    Description de l'outil : Établir un diagnostic d'un territoire ou d'une situation.
                    Par groupes, les participants définissent le nom, les caractéristiques, les missions, les partenaires, les points forts et faibles... du Super Héro (= territoire ou situation).
                    Aut·eur·rice·s de la ressource : Saah Gaucher, ALice Oeschner
                    Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                    Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                    SuperHero (Outil d'animation)
                    créée le 31.08.2017 à 09:55, mise à jour le 31.08.2017 à 09:55.

                    Sylvain Boyer

                    Présentation : J'aime beaucoup construire avec des êtres humains.
                    Comme mes principales compétences relèvent des domaines de :
                    • la gestion de projets,
                    • l'organisation,
                    • l'accompagnement (ou coaching) de groupes ou de personnes
                    • la coopération,
                    j'en profite pour accompagner des groupes d'êtres humains sur notre chemin vers plus de conscience et de coopération.
                    Alice Oechsner de Coninck, Romain Lalande, Sarah Gaucher et moi partageons plusieurs projets, dont celui-ci notamment.
                    sylvainboyer_d42cb543-bf70-4449-ab1b-4b8de70e6852.jpg
                    Code postal : 37000
                    Ville : tours

                    Téléphone : 0601863552
                    SylvainBoyer (Les Contributeurs)
                    créée le 31.08.2017 à 17:55, mise à jour le 31.12.2017 à 10:21.

                    Séminaire sur les solidarités

                    Nature de l'action menée : Animation d'un temps collectif
                    Nombre de participants : De 16 à 30 personnes
                    Durée de l'action : Une journée
                    Niveau d'avancement de l'action : Terminée
                    Degré de réussite de l'action : C'est une belle réussite, à refaire à la première occasion !
                    Année de mise en oeuvre : 2016
                    Description de l'action : Cette journée, commandée par la Communauté de Communes Val d'Amboise, avait pour but de collecter les représentations et impressions des agents de la collectivité sur la notion de solidarité en vue d'alimenter les vœux de l'année 2017 de la collectivité.
                    L'animation d'un atelier participatif d'une demi-journée a été proposée, en deux sessions de manière à avoir une vingtaine de participants par session.
                    L'atelier s'est déroulé en trois temps :
                    • un débat mouvant pour partager les représentations des un.e.s et des autres sur la solidarité. Le format choisi permettait d’entraîner la participation de tous, de susciter l'esprit critique et de partager les points de vue collectivement dans un cadre bienveillant ;
                    • un café-échange par groupes de 5 personnes, sur la question de la solidarité avec le public. L'objectif était de faire en sorte que les participants puissent échanger sur leur travail et les problématiques rencontrées avec le public et trouvent collectivement des pistes de solutions ;
                    • un jeu de mise en situation concrète questionnant la solidarité au sein de la Communauté de communes, entre les équipes. Celui-ci a permis aux participants d'expérimenter de façon ludique et dynamique une situation de coopération et de relever les freins et conditions favorables à la coopération.

                    Enfin, chacun s'est engagé à un "petit pas concret" à mettre en place dès le lundi suivant pour favoriser
                    la solidarité au travail.

                    Cette journée a été très riche, tant du point de vue du contenu des échanges qu'en termes de relations entre les participants.
                    Auteur.trice(s) de la ressource : Sarah Gaucher
                    Licence d'utilisation la ressource : CC 0
                    Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                      SeminaireSurLesSolidarites (Mémoires d'action)
                      créée le 02.02.2018 à 16:20, mise à jour le 02.02.2018 à 16:20.

                      Tapis volant

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs
                      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes
                      Description de l'outil : Jeu coopératif où les participants montent sur un tapis volant et doivent le retourner sans que personne ne descende du tapis.
                      Durée : 10 à 20 min
                      Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
                      Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                      TapisVolant2 (Outil d'animation)
                      créée le 31.08.2017 à 14:57, mise à jour le 31.08.2017 à 14:57.

                      Tous ceux qui

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie
                      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                      Description de l'outil : Les participant.e.s sont en cercle, chacun assis sur une chaise, exceptée une personne qui est placée debout, au milieu du cercle. Celle-ci va dire à haute voix "Tous ceux qui..." "aiment", "pensent", voudraient", "croient", "ont"... et termine par "se lèvent et changent de place". Ainsi, les personnes concernées s’exécutent et la personne qui était au milieu va s’asseoir dans le cercle. Par conséquent, une autre personne va se retrouver au milieu car il y a toujours 1 chaise de moins que de participant.e.s. Cette personne propose alors une nouvelle phrase "Tous ceux qui... se lèvent et changent de place".

                      Il existe quelques règles à respecter notamment :
                      • lorsqu'on change de place, on doit passer par le milieu du cercle
                      • il est interdit de se rasseoir sur la chaise de l'un.e de ses voisin.e.s ou la sienne
                      • si la personne au milieu n'a pas d'idée, elle peut dire « joker » et une personne ayant une idée viendra la remplacer au centre.

                      Le jeu se termine quand l'animateur/trice jugera nécessaire de le faire.

                      Positionnement de l'animateur/trice :
                      Il/elle commence sans expliquer les règles et débute donc directement par un "Tous ceux qui [...] se lèvent et changent de place." A ce moment là, une personne se retrouve au milieu et va pouvoir servir d'exemple au groupe (si on voit qu'elle est à l'aise, sinon on reprend sa place), et c'est à ce moment là qu'on explique les règles du jeu. L'animateur/trice peut également marquer la fin du jeu par une célébration en applaudissant la dernière personne qui se situera au milieu.
                      Matériel nécessaire : Suffisamment de chaises.
                      Préparation : Préparer les chaises en cercle : autant de chaises que de personnes -1
                      Variantes : L'une des variantes peut être le positionnement debout des participants plutôt que de rester assis sur une chaise. Ici c'est la dernière personne à se replacer dans le cercle qui va au milieu.

                      Si la configuration de la salle ne permet pas le cercle de chaises et que vous avez un très grand groupe, l'animateur/trice peut alors préparer des phrases à l'avance et les annoncer au micro en début de rencontre. Ici, il n'y a que l'animateur/trice qui propose des phrases, ce qui permet au groupe de se dynamiser, se découvrir (Tous ceux qui sont travailleurs sociaux, tous ceux qui sont élus, …) et créer une ambiance conviviale (dans un amphi par exemple).
                      Aut·eur·rice·s de la ressource : Alter Ego
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                      TousCeuxQui (Outil d'animation)
                      créée le 10.10.2018 à 11:52, mise à jour le 10.10.2018 à 11:52.

                      Trucs et astuces pour coopérer

                      Type de ressource concernée : Texte, Support de formation
                      Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance, Participation | Animation | Coopération
                      Description de la ressource : Un guide réalisé par outils-réseaux dans lequel retrouver des trucs et astuces simples pour impulser et faire vivre la coopération au sein de son réseau.
                      Il aborde également certaines notions de manière très pragmatique : pourquoi coopérer ? pourquoi le partage de connaissance est un des ciments de la coopération ? Qu'est-ce que la coopération ?
                      Ce guide est un indispensable !
                      Auteur.trice(s) de la ressource : Outils-réseaux
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                      TrucsEtAstucesPourCooperer (Ressources complémentaires), écrite par RomainLalande
                      créée le 31.01.2018 à 17:53, mise à jour le 31.01.2018 à 17:53.

                      Umap - Les cartes thématiques

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Cartographie
                      Description de l'outil : Umap permet de dessiner, marquer, colorier, annoter? les fonds de carte d?Open Street Map pour les afficher ensuite dans votre site web ou les imprimer.
                      image PageFormations_umap.png (0.5MB)

                      Intérêts principaux et limites

                      Particulièrement adaptées aux projets de territoires, cartographier collaborativement permet de réunir plusieurs acteurs pour réaliser et afficher des cartes géographiques thématisées autour d'un projet.

                      Les utilisations peuvent être multiples :
                      • valoriser un projet
                      • présenter différents acteurs
                      • définir les contours géographiques
                      • affirmer la territorialité
                      • afficher la complexité sur le terrain
                      • révéler une problématique

                      Basé sur Open Street Map, le fond de carte de Umap peut être mis à jour par chacun en temps réel.

                      Limite : si les cartes créées sont facilement modifiables par tous sans grande compétence numérique, il est nécessaire d?accompagner physiquement les personnes dans leur premier pas. Une carte Umap demande donc une dose minimale d?animation pour vivre sur la durée.

                      Mode d'emploi

                      Un tutoriel en 12 leçons est mis à disposition par Carto Cité : https://frama.link/tuto_cartocite
                      Pour mettre à jour le fond de carte, un tutoriel dédié à Open Street Map proposé par Tiriad : https://frama.link/tuto_osm
                      Lien vers l'outil : http://umap.openstreetmap.fr/fr/
                      Auteur.trice(s) de la ressource : Carto cité, Collectif Animacoop, Artefacts
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                      UmaP (Outil numérique), écrite par RomainLalande
                      créée le 17.05.2018 à 23:21, mise à jour le 11.11.2019 à 11:45.

                      World café

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Débat / argumentation, Co-production, Résolution de problèmes, intelligence collective
                      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                      Description de l'outil : Pour échanger autour d'une ou plusieurs thématiques.
                      Les tables sont disposées en îlots, sur chaque îlot on trouve un paper-board avec une thématique, un sujet ou une action écrite, et des marqueurs. Sur la table, nous y trouvons aussi du café/thé/boissons, et des petits gâteaux à piocher.
                      Aut·eur·rice·s de la ressource : CPCOOP
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                      WorldCafe (Outil d'animation)
                      créée le 31.08.2017 à 10:01, mise à jour le 31.08.2017 à 10:01.

                      Ya !

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Jeux coopératifs, Mise en mouvement / énergie
                      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                      Description de l'outil : Jeu pour créer une émulation collective.
                      Les participant.e.s sont en cercle et se passent une boule d'énergie en faisant différentes "figures".
                      Durée : 15 min

                      A plus de 15 : faire partir plusieurs "ya" en parallèle.
                      Aut·eur·rice·s de la ressource : Centre de Coopération Alter Ego www.alterego-cooperation.fr
                      Licence d'utilisation la ressource : Licence non-libre
                      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                      YA (Outil d'animation)
                      créée le 31.08.2017 à 10:03, mise à jour le 14.01.2018 à 10:57.

                      YesWiki - Le wiki pouvant faciliter la coopération

                      Description de l'outil : Yes Wiki est un logiciel qui permet de créer simplement des sites web collaboratifs.

                      Wiki Wiki signifie rapide, en Hawaïen.
                      • Tout le monde peut modifier la page.
                      • En contre partie d'une grande facilité de modification, on gère aussi une capacité à revenir en arrière à n'importe quel moment : on garde l'historique des modifications.

                      > Par ces deux principes, les Wikis sont des dispositifs permettant la modification de pages Web de façon simple, rapide et interactive.

                      Yes Wiki fait partie de la famille des Wikis. Il a la particularité d'être très facile à installer, en français.

                      Yes Wiki a été conçu pour rester simple.
                      Il a été cependant pensé pour que des fonctionnalités cachées, installées par défaut, puissent être activées au fur et à mesure de l'émergence des besoins du groupe.

                      Pour cela on pourra facilement dans Yes Wiki
                      • modifier une page par simple double-clic
                      • modifier les menus
                      • gérer des ergonomies différentes au sein d'un même wiki
                      • changer l'apparence des pages (colonage, style graphique...)
                      • élaborer une base de données coopérative puissante
                      • avoir des rendus variés de cette base de donnée, sous forme
                        • d'agenda
                        • de carte
                        • de listes
                        • de flux d'information...

                      La ferme pour créer ses wikis de test : https://ferme.yeswiki.net/
                      Lien vers le mode d'emploi : https://yeswiki.net/wakka.php?wiki=DocumentatioN
                      Auteur.trice(s) de la ressource : Yeswiki (communauté)
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                      YeswikiLeWikiPouvantFaciliterLaCooperat (Outil numérique)
                      créée le 19.12.2017 à 12:09, mise à jour le 19.12.2017 à 16:10.

                      Zoo

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Groupes aléatoires, Jeux coopératifs, Brise-glace, interconnaissance, Mise en mouvement / énergie
                      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
                      Description de l'outil : Jeu dynamique pour faire des groupes de façon aléatoire.
                      On distribue à chaque participant un dessin d'un animal. Ils doivent ensuite se regrouper par groupe d'animaux, mais sans se montrer leur dessin ni parler. Juste le droit de mimer et pousser les cris d'animaux.
                      Aut·eur·rice·s de la ressource : Sarah Gaucher
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                      ZoO (Outil d'animation)
                      créée le 31.08.2017 à 10:11, mise à jour le 31.08.2017 à 10:11.

                      [Cas d’usages] Choisir collectivement les affectations budgétaires collectifs en CAE avec Cobudget

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Exemples / illustrations et cas d'usage d'outils
                      Description de l'outil :

                      p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }a:link { } En 2018, Cobudget a été expérimentés simultanément au sein de deux Coopératives d’Entrepreneurs : Artefacts en région Centre Val de loire, et OPTEOS à Lille. Plus d’information sur les CAE, coopératives d’entrepreneurs via ce lien.


                      Artefacts : affecter les bénéfices annuels à des projets collectifs


                      Avant Cobudget, avant chaque Conseil d’Administration (CA), les sociétaires de la coopérative pouvaient proposer des projets collectifs (porté par au moins deux entrepreneurs) et y associer un budget. Le jour du CA chaque sociétaire répartissait l’enveloppe disponible entre les différents projets sur une fiche papier. La comptable (Audrey de son prénom) prenait ensuite un certain plaisir à effectuer de savants calculs pour attribuer un budget à chaque projet au prorata des votes.


                      Ce mode de fonctionnement présentait trois inconvénients :

                      • Des saisies manuelles laborieuses et une difficulté pour les personnes absentes physiquement à participer

                      • Une impossibilité à avoir connaissance des affectations budgétaires le jour du CA, et donc à les célébrer

                      • Des projets souvent financés partiellement, certains ne pouvant s’en contenter, une part du budget n’était finalement pas dépensée

                      • Des affectations de budgets individuels ne permettant pas de voir les affectations dans leur ensemble et donc de faire des choix d’affectation réellement éclairés

                      En 2018, Artefacts est passé à cobudget en s’inspirant des expérimentations menées par Simon Sarazin à lille, avec un fonctionnement assez différent :

                      • Entre un mois et deux semaines avant le CA, l’ensemble des coopérateurs (même les non-sociétaires) pouvent déposer des projets collectifs et les budgets associés sur la plate-forme en ligne. Chacun était invité à questionner à distance les projets des uns et des autres, à demander des précisions ou des modifications. Certains projets se retirent alors à cette étape, d’autres fusionnent.

                      • Deux semaines avant le CA, les sociétaires peuvent affecter tout ou partie de leur cagnotte (430€ / personne) aux différents projets, au rythme qu’ils souhaitent

                      • Le jour du CA, les projets financés sont célébrés, ceux qui ont fait débat peuvent faire l’objet d’échanges collectifs en présentiel.

                      De manière général, Cobudget a eu l’avantage de provoquer des affectations plus dynamiques, permettant de se rendre compte en temps réel de l’état de financement des différents projets. Plutôt que de n’écouter que son envie initiale, on peut alors se positionner vis à vis d’un élan collectif et parfois s’autoriser à soutenir un projet qui nous semblait secondaire si nos projets phares sont déjà financés par les autres.


                      L’outil a été très vite et simplement approprié par les entrepreneurs salariés malgré les réticences craintes au départ.


                      Suite à cette première expérience, trois frustrations sont apparues :

                      • L’utilisation d’un énième outil en ligne, et le peu d’échanges présentiel autour de ces projets.

                      • Le manque de préparation à l’intégration de l’outil. Nous n’avions aucune grille d’appréciation collective et certaines décisions ou manque de prise de conscience de l’importance de ce vote a parfois frustré. Le coté « outil de vote" donnant un effet ludique peu en phase avec les engagement financiers conséquents liés aux sommes dont il était question (26 000€ sur l’année).

                      • La difficulté de prendre une décision vis à vis des projets « presque financés » : un projet peut-il se concrétiser avec 90 % de la somme ? Avec 50 % ? C’était un des risques non identifiés auquel nous n’avons toujours pas de réponse.

                      Dans les améliorations pour la suite, on peut noter :

                      • L’appropriation par tous de cet outil, certains n’ayant pas participé à la première expérimentation

                      • L’ajout d’une phase de présentation des projets en présentiel pour compléter la phase numérique ayant court en amont.


                      OPTEOS : gérer collectivement un budget permanent d’investissement


                      Ayant déjà expérimenté Cobudget au sein de plusieurs collectifs Lillois, Simon Sarazin a lancé une expérimentation au sein de sa CAE au printemps 2018.


                      L’idée est de proposer une bourse permanente aux projet : chaque membre dispose d’une enveloppe annuelle de 100€, et tout le monde peut proposer un projet et distribuer son « crédit » dés qu’il le souhaite.


                      Une réflexion est en cours sur le nombre de droits de vote : ne serait-il pas envisageable d’augmenter l’enveloppe détenue à ceux qui contribuent beaucoup à la CAE sachant que seuls les projets collectifs peuvent être financés ?


                      L’expérimentation ne fait que commencer… suite au prochain épisode !


                      Si ces sujets vous intéresse, OPTEOS propose d’ailleurs une formation aux outils de répartition financière à travers l’intervention de trois Commoneurs Lillois… plus d’infos via ce lien !


                      Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande - matière accumulée auprès de Simon Sarazin et Emmanuel Doudat
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                      casdusageschoisircollectivementlesaffec_cobudget_artefacts.png
                      CasDusagesChoisirCollectivementLesAffec (Outil numérique)
                      créée le 18.06.2018 à 18:58, mise à jour le 02.07.2018 à 15:32.

                      [Cas d’usages] Prise de décision à distance avec loomio

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Exemples / illustrations et cas d'usage d'outils
                      Description de l'outil :

                      Observons deux exemples d’usages de Loomio dans des contextes assez différents : l’association nationale Open Street Map (OSM) France avec un conseil d’administration étalé sur tout le territoire, et ANIS, association lilloise agissant autour de l’Innovation Sociale et du Numérique. Ces deux exemples font appel à des acteurs dont le numérique constitue le cœur d’action, n’hésite pas à nous informer si vous connaissez des structures différentes qui l’utilisent.


                      Loomio au sein d’Open Street Map France

                      Le contexte

                      Du coté d’OSM, la seule instance habilité à prendre les décisions est le Conseil d’Administration. Ce CA se réunit chaque mois à distance via un outil de discussion écrit (historiquement IRC, mais une équipe Framateam dédiée depuis peu).


                      Les échanges du CA sont ouverts à tous les contributeurs qui le souhaitent (adhérents ou non), mais les prises de décision sont réservées au CA, qui peut néanmoins tenir compte des avis exprimés par les autres interlocuteurs.


                      Avant Loomio

                      Avant Loomio, les votes se faisaient grâce à des « +1 » exprimés en direct dans le chat, ce qui posait deux problème :


                      • Un problème de transparence : difficile d’historiser et de garder une trace des prises de décision quand elles sont mélangées à d’autres échanges au sein d’un canal de discussion

                      • Un problème de légitimité des prises de décision : impossible de s’assurer que chaque personne ait bien vu passé le vote, ni d’être certain du sujet sur lequel les uns et les autres votent lorsque plusieurs discussions croisées s’entre-mêlent.

                      Avec loomio

                      Désormais, dés qu’une décision doit être prise, elle est clairement formulée sur Loomio, tout le monde peut y exprimer son avis et voter. Le CA garde ainsi une trace des votes et chacun a le temps de s’exprimer / de réfléchir la décision plus posément.


                      L’appropriation de Loomio par le collectif a d’ailleurs été décidé sur loomio, ce qui nous permet de comprendre les raisons qui ont provoqué ce choix : https://www.loomio.org/d/dl7UoiCz/2016-00-utiliser-loomio-pour-les-d-cisions-de-l-association .


                      Loomio au sein d’ANIS

                      Le contexte

                      ANIS est une association Lilloise dont les adhérents sont des acteurs (personnes morales ou individus) actifs localement dans le champs du numérique placé au service de l’Innovation Sociale.


                      Avant Loomio

                      Comme au sein d’une association classique, les décisions étaient prises à la majorité lors de réunions physiques entre adhérents à l’issue de discussions.


                      Avec loomio

                      ANIS utilise loomio pour soumettre toutes les décisions au vote avant une réunion physique. Tant qu’un nombre suffisant de personnes se sont exprimées et qu’aucun vote bloquant n’a été posé, les décisions peuvent ainsi se prendre à distance.


                      L’intérêt pour ANIS est ici de pouvoir tirer un maximum profit des temps de réunion (toujours trop rares) pour aborder les sujets qui portent à débat afin de pouvoir prendre les décisions les plus difficiles dans les meilleures conditions possibles. Loomio permet également de commencer à formuler à l’avance des avis pour permettre à chacun de creuser un peu plus le sujet.


                      Grâce à loomio, la majorité des décisions se prennent désormais à distance, l’idée étant que lorsqu’on demande l’accord à distance, il est rare que les désaccords soient bloquants, et les personnes pour qui la décision revêt peu d’importance ne vont pas nécessairement en débattre alors qu’en réunion physique, chacun à tendance à vouloir donner son avis même s’il n’apporte pas d’éclairage supplémentaire. L’outil aide donc à lâcher prise.


                      Dernier élément, ANIS se sert également de Loomio pour historiser les décisions, et parfois même pour garder des traces de décisions d’affectation de fond pourtant déjà validées, comme on peut le voir dans cet exemple.


                      Retrouvez tout l’historique de décision d’ANIS via ce lien : https://www.loomio.org/g/7J2cjXnk/anis-association .


                      Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande - matière accumulée auprès de Simon Sarazin et Cyrille Giquello
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
                      casdusagesprisededecisionadistanceave_loomio_osm2.png
                      CasDusagesPriseDeDecisionADistanceAve (Outil numérique), écrite par RomainLalande
                      créée le 18.06.2018 à 07:58, mise à jour le 05.07.2018 à 16:55.

                      [Conférence] Communs immatériels : vers des connaissances compostables ?

                      Type de ressource concernée : Diapositive
                      Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
                      Description de la ressource : Conférence animée par Maelle Diné (Cré-sol) et Romain Lalande (Collectif Osons) dans le cadre de la semaine de l'environnement 2018 organisée par l'Université de Tours.
                      Au delà de la gestion publique ou privée, les Communs proposent une troisième voie d?appropriation de nos ressources. L?eau, les terres agricoles, les connaissances, les jardins partagés, les logiciels libres? Nous vous proposons d?explorer ce que sont les Communs et ce en quoi ils offrent de nouvelles perspectives de gouvernances.

                      Nous confronterons ensemble certains projets locaux à cette notion : l?université et son budget participatif, Ohé du Bateau et sa société coopérative d?intérêt collectif ? et peut-être d?autres si vous le souhaitez !

                      Quelques éléments sur la notion de compostabilité via cet article.

                      Lien vers les supports utilisés : https://partage.osons.cc/s/zOxX3bY2NRnCuti
                      Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://partage.osons.cc/s/zOxX3bY2NRnCuti
                      Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande / Maelle Diné
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                      ConferenceCommunsImmaterielsVersDesCon (Ressources complémentaires)
                      créée le 21.03.2018 à 08:06, mise à jour le 21.03.2018 à 08:06.

                      [Conférence] Communs immatériels : vers des connaissances compostables ?

                      Nature de l'action menée : Conférence
                      Nombre de participants : Plus de 30 personnes
                      Durée de l'action : Une demi-journée
                      Niveau d'avancement de l'action : Terminée
                      Degré de réussite de l'action : Pas concerné par ce champs
                      Année de mise en oeuvre : 2018
                      Description de l'action : Conférence animée par Maelle Diné (Cré-sol) et Romain Lalande (Collectif Osons) dans le cadre de la semaine de l'environnement 2018 organisée par l'Université de Tours.
                      Au delà de la gestion publique ou privée, les Communs proposent une troisième voie d?appropriation de nos ressources. L?eau, les terres agricoles, les connaissances, les jardins partagés, les logiciels libres? Nous vous proposons d?explorer ce que sont les Communs et ce en quoi ils offrent de nouvelles perspectives de gouvernances.

                      Nous confronterons ensemble certains projets locaux à cette notion : l?université et son budget participatif, Ohé du Bateau et sa société coopérative d?intérêt collectif ? et peut-être d?autres si vous le souhaitez !

                      Quelques éléments sur la notion de compostabilité via cet article.

                      Lien vers les supports utilisés : https://partage.osons.cc/s/zOxX3bY2NRnCuti

                      Bilan : pas assez de personnes présentes pour valider la pertinence.
                      Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande / Maelle Diné
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
                      ConferenceCommunsImmaterielsVersDesCo (Mémoires d'action), écrite par RomainLalande
                      créée le 20.03.2018 à 21:05, mise à jour le 25.04.2018 à 17:39.

                      [Ludique] Partage de connaissance - Copier n'est pas voler ! Nina Paley

                      Type de ressource concernée : Vidéo
                      Thématique de la ressource : Les Communs, les licences et le partage de connaissance
                      Description de la ressource : Une vidéo ludique sur les communs numériques, le partage de connaissance et leur duplication à l'ère du numérique
                      Lien vers la ressource (pour les liens externes ou les fichiers de plus de 20 Mo) : https://www.youtube.com/watch?v=XrjCPOVuxHo
                      Auteur.trice(s) de la ressource : Nina Paley
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contributeur.trice.s connaissant cette ressource :
                      LudiquePartageDeConnaissanceCopierNEs (Ressources complémentaires)
                      créée le 31.08.2017 à 10:14, mise à jour le 31.08.2017 à 10:14.

                      Émotions-cartes

                      Pour quel usage utiliser cet outil ? : Ouverture de réunion, Brise-glace, interconnaissance
                      É combien de participants cet outil est-il adapté ? : De 2 à 5 personnes, De 6 à 15 personnes, De 16 à 30 personnes
                      Description de l'outil : On étale toutes les cartes sur une table. Puis, on demande à chaque personne de choisir une carte noire et une carte rouge qui débutent deux phrases vraies pour elle. Par exemple : « Ce qui me rend joyeux, c'est ? de vous retrouver tous aujourd'hui. » et « Ce qui me fait peur, c'est ? le travail qui s'accumule. ».
                      Ensuite, chaque personne, lors d'un tour de parole, donne son prénom et les deux phrases qu'elle a construites (avec ou sans explication).
                      Matériel nécessaire :
                      • Un jeu de cartes émotions.
                      • Une table (selon les variantes).
                      Préparation du jeu de cartes émotions - Disposer d'un jeu de cartes à jouer (qui pourra difficilement servir à jouer aux cartes ensuite).
                      Imprimer les phrases traduisant des sentiments et en coller une par carte.
                      • On colle les phrases « positives » sur les cartes rouges et les phrases « négatives » sur les cartes noires.
                      • Les phrases peuvent se retrouver sur plusieurs cartes (ça dépend de combien vous avez de phrases et de cartes).
                      Des phrases correspondant à des sentiments « positifs »
                      • Ce qui me fait rire, c'est ?
                      • Ce qui me fait sourire, c'est ?
                      • Ce qui me fait tripper, c'est ?
                      • Ce qui me fait rêver, c'est ?
                      • Ce qui me fait me lever le matin, c'est ?
                      • Ce qui me fait du bien, c'est ?
                      • Ce qui me fait pétiller la vie, c'est ?
                      • Ce qui me rend joyeux, c'est ?
                      • Ce qui me rend heureux, c'est ?
                      • Ce qui me rend de bonne humeur, c'est ?
                      • Ce qui me motive, c'est ?
                      • Ce qui me donne la pêche, c'est ?
                      • Ce qui me donne envie de continuer, c'est ?
                      • Ce qui me donne confiance, c'est ?
                      Des phrases correspondant à des sentiments « négatifs »
                      • Ce qui me fait peur, c'est ?
                      • Ce qui me fait honte, c'est ?
                      • Ce qui me fait souffrir, c'est ?
                      • Ce qui me fait pleurer, c'est ?
                      • Ce qui me fait râler, c'est ?
                      • Ce qui me rend malheureux, c'est ?
                      • Ce qui me rend triste, c'est ?
                      • Ce qui me rend de mauvaise humeur, c'est ?
                      • Ce qui me donne le cafard, c'est ?
                      • Ce qui me donne envie d'arrêter, c'est ?
                      • Ce qui me fait mal, c'est ?
                      • Ce qui m'inquiète, c'est ?
                      • Ce qui me met en colère, c'est ?
                      • Ce qui m'énerve, c'est ?
                      Fichier PDF prêt à imprimer, découper et coller sur un jeu de cartes
                      Fichier Libre office mis en page à mettre à jour
                      Préparation : Selon les variantes :
                      • étaler toutes les cartes sur une table
                      ou
                      • séparer les cartes, d'un côté les noires, de l?autre les rouges.
                      Variantes : On fait tirer à chaque personne une carte noire et une carte rouge.
                      Ensuite, chaque personne, lors d'un tour de parole, donne son prénom et les deux phrases qu'elle a construites à partir des cartes tirées au hasard (avec ou sans explication).
                      On peut aussi faire choisir les cartes en les étalant avec comme consigne de choisir en fonction de l'état d'esprit dans lequel on arrive ce jour-là. Puis, faire tirer au hasard en portant l'attention sur l'atelier qui va démarrer.
                      Aut·eur·rice·s de la ressource : Pierre-Henri ROUSSEL (animateur de l'espace-test agricole du Germoir) - Rédaction, Sylvain Boyer
                      Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
                      Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
                      emotionscartes_20180521_095316.jpg
                      EmotionsCartes (Outil d'animation)
                      créée le 27.01.2018 à 13:55, mise à jour le 21.05.2018 à 10:09.